Aller au contenu

cbaud2000

Membres
  • Compteur de contenus

    97
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

cbaud2000 a gagné pour la dernière fois le 29 septembre 2019

cbaud2000 a eu le contenu le plus aimé !

Réputation sur la communauté

11 Assez bonne

À propos de cbaud2000

  • Rang
    Matelot

Configuration PC

  • Système d'exploitation
    Windows 10

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. C'est réparé, voici comment : j'ai ouvert la bête et testé une par une les barrettes de RAM, sans constater de changement. Puis j'ai débranché absolument tout ce qui n'était pas strictement nécessaire, y compris le clavier, et là le POST s'affichait normalement, tout était rentré dans l'ordre. Restait à savoir ce qui clochait : j'ai donc rebranché un à un tous les périphériques externes (je ne m'étais pas encore attaqué aux disques internes), pour m'apercevoir en fin de compte que le coupable était une câble HDMI reliant le PC à l'écran, que j'avais laissé branché, par conséquent en double emploi avec la connexion VGA, simplement pour me faciliter les choses, l'accès à l'arrière de l'écran n'étant pas trop commode, les rares fois où je l'avais utilisé pour fournir un second écran au PC portable. Normalement, ce câble n'aurait pas dû être connecté au PC desktop, mais vraisemblablement l'ai-je "rangé" par inadvertance à son emplacement lors d'une plongée récente dans le paquet de câbles en tous genres à l'arrière du boîtier. C'était donc une bêtise de ma part, et ce qui m'étonne, c'est que cette double connexion à la carte graphique n'ait pas engendré plus de troubles que l'absence d'affichage du microprogramme de la CM, et pas non plus provoqué de notification du système. Merci une fois de plus pour votre réactivité et votre aide.
  2. Je vais essayer demain matin la déconnexion sélective des barrettes en n'en laissant qu'une à chaque fois. Est-ce que vous ne pensez pas qu'il faudrait aussi tenter de déconnecter tous les disques à l'exception du SSD où se trouve l'OS ? En fait, je ne crois pas très probable (mais certes toujours possible) une défaillance matérielle, car il aurait fallu une sacrée coïncidence pour qu'elle survienne immédiatement après le retrait de la batterie de la CM, qui équivaut, je crois, à un "clear CMOS". Il n'est pas impossible que l'OS étant situé sur le SSD, l'amorce se fasse à partir d'un autre disque, car deux de ces derniers ont déjà, par le passé, hébergé des OS (Windows 10). Je n'ai pas récemment (en tout cas pas depuis la configuration actuelle des 4 disques) effectué de vérification du schéma de boot avec EasyBCD, par exemple, si bien que je suis dans l'incapacité de dire comment s'opérait précisément l'amorçage. Avant l'accident, pendant les 10 ou 11 jours où l'OS fonctionnait mais démarrait sans afficher l'icône et le microprogramme fournis par la CM (donc dans le noir complet), il m'a semblé que la séquence de démarrage était un petit peu plus longue que d'habitude : juste une impression a posteriori, je n'ai pas chronométré. Parmi les composants, j'ai oublié de mentionner une carte Wi-Fi D-Link, et l'alimentation : SEASONIC 850 Gold, qui fonctionne derrière un onduleur EATON. Enfin, je n'ai pas trouvé de connectique pour écran provenant directement de la CM. Dans la configuration précédente (un processeur AMD Vishera monté sur une CM GA 78-LMT-USB3), la carte graphique était absolument nécessaire, et je crois que c'est encore le cas.
  3. Oui bien sûr ! Il s'agit d'un desktop d'aucune marque, assemblé au fur et à mesure de remplacements des composants. J'aurais eu du mal à mettre 4 disques internes sur un portable. La carte-mère (UEFI) est une Gigabyte GA-970A-DS3P, et le processeur un AMD FX 8350 Black Edition 4GHz, ces deux articles achetés en même temps en mars 2019. La carte graphique : GT7101GD3HLP MSI Carte graphique GeForce GT 710 1Go DDR3. La RAM DDR3 de 16 Go au total est composée de 2 barrettes KINGSTONE de 4 Go qui ont deux ans environ, auxquelles ont été ajoutées deux autres barrettes TEMPSA 4 G Go GB DDR3 PC3-12800 1600 MHz en mars de cette année également. Le disque dur hébergeant l'OS (Windows 10 Pro 1909) est un SSD CRUCIAL480 Go acheté il y a 6 mois, les autres disques, plus anciens, sont 1 HITACHI de 1 To, un TOSHIBA de 3 To, et un SEAGATE de 500 Mo, et tous sont en GPT. L'architecture, bien entendu, est x64. Le lecteur optique n'a que 4 mois : ASUS Lecteur DVD RW, et même le boîtier a été changé cette année : AEROCOOL Boîtier PC SI-5100 Moyen Tour Format ATX. J'aurais dû préciser tout ça d'emblée : pardon pour le retard.
  4. Depuis quelques jours, je n'avais plus rien à l'écran pendant le post, au démarrage, mais passé ce moment angoissant, le système d'exploitation (Windows 10) démarrait normalement, et fonctionnait parfaitement. Craignant un ennui quelconque de boot au démarrage, qui m'aurait laissé totalement désemparé puisque je n'aurais eu accès à aucune option de boot, et que je n'aurais donc pas pu démarrer sur un outil (sur clé USB ou DVD) de réparation, j'ai voulu vérifier la batterie de la carte-mère, et j'ai ainsi constaté qu'elle était en excellente condition. Mais cette fois, au redémarrage, je suis resté indéfiniment sur l'écran noir, et l'OS n'a jamais amorcé. Je me trouve en fait dans la situation que je voulais éviter. Je ne vois vraiment pas ce que je peux faire, mes possibilités d'action devant un écran noir étant plus que limitées. Bien sûr, j'ai essayé les touches permettant l'accès au BIOS et au choix de démarrage (disques - il y a 4 disques internes -, clés, lecteur optique, réseau), mais sans aucun succès. Merci d'avance toute suggestion.
  5. Merci pour cette précision très utile, Delta. C'est pourtant moi qui avais changé le processeur et la carte-mère il y a quelques mois, mais je n'avais pas regardé ça de trop près. Bon dimanche.
  6. Bonsoir à tous, juste une dernière chose à dire sur ce sujet : plus haut, j'ai dit que j'avais galéré pour faire une clé à deux partitions (FAT32 et NTFS) à l'aide de Diskpart, comme suggéré par calisto06, et que j'avais renoncé à comprendre pourquoi. Il existe peut-être une raison très simple, trouvée dans ce tuto : il est possible que j'aie placé ma clé bootable sur un port USB 3.0 (j'oublie toujours à quels slots correspondent les USB 2 et 3) exigeant des drivers qui ne sont pas présents sur ladite clé, et dans un tel cas, évidemment, la tentative se solde par une notification d'échec quelconque. Je n'avais pas pensé à cela, mais il semble que le détail ait son importance, et c'est pourquoi je le mentionne ici : c'st une piste à explorer en cas de problèmes de boot sur une clé USB.
  7. Pardon de mon retard à conclure : j'avais très peu de temps disponible, et j'ai pas mal galéré avec la clé construite avec Diskpart, méthode séduisante car très simple, mais qui n'a jamais fonctionné dans mon cas. Je renonce à comprendre pourquoi, toujours faute de temps. En revanche, en m'y prenant posément, j'ai fini par réussir la clé multiboot E2B, qui rend beaucoup de services, en permettant de regrouper sur un seul support (j'ai pris une 64 Go) tous les outils de dépannage et de backup. C'est précieux, car on peut enfin se débarrasser de la foultitude de CDs et DVDs stockés à cet effet, et qui ne veulent plus booter quand on en a besoin un ou deux ans après les avoir faits. Merci une fois de plus à calisto06. Et merci également à Delta pour la découverte des ISOs en ESD, qui sont en effet plus pratiques. Je les ai testés et ça fonctionne bien, mais la construction classique à l'aide de RUFUS ne répondait pas complètement à mon problème, qui était de confectionner une clé avec plusieurs programmes dessus, comme expliqué plus haut. Salutations cordiales et à bientôt...probablement.
  8. Bonjour, dans la continuation du dernier sujet que j'avais ouvert, j'ai une question : lorsqu'on veut convertir un fichier .ISO en .imgPTN, on utilise le raccourci "MakePartImage", qui à ce stade construit une nouvelle partition partition FAT32 sur la clé E2B, initialement créée en NTFS. Seulement ce système de fichiers (FAT32) ne gère pas les fichiers d'une taille supérieure à 4 Go (les iso de Windows 10 1903 atteignent presque 5 Go), si bien que la conversion échoue, comme le montre la capture d'écran jointe. Cette dernière donne le conseil suivant : "You can split an install.wim/install.esd file to make a .imgPTN file - use 'Split WinISO.exe' ans click on 'convert'". Je ne demande pas mieux, mais quand et où dois-je faire cela ? Cette procédure de conversion étant automatisée à l'aide de scripts auxquels je n'ai pas accès, j'ignore comment effectuer cette manoeuvre très simple en apparence. L'autre solution suggérée est de mettre cette partition en NTFS, mais d'après ce que j'ai compris, ça va compromettre l'objectif poursuivi, à savoir booter avec cette clé sur des PC entièrement et exclusivement UEFI. Qu'en pensez-vous ?
  9. Pardon pour l'interruption : j'ai changé d'opérateur et de fournisseur d'accès, et il s'est produit un petit hiatus avant l'activation des nouveaux services si bien que j'ai été privé d'Internet pendant 2-3 jours. Donc super cette astuce de Easy2Boot : elle répond à une problématique dont j'ignorais la nature, mais à laquelle j'étais constamment confronté, de sorte qu'à chaque tentative de dépannage à l'aide d'un CD prétendument "live", ou d'une clé bootable, j'en étais réduit à la prière...et que ça finissait la plupart du temps par une réinstallation complète. La manip n'est pas si simple, certes, mais ça vaut le coup de s'y attarder. Personnellement, il me faudra sûrement refaire la clé deux ou trois fois, parce que je voudrais profiter de l'occasion pour y mettre non seulement tous les outils de restauration dont j'aurai besoin, mais aussi les utilitaires de dépannage, tels que HIREN'S, UBCD ou MEDICAT, dont certains sont très lourds. Ce serait pratique, en effet, d'avoir tout ça sous la main dans un seul média. Merci mille fois pour cette découverte.
  10. Génial, Calisto06 ! donc, il y a vraiment quelque chose qui cloche dans la création des médias de récupération (j'ai vérifié et ce n'est pas mieux chez AOMEI), et c'est assez surprenant tout de même que les éditeurs de ces programmes ne se soient pas encore adaptés à l'environnement UEFI, étant donné que tous les laptops (ou presque) sortis depuis 7 ou 8 ans sont dans cette configuration. J'ai lu tes tutos en effet très instructifs, et installé ETB. Je ferai la clé demain et en rendrai compte demain soir.
  11. Bonjour, pour mes sauvegardes, je me sers de MACRIUM REFLECT, et aussi quelquefois d'AOMEI Backupper, cela sur deux appareils, un desktop et un PC portable, tous les deux sous Windows 10 Pro (1903). Tout va bien pour exécuter les sauvegardes système, mais c'est pour la restauration que j'ai un petit problème. Sur le desktop, je me sers d'un CD de restauration qui fonctionne correctement, mais sur le laptop, le lecteur optique vient de tomber en rade, ce qui n'est pas très grave en soi, mais qui m'oblige à créer un nouveau média de récupération, à savoir une clé USB bootable. Et c'est là que je rencontre les pires difficultés : après 5 ou 6 tentatives, j'obtiens toujours les mêmes réponses du testeur "qemu", avec des variantes mais qui annoncent toujours l'échec. J'ai essayé avec YUMI et RUFUS, et aussi en cherchant à créer une clé bootable avec MEDICAT, qui contient le programme MACRIUM, et j'ai effectué les tentatives à partir des deux machines, pour augmenter mes chances de succès...mais non ! Une fois, la clé avec MEDICAT, créée avec YUMI, a bien fonctionné, mais ce dernier programme proposant le multiboot, j'ai voulu ajouter une ISO de W10 1903 pour le cas où…, et cela fait, la clé n'était plus bootable. Bien sûr, je peux sans doute contourner le problème en mettant tout sous AOMEI, mais précisément j'avais décidé d'unifier l'ensemble en exécutant toutes les sauvegardes sous MACRIUM, puisque c'est avec ce programme que j'ai fait la grande majorité des précédentes sauvegardes. En plus, je n'ai pas encore créé de clé avec AOMEI, et j'ai un peu peur du résultat. Quelqu'un aurait-il une idée à ce propos ?
  12. Merci pour ce conseil, mais peut-on savoir ce qui le motive ? Un de mes PCs vient d'en effectuer un, apparemment sans problème : il s'agit d'une MàJ, assez lourde en plus, parce que le service Windows Update était réglé en automatique, ce que je n'aime pas et viens de rectifier. Il y a peut-être un malentendu, dans les deux derniers posts, à propos du sens à donner au "réseau". Dans le cas du présent topic, il s'agissait de réseau local privé, celui qui dessert une unité locale (appartement, maison ou bureau), et non le réseau "cuivre" ou "câble" qui équipe par exemple une ville.
  13. Il s'agit d'un routeur-modem, qui remplit donc les deux fonctions. Pour être plus précis, c'est un Sagemcom Broadband de Bouygues Telecom, avec un Wi-Fi bi-bande (2,4 et 5 GHz).
  14. J'ai été trop rapide à expédier le précédent post : ce n'était qu'une question d'ajout d'objet au partage des dossiers de bibliothèques, qui n'étaient en réalité partagés qu'avec moi-même ; il fallait donc ajouter "Tout le monde", en donnant le contrôle total, cela bien entendu des deux côtés, et le tour est joué. Le dossier "Users" ne m'apportait pas grand chose de plus, de toute manière, car ses sous-dossiers habituels (documents, images, musique etc.) sont vides ou absents à cause de mes bidouillages ayant abouti à la création de bibliothèques situées sur une autre partition. Merci encore une fois de m'avoir guidé dans mes recherches. Bon week-end
  15. Eh non, justement ! Si je développe "Users", je n'obtiens que "Public" ; "Default" est en grisé (non disponible). Pas très partageur, mon système !
×
×
  • Créer...