Aller au contenu

Mathieu Réau

Membres
  • Compteur de contenus

    185
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

19 Assez bonne

À propos de Mathieu Réau

  • Rang
    Matelot

Configuration PC

  • Système d'exploitation
    Windows XP

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Oh, les gars, j'ai bien failli me jeter sous un train, hier ! Mais, bon, je vous rassure, il n'y a pas de train chez moi... et ça s'est surtout arrangé. Figurez-vous qu'après tous mes efforts pour le réparer et après toute l'attention que je vous remercie de m'avoir accordée, Windows 10 s'était encore remis à me faire exactement les mêmes cochonneries qu'avant ! Comme je me suis dans un premier temps employé à remettre Windows 7 d'aplomb (depuis, vous savez, mon malencontreux reformatage "accidentel" qui rend mon installation invalide...), j'avais quelque peu délaissé Windows 10 jusqu'à hier après-midi. Après m'en être servi environ une heure sans le moindre souci, j'ai dû le redémarrer à cause d'une mise à jour de mon pare-feu. Là encore, tout allait très bien. Mais c'est là que je suis allé effectuer une petite modification, pourtant bénigne, dans la base de registre de Windows. Rien de bien méchant, il s'agissait simplement de modifier certains paramètres d'un dossier ; la manipulation était très localisée. Je l'ai fait d'ailleurs l'autre jour sur Windows 7, sans aucun problème. C'est fou, d'ailleurs, ce que Windows 7 est un système d'exploitation REPOSANT à côté du 10... C'est après le redémarrage d'usage que le mon problème maudit est réapparu. J'ai très rapidement noté la lenteur inhabituelle à l'ouverture de certaines fenêtres, les micro-blocages de la souris, le clignotement de la bulle des icônes supplémentaires de la barre des tâches (je me suis aperçu que c'est un signe avant-coureur très caractéristique du problème et qu'il survient quasiment dès le démarrage de Windows). Bref, je me suis efforcé de faire comme si de rien n'était en priant la Sainte-Vierge, le Seigneur et tous ses foutus Saints pour me tromper... mais non. Moins d'un quart d'heure après, blocage complet de l'écran pendant plus de sept minutes. Une fois encore, l'épisode du Donjon de Naheulbeuk que j'étais en train d'écouter, préchargé dans la mémoire vive, s'est lu jusqu'à son terme et puis dès qu'il s'est agi d'aller chercher un autre morceau dans la bibliothèque, plus aucun accès au disque dur, ordinateur bel et bien mort ou presque. Un vrai petit exemple de cryogénie. Je vous laisse imaginer la tentation qu'a été la mienne pendant tout ce temps-là de recourir à la pendaison... FORT HEUREUSEMENT, parce que la dernière fois, ça m'a servi de leçon, j'avais créé un point de restauration avant de toucher à la base de registre ! Et la récupération semble avoir parfaitement fonctionné. Depuis ce matin que je m'en sers, Windows 10 ne m'a pas l'air de m'avoir fait de caprice. Vous noterez tout de même que mon optimisme reste, comme toujours, modéré. Alors, aurais-je finalement mis le doigt sur la cause de mon problème ? Eh bien, je ne suis pas entièrement convaincu, à vrai dire... Car voyez-vous, la manip' que j'ai évoquée, je l'avais déjà faite avant tous ces soucis, certes... mais bien avant. J'étais d'ailleurs déjà venu en parler sur ce forum ici : Mon ordinateur était encore tout neuf, à l'époque, et je n'ai pas eu de problème avant juin dernier. Hier, le problème s'est manifesté de façon infiniment plus rapide. Difficile d'en tirer aussi sûrement un lien de cause à effet. Mais... il y a une autre hypothèse. Pas nécessairement convaincante à 100%, mais que je vous soumets tout de même : avant de modifier le registre, juste avant, je me suis servi du logiciel Shellbag analyser/cleaner pour localiser le dossier que je voulais modifier dans le registre. Ce logiciel est à la base conçu pour nettoyer les traces de dossier devenues inutiles dans le registre et j'ai benoîtement cliqué sur le bouton "Nettoyer", tant que j'y étais. Ça ne peut pas faire de mal, me suis-je dit. Et si pourtant si ? Parce qu'il se trouve qu'il y a deux mois de cela, avant de me retrouver dans toute cette mouise, j'ai utilisé CCleaner dans l'espoir de régler mon fameux problème de dictionnaire Anglais-Français... Peut-être que ces deux logiciels qui vont tripatouiller dans le registre de Windows ont fait une connerie et provoqué tout ce bazar, qu'est-ce que vous en dites ? Bon, pour l'instant, je ne touche à rien. Je garde mon ordinateur sous observation et guette avec anxiété le moindre signe avant-coureur de rechute. Pour l'heure, j'en suis encore à la version de Windows 10 que j'ai installée, la 1709, aucune mise à jour, histoire de le garder aussi nature que possible et éviter les problèmes ou d'en multiplier les causes potentielles. Parce que ça va être encore un sacré morceau, ça, les mises à jour, avec les merdouilles qu'il m'a fait l'autre fois en essayant sans jamais y arriver de télécharger mes modules linguistiques supplémentaires dont je dois pour l'heure encore me passer... Bref, si mon long résumé des derniers évènements ne vous a pas trop ennuyé et que vous avez un diagnostic à me proposer, je vous en remercie d'avance !
  2. Ben, ça ne me met pas tellement plus à l'aise, à vrai dire, et de toute façon, ça n'a pas mieux fonctionné : le robot aussi me dit que mon ID ne vaut rien. Donc je vais bien être obligé de contacter le support technique.
  3. Merci pour l'adresse, @calisto06, et aussi pour les encouragements. Je vais voir ce que ça donne.
  4. C'est effectivement peu ou prou le conseil qui m'avait aussi été donné sur le forum de Microsoft vers lequel je me suis tourné pour cette histoire de clé... sauf que j'ai la phobie du téléphone ; j'avais vraiment besoin de ça maintenant en plus de tout le reste... Vous ne connaîtriez pas plutôt une bonne adresse à laquelle me procurer une clé Retail pour Windows 7 édition Familiale Premium avec laquelle je pourrai être sûr de ne pas avoir le même problème que maintenant ? Au niveau de fébrilité nerveuse auquel je suis en ce moment, je préfère encore payer directement pour m'épargner d'avoir à contacter le support technique...
  5. J'aurais bien aimé le croire aussi, mais j'ai le sentiment que Windows me fait juste un de ses petits caprices dont il a l'imprévisible secret... Je suis en train de réinstaller mes affaires sur Windows 7, dans le même temps, et je n'ai absolument pas le même problème, quels que soient les paramètres de mon NAS. D'ailleurs, Windows 7 ne s'embête même pas s'embêter à me demander les droits administrateurs pour copier sur le dossier Program Files... Mais il n'empêche que ce que me fait Windows 10 m'apparaît vraiment comme un dysfonctionnement, pas juste le fait de paramètres de sécurité plus pointus. Non, non, je l'ai toujours, ma clé de licence. J'ai acheté mon ordinateur sans système d'exploitation après l'avoir fait monter sur mesure ; j'ai acheté une clé de licence de Windows en ligne, et j'ai gardé tous les mails. En principe, il s'agit d'une clé Retail (j'avais même vérifié après la première activation) valable à vie. Mais là, lorsque j'essaie de m'en servir pour activer de nouveau Windows 7, Microsoft me répond qu'ils ont bloqué ma clé. L'hypothèse qui me vient à l'esprit, c'est que leurs serveurs considèrent toujours que ma première activation est toujours d'actualité... C'est de ma faute, j'ai oublié de les prévenir le jour où j'ai accidentellement fichu à la poubelle ma partition ! Alors je peux toujours en racheter une, au pire, c'est sûr... Mais ce qui m'inquiète réellement, dans cette histoire, c'est que je n'ai pas envie de me retrouver comme un con dans la même situation le jour où plus personne ne vendra des clés pour Windows 7 et que je n'aurai donc plus aucun moyen légal d'activer mon OS... Ce n'est pas du tout dans cette optique que j'avais justement acheté une clé valable à vie...
  6. Côté NAS, le protocole était limité au SMB 2. J'ai passé la valeur maximale prise en charge à 3 et coché l'option Navigateur maître local comme le préconisait l'un des messages du lien que tu m'as donné (je précise que je ne comprends absolument rien de tout ce que cela veut dire), mais le problème est toujours le même. Il y a beaucoup de paramètres modifiables en fouillant dans les réglages du NAS, mais je n'avais jamais touché à rien de tout ça (quand on n'y connait rien, ça vaut mieux, n'est-ce pas !). Cette configuration d'usine ne posait pourtant aucun problème avec Windows 10 avant... En y réfléchissant, je me dis que cela vient peut-être de la version de Windows que j'ai installée : j'en suis à la 1709 et, pour l'instant, je maintiens le blocage des mises à jour. Mais bon, je n'y crois pas du tout en fait. Je constate simplement que, maintenant que je me suis retrouvé obligé de tout réinstaller, plus rien ne fonctionne comme avant, exactement comme je le craignais. Ma clé Windows 7 est bloquée, des jeux ne tournent plus sur le même environnement logiciel et matériel, Windows 10 me fait chier pour mon NAS alors que je ne crois pas me souvenir lui en avoir donné le droit... Bref, sans être aussi terrible que le mal, le remède a quand même un sacré arrière-goût de pisse... et je ne parle même pas de mes conneries qui ont bien compliqué une situation qui l'était bien assez... Désolé, c'est le désespoir qui parle. Je vous prie d'accepter mes excuses.
  7. Je ne sais pas bien, en fait. Windows me demande toujours de valider la copie des fichiers avec les droits administrateurs, comme d'habitude, mais une fois que je l'ai fait et que la copie commence, il prétend que le lecteur (réseau, en l'occurrence) est introuvable et interrompt la copie. Le message d'erreur affiché est parfaitement incohérent : il n'y aucun problème de connexion avec mon NAS. Je peux copier n'importe quoi dans le dossier Program Files depuis n'importe quel autre emplacement, ça fonctionnera normalement : demande de validation, je valide et tout se passe impec'. Il n'y a que lorsque j'essaie de le faire depuis mon NAS que la connexion est interrompue ou je ne sais trop quoi, ce que ça ne m'avait encore jamais fait. C'est pourquoi ce problème me paraît aussi inédit qu'incompréhensible et ennuyeux.
  8. Mais je n'avais pas ce problème avant et je ne l'ai sur aucun autre de mes systèmes : ce n'est donc pour moi pas normal, et je veux que mon ordinateur fonctionne à nouveau normalement, sinon, je me donne beaucoup de mal pour rien. Il n'y a aucun paramètre relatif au réseau ou à la sécurité qui puisse être responsable de ce désagréable changement ?
  9. MBR pour moi aussi, puisque sans ça, impossible d'installer un OS en 32 bits... Bref, on l'aura finalement eu, le grand nettoyage que je voulais à tout prix éviter... Je n'ai plus qu'à réinstaller tous mes logiciels, en espérant que tout fonctionnera aussi bien que la dernière fois... C'est déjà mal barré, vu que Microsoft la clé de licence pour Windows 7 qui est pourtant passée sans problème la dernière fois... J'espère que le support que j'ai contacté aura quelque chose d'utile à me dire. Et sinon, personne n'a d'idée sur le problème que je rencontre avec Windows 10 pour transférer des fichiers de mon NAS aux dossiers "Program Files" ?
  10. J'ai remarqué que j'avais un fichier au nom identique sur chacune des partitions de mon autre disque, effectivement. Et c'est un fichier important, ou je peux le virer ? La numérotation de mes disques durs semble revenue dans l'ordre habituel, aussi, je ne sais pas trop pourquoi... C'est bien, quand les problèmes et les trucs bizarres se résolvent tout seuls !
  11. Question d'habitude ou pas, c'était quand même plus pratique avant ! Sinon, je viens de réinstaller Windows 7 ; j'ai eu droit à un scandisk imprévu au milieu de l'installation, mais tout semble s'être bien passé. Je n'ai même pas eu à toucher à la BCD, le double-boot s'est reconstruit tout seul et fonctionne ; je suis repassé sur Windows 10, là, justement pour vérifier. En revanche, j'ai remarqué l'apparition d'un fichier baptisé bootsqm.dat sur mon deuxième disque dur (celui qui ne sert qu'à mes fichiers personnels). Il n'a jamais été là et je ne sais pas trop ce que c'est ; vu le nom, je dirais que ça a un rapport avec le démarrage de l'ordinateur et donc que ça doit être important ? Vous savez ce que ça peut être ? Son apparition sur ce disque dur sur lequel je n'ai en principe aucun fichier système n'est peut-être pas étrangère à l'inversion que j'ai constatée de la numérotation de mes disques durs selon le gestionnaire de Windows 7 : le disque avec mes OS est passé disque 1 au lieu de 0 avant (sur Windows 10, ça n'a pas bougé). Je pensais que cette numérotation était fixe et dépendait de l'ordre de branchement sur la carte-mère... Cela peut-il bien avoir un rapport avec ce qu'ai remarqué ci-dessus ? Est-ce que ça peut poser problème ?
  12. Disons, du moins, que j'étais informé de ce potentiel désagrément et des éventuelles solutions à y apporter. On verra bien ce que ça donne chez moi ! S'il est vrai que la présentation de l'écran de démarrage à la sauce Windows 10 est plus agréable à l’œil, je déplore personnellement qu'elle complique énormément les opérations de maintenance que l'on pourrait vouloir effectuer à partir de là. Avec l'interface telle que Windows 7 la propose, il est possible de démarrer Windows (et même le 10 !) en mode sans échec en passant simplement par une pression de la touche F8 au regard du système d'exploitation voulu. Avec l'interface moderne, il faut naviguer dans plusieurs menus pour redémarrer l'ordinateur et obtenir (enfin !) la console permettant de démarrer en mode sans échec... Du gâteau ! Son seul réel avantage sur l'ancienne, pour moi, c'est de s'affranchir de l'ordre hiérarchique des sorties vidéo imposé par la carte graphique. Ainsi, l'écran de choix du système d'exploitation s'affiche bien sur mon écran de bureau (en Mini DP) et pas sur ma télé (en HDMI ; tant que l'OS n'a pas démarré, le HDMI a la priorité sur les DP) généralement éteinte lorsque je me sers de l'ordi.
  13. Il semblerait que l'on trouve toutefois aussi le son de cloche inverse ! Ce que je savais déjà, c'est que l'installation d'un système d'exploitation plus ancien après un plus récent écrase la partition de démarrage et supprime l'entrée du système le plus récent. Je voulais apprendre s'il existe d'autres contre-indications à cette procédure, mais il ne semble pas que ce soit le cas et, heureusement, ce souci n'est pas irréversible. Donc on va tenter le coup ! Au point où j'en suis, il ne peut plus rien m'arriver de pire que de devoir tout recommencer à zéro, de toute façon !
  14. Merci pour le tuto ! Modifier la BCD après l'installation, OK. Ça, je m'y attendais, et ça ne devrait pas être bien sorcier ! Par contre, je n'aurais jamais pensé à lancer l'installation directement depuis Windows 10... De toute façon, qu'est-ce que je risque ? De devoir tout réinstaller complètement ? C'est déjà la seule alternative que j'ai, alors si ça peut me l'épargner, ça vaut le coup d'essayer !
  15. Je m'excuse par avance de mon insistance, mais je voudrais quand même prendre une décision en toute connaissance de cause, et ne m'y connaissant pas beaucoup en informatique, en tout cas sur des sujets aussi pointus, je ne suis que bien peu renseigné par une réponse aussi laconique. De quelle partition me parles-tu ? Sur le disque dur qui sert à mon double-boot, je n'en vois que deux en plus des miennes : une partition de récupération et une partition dite réservée au système dont j'ai toujours présumé qu'il s'agit du module de démarrage permettant de lancer l'un ou l'autre de mes systèmes d'exploitation. C'est laquelle des deux qui va sauter si je ne réinstalle pas tout entièrement ? Et quel risque j'encours dans ce cas-là ? Merci d'avance de m'éclairer un peu plus à ce sujet, s'il te plaît !
×
×
  • Créer...