Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 29/04/2016 dans toutes les zones

  1. 10 points
    Bonjour, Voici un top 10 des erreurs courantes à éviter pour vous assurer un accueil serein pour votre demande d'aide sur le forum : ❶ Demander une chose évidente, ou illégale Il est indispensable de faire une recherche par vous-même sur le problème qui vous occupe, avant de réclamer de l'aide sur le forum. Sinon, vous allez passer pour une gourde et on va croire que vous abusez du bénévolat. De même si vous abordez l'illégalité, ne présentez pas les choses comme si vous l'encouragiez, ou comme si c'était une chose normale. En plus de vous mettre en défaut, vous engagez la responsabilité du site. Quand aux procédés illégaux, il est bien évidemment hors de question de les divulguer ici. Non mais vous voulez vous faire arrêter par la police ou quoi !? ❷ Publier sur un espace privé Les demandes d'aide technique en message privé ou sur le profil d'un membre sont très mal venues. C'est faire irruption dans l'espace privé d'un membre pour une demande qui est sensée s'adresser aux bénévoles les plus disponibles. Ouvrez une discussion publique : Plus vous aurez de participants, plus vous obtiendrez de réponses utiles. Franchement, ça ne vaut pas le coup de s'en passer ! (Ceci ne concerne que les demande d'aide technique en informatique. Si c'est un problème qui concerne le site, par contre, vous avez toute la légitimité à contacter un membre de l'équipe de modération. C'est normal.) ❸ Ne pas décrire le problème, ne pas (s')expliquer Savoir à qui et à quoi nous avons affaire est indispensable pour essayer de résoudre votre problème. Donnez les informations essentielles pour identifier le souci. Nous avons assez d'énigmes à résoudre en informatique. Visez l'informatif ! Vous butez sur un obstacle ? Décrivez-le aussi ! Joignez une capture d'écran ou une photo à votre message, si vous pouvez. Vous êtes perdu·e ? Vous avez épuisé votre patience ? Dites-le clairement pour éviter un ton agressif. Vous avez un bon niveau ou un faible niveau en dépannage ? Dites-le aussi ! Ça nous permettra d'adapter nos réponses. ❹ Être mal aimable ou mal poli Être poli, c'est le minimum qu'on puisse faire pour énoncer une demande. N'oubliez pas les formules de politesses élémentaires comme « bonjour » et « merci » dans votre premier message. La rédaction fait aussi partie de ce savoir-vivre : Proscrivez le langage SMS et l'orthographe ou la syntaxe négligée : relisez-vous, ponctuez, aérez vos paragraphes de façon à être lisible. Si vous négligez ce point, votre demande risque de passer à la trappe… Pire ! Si vous faites le grognon, vous allez vous mettre tout le monde à dos et vous attirer des réponses cinglantes ! Nous n'avons aucune obligation de moyen ou de résultat pour mener à bien les demandes d'aide : c'est du bénévolat, le forum n'est pas une plateforme d'assistance. Aussi, ce n'est pas un service dont vous êtes sensés bénéficier : c'est un échange dont vous êtes sensés être un des acteurs. Et ne partez pas trop vite si vous avez l'intention de revenir : Si vous nous laissez tomber sans un merci après qu'on vous ait aidé, vous vous préparez un drôle d'accueil au prochain tour ! Ça n'est pas qu'on soit rancunier, mais ça ne donne pas envie de recommencer ! ❺ Mettre un titre obscur Le titre de votre demande est le premier élément visible dans la liste du forum. Si vous mettez un titre vague ou énigmatique, vous aurez d'autant moins de visiteurs et donc de participants. Évitez de mettre « À l'aide ! » ou « Au secours !!! ». Tout le monde est au courant, puisque vous êtes sur un forum d'entraide ! Soyez un minimum précis. Ne mettez pas simplement « Windows » pour un problème sur Windows, ou « Internet » pour un problème avec le Net : écrivez par exemple « Impossible de démarrer Windows » ou « Coupures de connexion Internet ». Ça aidera tout le monde ! ❻ Écrire comme au téléphone Les discussions du forum sont sensées être rédigées et lues posément, à la manière d'une discussion par courrier (sans les formules cérémonieuses évidemment). En fait, c'est la meilleure façon d'aboutir à une discussion construite et de trouver efficacement une réponse satisfaisante. Aussi, les réponses de type verbales sans la moindre consistance ne sont pas du tout adaptées. Exemples : Au lieu d'écrire juste : Écrivez plutôt : « Oui mais ça ne marche pas. » « Oui mais [telle opération] abouti à [tel échec concret]. » « J'y arrive pas, j'y comprends rien, j'en ai marre. » « Je n'arrive pas à faire [telle opération], je m'y perds et j'arrive au bout de ma patience. » « D'accord, mais je fais comment ? » « D'accord, donc si j'ai bien compris je fais [telle opération], mais je commence comment concrètement ? Je fais [explication de mon hypothèse] ? » En faisant comme ça, vous verrez, tout sera plus efficace ! Autre problème : le langage SMS ne vous aidera pas à être compris·e, et on va croire que vous vous moquez des gens. ❼ Publier des infos à risque Attention aux fuites de données personnelles !!! Que ce soit les vôtres ou celles de votre entourage. Sinon, vous allez avoir de drôles de surprises ! On est sur le Net, c'est à la merci de tout public, comme dans la rue. Ne divulguez pas votre nom, votre adresse e-mail ou votre clé d'activation ! Attention aux reflets sur les vitres avec les photos, ou les noms de fichiers compromettants sur les captures. Attention aux fichiers Microsoft Office : Word ou Excel enregistre votre nom dans chaque document. Attention aux photos : la plupart des appareils enregistrent la position GPS, la date et l'heure de chaque prise ! Avant de joindre un document ou une image, faites un clic droit sur le fichier pour afficher ses propriétés, et dans l'onglet « Détails » cliquez sur le lien « Supprimer les […] informations personnelles ». ❽ Écrire l'histoire de sa vie Je ne nie pas que ça puisse être intéressant ! Mais raconter tous les détails de votre existence n'aidera personne à se concentre sur votre besoin. Aussi, faites part de votre ressenti brièvement, et oubliez les détails inutiles à la résolution de votre souci. Ce sera plus rapide, évidemment ! ❾ Ne pas lire attentivement les réponses Les bénévoles ont l'habitude de proposer des réponses construites. Rien n'est laissé au hasard ! Aussi, faites attention à ne pas louper ce qu'on vous propose. Ça serait bête ! Et puis ça va surtout énerver vos interlocuteurs… ❿ Attendre que tout tombe du ciel … ou partir tous azimuts Explorez les pistes qu'on vous soumet avec un minimum d'autonomie : Relisez, cherchez sur le Net la signification des mots que vous ignorez, vérifiez une seconde fois (ou redémarrez la machine si vous pensez que c'est utile)… Bref ! Comptez aussi sur vous-même : nous ne sommes pas à votre place ! Mais soyez pragmatiques : ne partez pas dans tous les sens. Finissez d'explorer chaque piste de solution, sinon vous risquez de perdre un temps fou et d'épuiser la patience des gens. Voilà ! En vous souhaitant une résolution rapide de vos soucis ! Bon surf ! 
  2. 5 points
    Bonjour, j'ai décidé de franchir le pas, en quittant définitivement le monde de Windows, pour rejoindre celui de la communauté de gnu/linux. J'ai en effet installé Linux Mint 19.1 “Tessa” MATE. Après mures hésitations, réflexions et conseils avisés lus sur ce site. Pour avoir testé d'autres "distro" en live j'étais, comme probablement d'autres utilisateurs, confrontés à cette sacré touche "verr num" jamais (volontairement ou pas) verrouillée. En fouillant dans tous les dossiers dans ma distribution, j'ai trouvé mon Graal, à savoir le verrouillage automatique et à volonté de cette fameuse touche "verr num". Menu, Administration, écran de connexion. Voir capture écran jointe. Voici ma modeste contribution. Si toutefois, cette astuce existe sur ce forum, n'hésitez pas à procéder à un recadrage. Cordialement
  3. 5 points
    Bonjour à tous ! [ INFO ] Avec la version 1703 de Windows 10 , est apparu MBR2GPT, utilitaire qui permet de convertir un disque MBR vers GPT sans pertes de données ! Outil très appréciable dans bien des situations ! Voila c'était pour ajouter ma pierre à l'édifice de ce sujet fort bien mené ! A bientôt, MateLeot
  4. 5 points
    Bonjour ? Quel magnifique et sublime description de problème. Je la trouve d'un raffinement tout particulier. N'oubliez pas que vous êtes sur un forum d'entraide. Et dans entraide il y a ... aide serte. Mais aussi et surtout "entre". Et oui ! Pour obtenir un peux plus d'aide, je vous suggère donc d'ajouter ces quelque mots : bonjour, ayant suivi .... tuto je me retrouve confronté à ce souci : "explication du dis problème". Je me trouve donc bloqué etc etc ... en espérant que vous puissiez m'aider, je vous remercie par avance. Avec ça tu devrait obtenir un peux plus d'aide. Aller comme on est sympa on te laisse une seconde chance.
  5. 5 points
    Yep, @Yves B., @Delta, @Le PoissonClown, @Duke, @safami, @calisto06 (c'est bon je n'ai oublié personne ? ) En plus de DWS (qui n'a malheureusement pas été mis à jour depuis la Redstone Update [Build 1511]) j'utilise un nouveau soft d'une simplicité d'utilisation déconcertante : https://getwpd.com/ Sa fiabilité n'est pas à remettre en cause. Il est open-source et pour l'avoir testé à plusieurs reprises, je n'ai rien à redire. Il permet également de supprimer d'un seul coup les applications du store préinstallés. A conseiller aux néophytes. Avec WPD, ils ne risquent pas de faire des bêtises (ce qui n'est pas le cas de DWS ) J'ai regardé sur mon PC personnel et cette case était déjà décoché. Il me semble donc que DWS l'a fait à ma place. Je ne suis pas certain à 100% parce que j'ai utilisé d'autres logiciels du même genre. A voir !
  6. 4 points
    Bonjour à tous. Je voulais proposer un tuto français pour installer un firmware alternatif OpenWRT (ou LEDE) sur le Xiaomi Mi Router 3G (attention c’est 3 pour 3ème version et G pour Ethernet Gigabit/s, et PAS 3G comme le réseau téléphonique mobile ! Il existe également une version 3 simple moins chère, mais je ne la conseille pas, car la connexion Ethernet est limitée à 100 Mbit/s) 1) Présentation du produit Il s’agit d’un routeur proposé par le célèbre fabriquant chinois Xiaomi. Au niveau connectivité : WiFi 2,4 Ghz jusqu’à 300 Mbit/s (b, g, n, et peut être ac) WiFi 5 Ghz jusqu’à 867 Mbit/s (b, g, n, ac) 1 port Ethernet RJ45 WAN 1 Gbit/s 2 ports Ethernet RJ45 LAN 1 Gbit/s 1 port USB type A 3.0 (un port UART à souder sur le PCB en démontant le routeur, permettant de le connecter via port Série, pour le débricker etc…) Il dispose de 256 Mo de RAM et une mémoire NAND de 128 Mo. Son processeur est un Mediatek MT7621AT de 2 cœurs cadencés à 880 Mhz, avec des puces MT7603EN et MT7612EN pour le WiFi. L’interface web pour sa configuration de base est malheureusement en chinois (mais on va arranger ça ). Lien produit officiel (en chinois) : www.mi.com/miwifi3g/ Lien vers la page wikidev : https://wikidevi.com/wiki/Xiaomi_MiWiFi_3G On le trouve régulièrement entre 30 et 35 euros sur les sites d’import chinois (Aliexpress, Gearbest…), ce qui en fait un excellent rapport qualité prix, malgré le fait de devoir l’importer (donc envoi long, garantie limitée…) 2) Pourquoi installer un firmware alternatif ? Installer un firmware alternatif permet : De changer la langue : en anglais, mais aussi en français De débloquer tout le potentiel du routeur D’installer des packages additionnels (des sortes de programme) directement sur le routeur (ex : Adblock, un serveur web, un serveur de caching…) D’en faire un routeur 4G LTE (cette fois je parle bien du réseau mobile) : cf les excellents tutos de @Le Crabe Le plaisir de bidouiller Mais cela comporte des risques et je ne suis pas du tout responsable en quoi que ce soit de ce qui pourrait arriver à votre matériel : Le firmware est actuellement encore en béta, mais normalement en 2018 une version stable devrait être proposée. Néanmoins je n’ai pour ma part pas de problème. Il y avait jusqu’à il y a peu de temps certains testeurs qui avaient des problèmes avec le WiFi 2,4Ghz, mais cela semble aller de mieux en mieux avec les versions, voire être disparu depuis quelque temps. Vous risquez de bricker votre routeur Xiaomi, c'est à dire de la rendre inutilisable si jamais vous faite une fausse manipulation. Il est compliqué de retourner sur le firmware d'origine (mais honnêtement quand on vois les possibilités offertes par ce firmware alternatif je ne vois pas pourquoi on retournerai sur celui d'origine en chinois et bien plus limité) Voici le lien du forum de développement de ce firmware alternatif : https://forum.lede-project.org/t/xiaomi-wifi-router-3g/5377 . Je ne suis pas du tout développeur de ce firmware, et si vous voulez participer à son développement ou remercier les développeur c'est là bas que ça se passe (en anglais) 3) Matériel nécessaire : Du temps, de la patience et être relativement « bricoleur », « débrouillard » Un routeur xiaomi mi routeur 3G Une clé USB vierge 2 câbles RJ45 Un ordinateur avec une prise Etherner RJ45 Un téléphone Android ou un iPhone Une connexion internet fixe accessible via un port RJ45 (par exemple une « box » internet SFR, Free, etc.. avec un port RJ45 de libre) 4) Comment installer ce firmware alternatif a) Il faut configurer le routeur (le brancher, le configurer via son interface d’administration qui est en chinois, mais avec l’extension google traduction ça devient compréhensible). Je n’explique par comment configurer le routeur, je pense que si vous ne savez pas faire, ce tuto ne vous est peut-être pas adressé (si vraiment certains en ont besoin, je mettrai à jour le tuto) b) Télécharger le firmware développer miwifi_r3g_firmware_c2175_2.25.122.bin via ce lien : http://bigota.miwifi.com/xiaoqiang/rom/r3g/miwifi_r3g_firmware_c2175_2.25.122.bin c) Une fois configuré, il faut aller sur la page de configuration à l’adresse http://192.168.31.1 puis dans les paramètres avancés, il y a une option pour mettre à jour le firmware. Il faut sélectionner le mode de mise à jour manuelle et lorsque la fenêtre demander de sélectionner le fichier de firmware s’ouvre, spécifier le fichier précédemment téléchargé. Laisser faire la mise à jour, pendant quelques secondes. d) Installer sur votre téléphone l’application « Mi Wi-Fi » de xiaomi. Si vous n’avez pas de compte xiaomi créez en un, connectez-vous. Le routeur devrait apparaitre dans la liste des appareils (s’il n’apparait pas, essayer de vous connecter au WiFi du routeur avec ce téléphone et réessayer), ajoutez le.. Votre routeur est donc maintenant ajouté à votre compte xiaomi. e) Sur un PC, allez sur https://d.miwifi.com/rom/ssh et connectez vous avec les identifiant mot de passe de votre compte xiaomi. Lorsque vous aller cliquer sur « se connecter », la page ne va pas réussir à se charger : il faut rajouter dans la barre d’adresse « https:// » avant ce qui est déjà écrit (en fait le lien quand on clique sur se connecter n’est pas le bon, il manque le « s » de https) f) Lorsque la page est chargée (traduisez la avec google traduction), noter PRECISIEUSEMENT le mot de passe root qui apparaît g) Cliquer sur le bouton « télécharger » pour récupérer le fichier miwifi_ssh.bin h) Branchez votre clé USB sur l’ordinateur, et formattez la en FAT32 (clique droit dessus > formater > dans la liste sélectionner FAT32 > formatage rapide i) Télécharger le fichier mir3g-squashfs-kernel1.bin : http://downloads.lede-project.org/snapshots/targets/ramips/mt7621/openwrt-ramips-mt7621-mir3g-squashfs-kernel1.bin j) Télécharger mir3g-squashfs-rootfs0.bin : http://downloads.lede-project.org/snapshots/targets/ramips/mt7621/openwrt-ramips-mt7621-mir3g-squashfs-rootfs0.bin k) Une fois fait, copier les fichiers « miwifi_ssh.bin », « mir3g-squashfs-kernel1.bin » et « mir3g-squashfs-rootfs0.bin » sur la clé USB puis éjecter et retirer la clé USB l) Débrancher le routeur xiaomi, mettre la clé USB dans le port USB à l’arrière. Avec un trombone, rester appuyé sur le petit bouton « reset » tout en rebranchant le routeur : rester appuyé jusqu’à ce que la led devant le routeur se mette à clignoter jaune. Attendez que le routeur redémarre tout seul (LED bleue fixe) m) Télécharger et installer « Putty » (ou tout autre logiciel permettant d’accéder à un terminal via SSH) : https://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/latest.html sélectionner la version 32 ou 64 bit selon votre ordinateur. L’exécuter et installer le logiciel n) Connecter un câble RJ45 entre un des port LAN (blanc) du routeur et la prise RJ45 de votre ordinateur o) Lancer Putty (ou autre logiciel permettant de se connecter via SSH), entrer l’adressse IP de votre routeur : 192.168.1.1, laisser le port par défaut, et vérifier que c’est bien SSH qui est sélectionné, et connectez-vous. p) Une interface console (donc en texte uniquement) apparait, et on vous demande votre « login ». Tapez « root » puis appuyez sur la touche entrée. On vous demande ensuite le mot de passe, il faut taper le code que vous avez noté en f) puis appuyer sur le touche entrée. Attention, lorsque vous tapez, les caractères n’apparaissent pas, c’est normal, il faut continuer de taper sur le clavier comme si tout est normal, il s’agit d’une sécurité sur Linux pour que nos mots de passe soient invisibles. q) Taper les commandes suivantes : cd /extdisks/ puis tapez "ls". La liste des périphériques apparaît et un périphérique en USB est présent : sda1 ou sda2 etc... tapez : "cd /sdaX" où X correspond au numéro de votre périphérique que vous venez juste de trouver. Puis « mtd write openwrt-ramips-mt7621-mir3g-squashfs-kernel1.bin kernel1 » puis entrée Puis « mtd write openwrt-ramips-mt7621-mir3g-squashfs-rootfs0.bin rootfs0 » puis entrée Puis « nvram set flag_try_sys1_failed=1 » puis entrée Puis « nvram commit » puis entrée Puis « reboot » puis entrée. Le routeur redémarre (et votre connexion avec votre logiciel de SSH plante et s’arrête) Ca y est vous avez installé LEDE sur votre routeur ! 5) Installer tout ce qui est nécessaire sur le routeur Vous avez installé LEDE sur le routeur, mais pour l’instant il n’est qu’en ligne de commande (en texte quoi), et il n’est pas configuré. Nous allons remédier à cela. On va tout d’abord changer notre routeur Xiaomi de sous réseau. En effet, pour l’instant il a comme adresse IP de passerelle 192.168.1.1 et tous les périphériques connectés dessus sont en 192.168.1.XXX. Or il y a fort à parier que votre box soit déjà configurée comme 192.168.1.1. Du coup il risque d’y avoir des conflits d’IP sur le réseau. Si votre routeur Xiaomi est connecté sur son port WAN (RJ45 bleu) à votre box, déconnectez ce câble. Reconnectez vous en SSH (via Putty par exemple) à votre routeur (comme plus haut en 4) o) ) Entrez votre login qui est « root » puis entrée. Il n’y a plus de mot de passe (pour l’instant) Entrez les commandes suivantes : « uci set network.lan.ipaddr='192.168.X.1' » avec X qui va correspondre à notre sous réseau, donc différent de celui de notre box, donc différent de 1. Par exemple moi j’ai utilisé le 2 ce qui nous donne une IP de 192.168.2.1. Appuyez sur entrée « uci commit » puis entrer. Attendez quelques secondes, puis débrancher l'alimentation de votre routeur pour qu'il s'éteigne. Rebranchez-le et attendez qu'il redémarre, jusqu'à ce que la LED devant le routeur soit bleu fixe. Votre connexion SSH va planter. Fermez-là et reconnectez-vous, (comme en partie 4), o).) mais cette fois ci en entrant l’adresse que vous avez entré ci-dessus (par exemple 192.168.2.1). Le login sera « root », et il n’y aura pas de mot de passe demandé. Reconnectez votre routeur à internet : connectez-le via un cable RJ45 sur son port WAN (en bleu) sur un des ports RJ45 de votre box et attendez environ 1 min (pour être sur qu’il soit bien connecté) Maintenant on va installer tout ce qu’il nous faut : a) Installation de Luci : tapez « opkg update » puis entrée, puis « opkg install luci-ssl » puis entrée. Patientez que tout soit installé. Ça y est vous avez installé une interface graphique à votre routeur. Elle est disponible en allant dans votre navigateur internet et en tapant dans la barre d’adresse l’adresse IP de votre routeur avec votre PC connecté dessus (par exemple 192.168.2.1). L’interface vous demande un login qui est « root » et il n’y a pas de mot de passe (laissez le champs vide) et cliquez sur « connect » b) On va mettre à jour le routeur : téléchargez http://downloads.lede-project.org/snapshots/targets/ramips/mt7621/openwrt-ramips-mt7621-mir3g-squashfs-sysupgrade.tar . Retournez sur l’interface graphique du routeur via son adresse IP dans un navigateur et connectez-vous. Survolez l’onglet « System » en haut et cliquez dans la liste déroulante sur l’avant dernier lien qui propose de mettre à jour. En bas de la page il y a un bouton pour sélectionner une image (vérifiez que la case juste au-dessus pour garder les mêmes paramètres est bien cochée), cliquez dessus et sélectionnez sur votre ordinateur le fichier que vous venez de télécharger. Cliquez à droite sur « write image » puis sur la page suivante si on vous demande de confirmer, faite le en appuyant sur le bouton adéquate. Votre routeur redémarre. Comme il s’agit d’un version béta, les pacages installés sont supprimés lors des mises à jour. Vous devez donc vous reconnecter via SSH, puis recommencer l’étape a) c) Nous allons mettre l’interface en français : sur votre connexion ssh entrez les commandes suivantes : « opkg update » puis entrée puis « opkg install luci-i18n-base-fr » puis entrée, attendez que l’installation se fasse puis tapez « opkg install luci-i18n-firewall-fr » puis entrée, et laissez l’installation se faire. Si vous retournez sur votre interface graphique dans votre navigateur et que vous rechargez la page, elle est maintenant en français ! d) On va maintenant créer un réseau sans fil avec notre routeur xiaomi : sur l’interface graphique dans votre navigateur, allez dans « réseau » puis « sans fil ». A côté de « Generic MAC80211 802.11bgn (radio0) » cliquez sur « ajouter ». En descendant dans configuration de l’interface, vérifier qu’à coté de « mode » c’est bien « point d’accès » qui est sélectionné. A coté de « ESSID » il s’agit du nom que vous allez donner à votre réseau WiFi, entrez le nom que vous souhaitez. A coté de « réseau » cochez la case « LAN ». Verifiez que « cacher le ESSID » est bien décochée. Allez, juste en dessous de « configuration de l’interface » dans l’onglet « sécurité des réseaux sans fil ». Dans chiffrement sélectionnez « WPA2-PSK » puis à coté de clé entrez la clé de sécurité (le code quoi) qui vous sera demandé pour vous connecter au WiFi. Cliquez sur « sauvegarder et appliquer ». Si une nouvelle page apparait avec en bas un bouton « sauvegarder et appliqué apparait, cliquez sur « sauvegarder et appliquer ». Ca y est vous avez crée votre réseau WiFi 2,4 Ghz. Recommencez l’étape d) jusque-là, mais cette fois ci en cliquant sur « ajouter » à coté de « Generic MAC80211 802.11nac (radio1) » : il s’agit du réseau 5 Ghz. Vous pouvez lui donner un autre ESSID (autre nom) pour pouvoir le différencier, mais moi j’aime bien laisser le même ESSID et le même mot de passe, comme ça j’ai qu’un seul réseau Wifi qui apparait et mes appareils choisissent quel réseau est le plus adapté automatiquement. Allez dans « réseau » puis « interface » puis « LAN » en haut puis « paramètre physique » et vérifiez que les 2 lignes « Reseau sans fil : Master XXXXXX » ou XXXXX sont vos ESSID sont bien cochées. Cliquez sur « sauvegarder et appliquer ». Ca y est votre wifi est configuré, vous pouvez vous connecter dessus avec vos appareils. Vous pouvez aussi arrêter le wifi de votre box, si vous ne l’utilisez plus (je vous conseille de basculer tous vos appareils wifi sur le nouveau que vous venez de créer) Si vous souhaitez installer d’autre packages vous pouvez aller dans « Système » puis « logiciels » et à coté de « Filtrer » vous pouvez entrer le nom d’un package, puis cliquer sur « trouver le package ». Dans l’onglet « packet disponible » il y aura la liste des résultats de la recherche que vous avez fait pour ce package. Il y a juste à cliquer sur « installer ». Si vous souhaitez vous pouvez suivre les tutos de @Le Crabe pour installer une clé 4G ou pour installer un VPN directement sur votre routeur : https://lecrabeinfo.net/ Voilà voilà j’espère que ce tuto pourra en aider certains, et que vous pourrez profiter de votre routeur LEDE PS : si vous voyez des erreurs de frappe, d'orthographe ou autre n'hésitez pas à me le dire dans en commentaire
  7. 4 points
    Bonjour @carine262000 et bienvenue sur le forum ! Je complète la réponse d'@Azrahel et t'offre un explication maison pour débutant Déjà il faut comprendre à quoi correspond ce cadenas. Le cadenas symbolise l'utilisation ou non du protocole sécurisé HTTPS. Si le cadenas est vert et fermé cela signifie que le site repose entièrement sur du HTTPS. Si le cadenas est fermé avec un triangle jaune cela signifie que la page web utilise le protocole HTTPS mais que certains contenus (typiquement les images) sont récupérés de façon non sécurisé (HTTP). Ce triangle jaune appairait aussi sur les sites web avec des certificats auto-signés ou des certificats qui ne sont pas délivrés par une autorité de confiance (je vais expliquer) Si le cadenas est ouvert cela signifie que la page n'utilise pas le protocole HTTPS. Concrètement quels sont les risques ? De quoi me protège le HTTPS ? Pour faire le plus simple possible, le protocole HTTPS ajoute une couche de chiffrement qui permet de garantir la confidentialité et l'intégrité des données échangées. Sans ce chiffrement on peut écouter ton trafic réseau et savoir tout ce que tu fais (cela inclut donc tout ce que tu tapes sur ton clavier) : il n'y a pas de confidentialité Garantir l'intégrité signifie qu'une personne qui est capable d'intercepter les échanges de données ne pourra pas modifier ces données. Par exemple imaginons que tu fasses un virement bancaire en ligne de 50€ à M. MaloNet. Sans le HTTPS, ce monsieur pourrait potentiellement transformer ce virement de 50€ en virement de 5000€. Il n'est en soit pas dangereux d'aller sur des sites non sécurisés mais il faut garder en tête que tout ce qui est fait dessus est compromis. Alors ce petit triangle jaune c'est grave ou pas ? La page web importe du contenu web depuis de façon non sécurisé. Cela veut donc dire que tous les échanges impliquant ce contenu ne seront pas chiffrés. Pour te rassurer, toutes les données que tu vas "envoyer" à la page web "avec le cadenas jaune" seront chiffrées. Pour savoir quels contenu n'est pas chiffré, fais un clic droit sur une partie vide de la page web et clique sur Informations sur la page puis dans la section Médias. Une personne malveillante pourrait donc potentiellement modifier ce contenu non chiffrée de façon à faire afficher du contenu malveillant. Pourquoi il y a encore du HTTP ? La plupart du temps c'est la flemme ou qu'il n'y en a pas le besoin. Pour pouvoir mettre en place du HTTPS, les développeurs de site internet doivent disposer de certificat TLS (parce quel le chiffrement repose sur le protocole TLS). Le rôle du certificat est d'assurer l'identité de la personne avec laquelle on communique. Cela serait dommage d'envoyer des données à une personne malveillante qui essaierait de se faire passer pour quelqu'un d'autre. Dans le cas où le développeur a décidé installer un certificat sur le serveur alors faut faire en sorte que toutes les pages sur site utilisent le HTTPS. Parfois il y a des oublis ce qui veut dire que certains liens sont en HTTP alors qu'ils fonctionnent très bien en HTTPS. Il est aussi possible que certaines personnes envoient des liens HTTP alors que ces liens fonctionnent aussi en HTTPS. Exemple : http://wikipedia.fr/index.php (le lien n'est pas sécurisé) Mais https://wikipedia.fr/index.php fonctionne aussi correctement Il existe une extension Firefox qui s'appelle HTTPS Everywhere qui active automatiquement le chiffrement HTTPS sur les sites le prenant en charge. Une fois installé, si tu cliques sur le lien HTTP de mon exemple, tu verras qu'il a été automatiquement transformé en HTTPS Super ! Donc quand je vois un site qui utilise du HTTPS ça veut dire que tout est sécurisé. Attention ! Seulement le transit est sécurisé. Je vais faire une analogie : HTTPS (le cadenas), c'est un peu comme un fourgon blindé: Il vous assure la sécurité du transport. Mais vraiment que du transport. Le fourgon blindé ne te garantira pas que la banque utilise de bons coffre-forts et qu'elle les ferme bien. Le fourgon ne garantit pas non plus que la banque soit honnête. De la même manière que des truands peuvent louer les services d'un fourgon blindé, des pirates peuvent très bien créer un site sécurisé (avec le petit cadenas). Il faut être vigilant et ne pas confier n'importe quelle information à n'importe quel site, cadenas ou pas ! Bon c'était un peu long mais je pense que ça valait le coup. Non ? EDIT : Je viens de voir le lien de @calisto06 . Bon j'ai fait un peu de redite du coup mais comme ça tu as une deuxième explication un peu différente avec quelques bonus
  8. 4 points
    Hello les amiiiiissss crabonautes. Aujourd'hui, nous allons voir le nettoyage et les points à contrôler sur un G9 793 Predator de la marque Acer. Tout d'abord les symptômes qui peuvent nous amener à cet entretien : Votre pc commence à chauffer. Les ailettes derrière ne débitent plus d'air. La soufflerie commence à moins recracher l'air. Vos ventilos augmentent de force et de vitesse mais s’épuisent et retombent à des vitesses trop basses. Très connu : la température augmente et arrive bien trop haut. Si vous avez ces symptômes là, il est temps d'agir. Ici comme vous l'avez compris on vas s'attaquer à un Predator, oui oui, même pas peur !!!! En plus c'est le mien Attention : Ce n'est pas parce qu'il a trop chaud qu'il faut lui donner un rafraichissement, malheureux ! Il n'aimera pas du tout ! À quoi ça ressemble ? À ceci : Les présentations étant faites, on commence : Je vous ai dispensé du démontage de la carrosserie arrière. Si vous désirez savoir comment faire, laissez un ch'ti message en commentaire et je vous répondrai Photo de la coque : Voici la photo de la coque déposée : Remarquez la partie rouge doit venir avec ! Attention, donc, aux endroits où vous prenez appui avec une carte bancaire ou un médiator pour faire sauter les clips Voici la bête démonté Eh oui, c'est quand même du costaud. On pourrait croire que c'est du plastoc mais non, pas tout ! La technologie Acer, c'est pas du light et peut rivaliser avec les MSI, les Asus et Alienware sans problème… Ventilateur Gauche avant nettoyage Ventilateur Droit avant nettoyage Caloduc et pont entre les deux ventilateurs Comme vous l'avez constaté, c'est fort encrassé. Et encore, vous n'avez rien vu ! Ici, nous avons le dissipateur. C'est par-là que l'air est expulsé vers l’arrière du pc. Rappelez-vous, au début je vous disais : si vous ne sentez plus l'air chassée à l’arrière, voila pourquoi en photo : Dissipateur - radiateur Eh bien il faudra nettoyez tout cela, ici, sur le Predator : il y en a 2 à faire ! Pour les démonter, c'est très simple : Deux mini-vis pour chaque ventilateur, et faites-les pivoter vers l’arrière. Très astucieux chez Acer Re-voici nos ventilateurs, mais cette fois-ci nettoyés : Ventilateur gauche Ventilateur droit Vous me direz : et c'est tout !? Attends Gaston, pas trop vite ! Et tu oublies les dissipateurs gauche et droit, hein ! Les voici : Dissipateur radiateur gauche Dissipateur radiateur droit J’entends déjà certains qui me disent : « 'sont pas propres !!! » Ah bon, preuve en image : Dissipateur avec une lumière a l’arrière et prise de la photo par l'autre coté, on vois bien les ailettes sont nickel Dissipateur sous la lumière a l'arrière Voilà quand même ce qui trainait dans les dissipateur radiateur : Plumechon et autre poussière récolté sur les dissipateurs Donc ont comprend pourquoi la bête n'arrivait plus a respirer et dégager sa chaleur par l’arrière… Temps de l’opération : 1H Et quel gain ! 10 - 15 ° à peu-près Le CPU était à 40° au repos, alors que maintenant, c'est 29° La CG était à 45°, et maintenant à 29° Le système lui était à 35 - 40°, et il ne change pas des masses. Pour ceux qui se demandent à quoi ressemble un FrostCore à l’intérieur, eh bien voici : FrosCore Et oui, le FrostCore ayant un ventilateur, il permet d'optimiser encore le flux de refroidissement CPU. Il est bien entendu inclu dans l’opération de nettoyage d'un PC. C'est en fait un emplacement de lecteur de DVD transformé en ventilateur. Et voilà ! Vous avez vu le nettoyage d'un Acer Predator. Pour info : il ne m'a pas attaqué ni déchiqueté, il me dis juste « merci je me sent beaucoup mieux ». Merci de m'avoir lu et n’hésitez pas a commenter Bon démontage et longue vie à vos machines ! Edit : pour les plus curieux d’entre-vous, voici la CM "nue" d'un G9 592. C'est assez similaire sur la G9 793 Face avant Face arrière ATTENTION Tout démontage peut avoir des conséquences sur votre garantie. Sur ce tutoriel et sur mes machines que je démonte, sous et hors garantie, je le fait en toute connaissance de cause et entièrement sous ma responsabilité. Si vous êtes sous garantie, vous prenez l’entière responsabilité des interventions. Si vous n’êtes pas prêt à prendre cette responsabilité en cas de défaillance, veuillez vous rapprocher de votre revendeur ou un réparateur agréé qui lui pourra faire valoir sont titre ou agrément et ne pas faire annuler cette garantie. Vous l'aurez compris, si vous n’êtes pas en possession d'un titre de réparateur agréé, c'est risqué. cela ne s'applique évidement pas a des pc qui ne sont plus sous garantie. Votre modérateur Delta adoré
  9. 4 points
    Bien le bonjour à tous, Voici un guide pour partir à point, lors du démontage de votre ordinateur portable, que ce soit pour le nettoyer, le dépanner, ajouter ou changer un de ses composants. Bonne lecture et bon démontage ! 1ère partie Les prérequis indispensables. Les ingrédients, simples mais indispensables, pour le démontage - remontage d’un pc portable sont : Votre patience !!! Si vous êtes super stressé, nerveux etc. Respirez, calmez-vous, prenez un bol d’air. Quand je pratique une « Op Teck » sur PC portable, je mets une zic zic celtique métal, cela me calme et détend. À vous de voir ce qui vous détend à votre tour... Tournevis d'électronicien. Il ne s’agit pas de venir avec le méga-tournevis pour dévisser une vis de 10 cm de long et d'un diamètre de 10 mm. Vous n'en trouverez pas, mais si c'était le cas, bah posez-vous des questions et stoppez le dépannage ou l'entretien… Il y a comme un petit problème : vous êtes tout sauf sur votre pc portable, à la limite, vous êtes sur le pc quantique, et encore. Des tournevis de précision ou d'électronicien seront plus appropriés. Un petit kit de tournevis bien sympas et pratiques pour vos futurs démontages Ou encore ceux-ci plus pratiques car avec un manche en caoutchouc ou en plastique Si on désire vraiment être à l’aise, on peut aussi se diriger vers le kit complet avec petite pince au bec fin, longue etc. Il y a, eh oui, un ou deux médiators + bracelet anti-statique. Attention à ce que vos outils ne soient pas aimantés au risque de provoquer des micro-tensions ou autre. Il y a des tournevis qui le sont, d’autre pas. Moi je préfère ceux qui ne le sont pas : moins de risque. Si vous perdez une vis, il y a toujours moyens de la récupérer autrement avec une toute fine pince au long bec, toujours de précision. Le bracelet anti-statique, est vivement conseillé pour toute intervention, que cela soit sur pc portable ou fixe. À la maison, j'avoue ne pas en avoir et donc de ne pas en utiliser. Sinon, en atelier, on possède des bracelets avec un petit cordon raccordé à la masse. C'est aussi valable pour les pc fixes « tour ». Il existe différents types de bracelets. Celui à la cheville assez pratique car on ne l’as plus dans les mains et il laisse nos bras libres. Le plus souvent on le retrouve attaché au poignet. On peut en trouver sous différents formats, couleurs, styles, avec ou sans fil. J’attire aussi votre attention sur le fait qu'avec ces bracelets, il ne faut pas jouer avec des tensions de 220v, 380v, etc. : vous risquez d’être surpris, voir passer l’arme à gauche, autrement dit la mort ! Des médiators, Qu’est-ce qu’un médiator ? et pourquoi il vient me parler de médiator ?… Eh bien je ne parle pas de ce médoc à mauvaise réputation. Les médiators sont des petits objets utilisés par les guitaristes. Ils sont en plastique mou, ou semi-dur ou encore dur, mais ils ont la particularité de bien tenir entre le pouce et l’index. Ils ont aussi différentes tailles, styles, mais surtout ils ont aussi certaines épaisseurs. Oui ok, mais pourquoi un médiator ?… Ce sera pour faire sauter les petits ergots en plastique : ces petits clips que beaucoup ont peur de casser. Et donc avec ce médiator, et selon l’épaisseur, vous pourrez aller dé-clipser assez facilement les clips de la plasturgie. Par exemple celui de l’écran : une fois les vis retirées, les éléments sont encore clipsés entre eux, et pour pouvoir ouvrir l’écran, il faut dénuder l’écran de sa plasturgie de décoration. À défaut de médiator, votre ancienne carte bancaire pourra faire l’affaire. Mais autant rester stylé devant les copains, les copines, la famille avec un médiator bien rock bien métal, celtique et autres styles ! Une lampe frontale Heinnn quoi !? oui, oui, une lampe frontale comme les scouts ou les fans de l’urbex, et ceux qui pratique la marche durant la nuit. Cette lampe est très pratique, car vous aurez toujours une source de lumière assez forte que vous n'aurez pas à porter : elle est déjà sur votre tête. Hé ouais ! vous verrez toujours donc comme il faut le ventre de votre pc. Accessoirement, une loupe, toujours frontale, pourquoi pas ! ou avec un manche. Les plus pratiques sont celle munie de la lampe frontale comme celle-ci : Cette loupe est très utile, c’est toujours quand on n'en a pas que l’on se dit : « sa race, c’est tellement écrit petit que je ne sais pas lire [la référence, dénomination, genre reset, SATA1, etc.] !!! » Ou bien, encore : « où est donc cette dernière vis qui me cherche des noises !? ». Oui, vous allez voir que dans un pc portable, les vis des fois, c’est galère. Je pense que nous avons fait le tour du matériel que nous aurons besoin pour une opération sur un pc portable. Du moins pour les opérations simples. J’ai fait l’impasse sur le multimètre, le fer a souder de précision, etc. On pourra voir cela dans un autre chapitre, pour les cas où on devrait faire de la réparation sur CM. Vous allez me dire qu’il y a pas mal de matos, et un petit budget. heuuu… oui et non : cela dépend dans quelle marque vous irez, et puis même, cela n’est pas perdu car vous pourrez toujours l’utiliser à d’autre fins. C’est tout bénef donc. Vous voilà fin prêt à mettre votre blouse blanche et dire, bistouri ! Bah nooon ! Pas de bistouri ! Un peu de sérieux. Enfin bon, si moi je le fait, c'est pour détendre l’atmosphère, surtout quand je m’apprête à scalper le pc portable d'un client ou d'un membre de ma famille devant lui. 2ème partie Le repérage et l’inspection. « Partie à suivre pour les plus téméraires ou ceux qui sont prêts à se lancer dans l’aventure du démontage des caches. » … Hé mais revenez ! Je plaisantais ! Avant de démonter un pc portable, il faut regarder l’aspect général : un peu visualiser comment il est conçu, sauf ceux qui l’ont en main depuis un bon bout de temps le connaîtront. Sinon, c’est toujours bien de regarder comment il se présente : on regarde l’écran, la plasturgie, le dos du pc, ses éléments sur les coté, etc. Mais où sont les vis ? Souvent, elles sont cachées par de petites gommes ou patins autocollants. Parfois, elles sont au contraire bien visibles : hé oui, certains constructeurs aiment qu’on voie les vis, et les mettent donc en évidence car elles donnent un style au pc, dans une apparence industrielle ou technologique par exemple. D'autres préfèrent la sobriété et la discrétion. Ensuite il faudra identifier le format d’empreinte, à cette vis : en croix, torx etc. La plupart des cas, pour des interventions simples comme l’upgrade de Ram ou de disque dur, il suffira de mettre le dos du pc devant vous, à plat, sur table ou une nappe (pour éviter de rayer) et on pourra y voir : Un cache préformé, le Msi par exemple, Des caches pour chaque élément, sur le DELL par exemple Dell D600-630, chaque élément a son cache : Certains pc ont un cache unique qui dévoilera tout dès qu’on aura retiré celui-ci. Exemple : le Alienware. Durant le repérage des vis et leur extraction, vous pourriez voir apparaître un genre de logo de clavier lors du démontage. Il ne faudra pas hésiter à les retirer aussi… Bien souvent elles tiennent aussi le cache alors qu’elles sont sensées maintenir le clavier à son emplacement. N’ayez crainte, le clavier ne tombera pas car il est de toute façon maintenu par le capot fermé de votre pc, de plus, il y a encore des plasturgies qui le maintiennent en place, voire même d’autres vis à l’avant du pc. Dans un cas général, c'est à vous d’inspecter un peu le format du cache à l'aide de petites pressions, et ainsi de voir quelle vis est utile au démontage et celle qui ne l’est pas. 3ème partie On rentre dans le cœur du sujet Bon ok… j’ai compris comment démonter et repérer les vis du cache, au dos du pc, je l’ai fait, je suis maintenant devant des éléments ! Mais que dois-je vérifier sur mon pc ? Qu’il soit classique ou surtout s'il s’agit d’un gamer qui mange de l’avoine et tripé au burn, tout pc a un système de refroidissement ! …c'est quoi, au fait, du burn ? Inculte ! C'est une boisson énergisante ! … Donc, ce système de refroidissement peut aller du plus classique au plus technologique, je veux parler notamment : Des systèmes de refroidissement liquide ou watercooling Pompe, radiateur, etc. un peu comme sur les voitures ou pc tour… @safami a d’ailleurs fait un bon tuto sur le watercooling pour CG et CPU ICI. Sur pc portable ce n’est pas encore vraiment à l’ordre du jour, certaines marque ont des prototypes. Notamment le Gx700 de chez Asus. Allez une tofe, pour vous faire saliver : Je sais… il ne faut pas pleurer, cela fait mal au ventre. Des ventilateurs mécaniques Comme dit précédemment, le pc portable doit se refroidir. Il respire et évacue sa chaleur émise par son fonctionnement rageur ou bureautique via des ventilateurs qui aspirent l’air dans un cheminement particulier ET ensuite se trouve chassé vers l’extérieur, pour que le cycle de la ventilation soit faite. Sur un ventilateur mécanique de pc portable on retrouve les éléments suivant : Ventilateur - pale « métal ou plastique » : Dissipateur ou radiateur : Le refroidisseur, le caloduc et le ventilateur Corps du ventilateur Le démontage de celui-ci dépend encore une fois de beaucoup de chose… ces choses qui différencient x de y sont… le constructeur ! Aussi, je ne saurais que vous dire de bien regarder comment il est monté. Voilà la théorie. Cas pratique : Bien ! On passe à la pratique, maintenant. Nous allons partir sur le principe d’un MSI gt70 équipé d’un intel I7 4ème génération CG intel HD 4600 + une CG gtx 780m 4 go ddr5. Un pc que je fais très régulièrement. Non-pas qu’il ait tendance à chauffer, mais ce pc a pour but principal de permettre de jouer à des jeux parfois lourds, et surtout de longues heures (des fois 7h d’affilé) et le ventilo est en mode manuel pleine puissance. Autant dire qu’il avale des litres d’air à plein poumons, et par ce fait, il aspire forcément aussi toutes les crasses de l’environnement où il se situe. Voici donc le dos démuni de son cache et les différents composants que l’on retrouve au dos : En vue éclatée de gauche à droite nous retrouvons : Les deux SSD avec son contrôleur La carte graphique Gtx 780m Le refroidisseur de la GTX 780m muni des caloducs et du radiateur - dissipateur Le ventilo Encore un radiateur - dissipateur muni de son caloduc et refroidisseur mais pour le CPU Le DD sata Le CPU Les Ram DDR3L Ce qui nous intéresse ici pour le moment est le ventilateur et les deux dissipateurs : Le ventilateur et les dissipateurs sont des éléments qui sont sujets à la rétention de la crasse comme les poils, peluches/moutons, etc. Ces éléments néfastes de poussière et autres vont venir gêner la circulation de l’air en se collant à la grille de l’aspiration d’air frais et à la grille de l’extraction d’air chaud. Si vous êtes dans un environnement humide, cela vas encore aggraver la situation car ces peluches et poils vont provoquer un genre de colmatage, durcir et obstruer davantage l’aspiration d’air frais et l’extraction d’air chaud. Les pales du ventilateur, elles, vont s’engorger aussi, ralentir et prendre moins d'air. Elle finira par s'enrayer et cramer le moteur d’entrainement, car plus un moteur force, plus il chauffe, donc plus la tension électrique augmente et fait griller le moteur au final. Vous devrez donc toujours veiller à ce que les éléments 3, 4, 5 cités plus haut, soient toujours dans un état impeccable ! Pour ce faire, prenez une vielle brosse à dent, frottez les ailettes des dissipateurs, et brossez les pales des ventilateurs. La fréquence de ces contrôles et nettoyage est à faire selon son utilisation et l'environnement dans lequel il fonctionne. En moyenne, on peut planifier cela, logiquement, tous les 2 à 3 mois. Voilà pour le nettoyage. … Mais ! Vous croyez déjà que c’est fini ??! Pas trop vite cher padawan.. Toujours selon l’utilisation du pc, vous devrez changer les pâtes thermiques, que cela soit de la carte graphique (CG) et du processeur (CPU). C'est-à-dire : les éléments 2 et 7 listés plus haut. Et ceci tous les 2 ans pour un pc ordinaire, dans les cas où vous l’utilisez calmement. Pour un pc gamer, qui fait donc chauffer davantage ses puces, il faudrait le faire si possible tous les 6 mois, surtout si vous êtes en mode intensif/rageur. Mais si vous ménagez votre pc gamer comme s'il était un pc ordinaire, tous les ans est une bonne moyenne, il n’y a aucun souci, car il faut prendre en compte la puissance du pc gamer qui n’est pas celle d’un pc classique. Note 1 : une pâte thermique se met sur un support propre en ayant pris soin de retirer toute présence de l'ancienne pâte thermique. Note 2 : il ne sert a rien d'en mettre de trop, vous provoqueriez un effet contraire. Avec trop de pâte, il pourrait y avoir une augmentation de la chaleur. Vous allez me dire : sur un pc tour on ne le fait pas tous les 6 mois et je joue comme un rageur… Et bien la raison est toute simple : Premièrement Sur un pc tour, il respire beaucoup mieux, les extractions de chaleur se font bien mieux par rapport à un pc portable qui est une petite boite où tout est l’un sur l’autre. Le boitier d’une tour de pc gamer est faite différemment aussi, elle est souvent imposante et large, munie de plusieurs ventilateurs qui s'appellent extracteurs d'air chaud. Les refroidisseurs ne sont pas aussi surdimensionnés que sur un pc tour et finalement quand on regarde la taille des ventilateurs on se rend vite compte que le pc tour est mieux refroidi. Si le pc tour donne un signe de chaleur ont pourrait faire un système D qui consiste à ouvrir la porte d’un des côté de la tour et la chaleur s’en dégage, chose que nous ne pouvons pas faire sur un pc portable, il n’y a que le ou les ventilateurs qui doivent le faire. aidons-les donc avec un entretien préventif. Deuxièmement n’oubliez pas qu’à l’heure actuelle, les pc portables atteignent des performances égalles aux pc tour, ce qui n’arrange guère le problème de la chaleur, et donc l’assèchement de la pâte thermique qui risque de ne plus faire son travail. … Je vous entends dire « Eh ben… C'est pas pour moi tout ça… ». Mais non, il ne faut pas se démoraliser comme ça, c'est juste une apparence ! J'en entends dire dans la salle : « Oh, trop facile ! » Allez ! Comme je vois que pour d'autres, c'est de la petite bière, on durci légèrement le jeux pour ceux qui ont la pèche ! Ici nous avions vu un pc encore relativement simple pour l'exemple ci-dessus, le sympathique GT70 de chez MSI. Sachez qu'il y a des systèmes de ventilation où il ne suffit pas d'aller par en dessous pour retirer le ventilateur... je parle de certains Alienware tels que celui-ci : Malgré le fait d'avoir retiré un cache, il faut quand-même encore démonter d'autres éléments pour accéder au ventilo et forcément à leurs dissipateurs, etc. Sur un IBM (vrai ibm construit a l'ancienne), le mythique R52 encore utilisé de nos jours pour sa fiabilité, devinez où se trouve le ventilateur et par où on doit accéder à certains éléments de la ventilation et faire son entretien de pâte thermique !? Bien vu ! Par le dessus, donc retirer le clavier et compagnie. C'est encore fréquent, même à l'heure actuelle en 2018, et sur des pc tout récents comparé à un R52, de se retrouver face à ce dilemme notamment pour la Ram, changement de pâte thermique, etc. Le GT70 possède 4 emplacements : Deux emplacement sous le cache du dos, Deux autres emplacements sous le clavier, donc démonter le clavier pour accéder aux deux autres emplacements pour la Ram Moralité : selon la marque et série que l'ont possède, cela peut aller du simple au double voir au triple pour la difficulté d'un simple nettoyage de ventilateur, pourtant nécessaire à la bonne santé de votre pc et ses années à venir. On comprend aussi pourquoi maintenant, une intervention sur un pc portable prend ou peut prendre directement une tournure assez chère… Ça n'est pas parce que l'on prend un pc portable de luxe que ça change, mais bien parce que les éléments ne sont pas si accessibles que cela, et que ça prend un temps fou au technicien pour arriver à l’élément en question. Voilà ! C'est fini pour ce tuto. Merci de l'avoir suivi, et merci à @Le PoissonClown pour son aide à la correction et la mise en forme. Bon démontage et longue vie à vos machines ! ATTENTION Tout démontage peut avoir des conséquences sur votre garantie. Sur ce tutoriel et sur mes machines que je démonte, sous et hors garantie, je le fait en toute connaissance de cause et entièrement sous ma responsabilité. Si vous êtes sous garantie, vous prenez l’entière responsabilité des interventions. Si vous n’êtes pas prêt à prendre cette responsabilité en cas de défaillance, veuillez vous rapprocher de votre revendeur ou un réparateur agréé qui lui pourra faire valoir sont titre ou agrément et ne pas faire annuler cette garantie. Vous l'aurez compris, si vous n’êtes pas en possession d'un titre de réparateur agréé, c'est risqué. cela ne s'applique évidement pas a des pc qui ne sont plus sous garantie.
  10. 4 points
    Bon, mettons nous en situation. Vous êtes heureux. Ouhlà...c'est fini... @Mreve a pété les plombs. J'aurais dû m'en douter, à chaque fois qu'il réapparait sur le forum c'est toujours pour parler de VPNs. C'est pas net du tout ! Mais non, mais non... Vous êtes heureux parce que votre PC est devenu un bulldozer à réaction (je vous laisse imaginer !) depuis que vous avez acheté un SSD. Fichtre ! Je savais bien que j'avais oublié d'acheter quelque chose ! Le SSD ! Pas de panique ! J'ai rédigé un guide d'achat pour vous aider ! Revenez quand vous aurez fait une belle clean install ! Bon, nous y voilà. En tout respectable bidouilleur que vous êtes, vous cherchez inévitablement un moyen de décupler les performances de votre beau SSD et prolonger sa durée de vie. Vous vous êtes renseignés, les SSD ne sont pas des disques durs classiques. Ils ont un nombre de cycles de lecture/écriture limité. Il faut les ménager ! Ben ouais ! J'ai cherché un peu sur internet et j'ai trouvé plein d'optimisations à faire ! Tu vas pas m'apprendre grand chose avec ton tutoriel... Je n'en serais pas si sûr à votre place. J'ai moi aussi écumé de nombreux sites et forums et j'y trouvé beaucoup (trop) de bêtises. Je vous propose donc dans une première partie de parler interfaces et connectiques puis ensuite de revenir en détail sur toutes les optimisations que j'ai pu lire un peu partout sur le web. SPOILER : J'en déconseille un certain nombre d'entre elles. I/ Interfaces et connectiques A) IDE ==> AHCI [SATA] Dans le cas où vous avez ajouté un SSD en SATA III sur un PC qui a déjà quelques années devant lui, il faut bien vérifier qu'il utilise l'interface AHCI et non IDE. Appuyez sur +Rpuis tapez devmgmt.msc pour vous rendre dans le gestionnaire des périphériques. Normalement, si vous cliquer sur la section Contrôleurs IDE ATA/ATAPI vous devriez voir un ou plusieurs contrôleurs AHCI. Si ce n'est pas le cas, vous allez devoir vous rendre dans le bios et modifier la configuration SATA (généralement dans Périphérique). Les BIOS étant très différents les uns des autres, c'est à vous de farfouiller. Appuyez sur F10 pour valider et enregistrer les paramètres puis redémarrez l'ordinateur. Vérifiez si la manipulation a bien été prise en compte. B) AHCI ==> NVME [PCI-e] Vous avez de la chance, il n'y a pas de manipulation à faire. Si vous avez réussi à installer un SSD M.2 PCI-e NVME, alors il utilise forcément l'interface NVME ! Ouf ! Vous pouvez d'ailleurs le constater dans le gestionnaire des périphériques dans Contrôleurs de stockage : II/ Optimiser un SSD sous Windows (mythes et réalité) Dans de nombreux PC, le SSD n'est pas le seul disque dur. Souvent de petite taille (256 Go ou moins) il n’accueille que le système d'exploitation. Une première optimisation consiste à choisir de façon pertinente ce qui va être stocké sur le SSD et ce qui va l'être sur le HDD. La raison est toute simple : Si le SSD est trop rempli, il devient moins performant. On préconise de ne jamais dépasser 75% du stockage SSD. L'espace libre sur les SSD : Lorsqu'un SSD a beaucoup d'espace libre, il a beaucoup de cellules vides. Quand un fichier est écrit, le SSD écrit les données de ce fichier dans les cellules vides. Lorsque qu'un SSD a peu d'espace libre, il a beaucoup de cellules partiellement utilisées. Ainsi, quand un fichier est écrit, le SSD doit d'abord lire la cellule partiellement vide dans son cache, la modifier avec les nouvelles données et ensuite la ré-écrire sur le disque. Le SSD va réitérer cette opération pour chaque cellule partiellement libre nécessaire au stockage des données. Pour être clair, écrire dans une cellule vide est vraiment rapide mais écrire dans une cellule partiellement vide implique la lecture de cette dernière, la modification de sa valeur et sa réécriture. La répétition de cette manipulation plusieurs fois fait donc chuter les performances. Pour aller plus loin : L'over-provisioning, un moyen utilisé par les constructeurs pour réserver de l'espace libre. Remarque : Il faut savoir que plus le SSD a un stockage important et plus il sera performant. Par exemple, un SSD de 128Go sera moins performant que le même modèle avec 512Go. A) Déplacer les bibliothèques, les téléchargements et les fichiers temporaires vers le HDD  C'est en effet intéressant. Il vaut mieux utiliser le disque SSD pour l'OS et les logiciels que pour du stockage de fichiers. Je vous renvoie à la partie 2 de mon tutoriel sur le partitionnement : II/ Délocaliser des éléments de la partition C: B) Déplacer le fichier d'échange (fichier swap) sur un HDD  On trouve sur de nombreux sites qu'il faut déplacer le fichier d'échange sur le HDD afin de préserver le SSD. C'est complétement stupide ! Les SSD actuels sont capables d'encaisser entre 200To et 2Po avant de lâcher (tests à l'appui), soit beaucoup plus que les données constructeurs. Déplacer le swap file ne fera que réduire les performances de Windows pour rien. Remarque : Il est cependant judicieux de fixer la taille de ce fichier d'échange ou de le désactiver complétement si vous avez suffisamment de RAM (16Go) (cf. Partie I - section A de mon tutoriel sur le partitionnement) C) Défragmentation et optimisation  Vous le savez sûrement, on ne défragmente jamais un SSD car cela l'abime.  Si vous tournez sous Windows 7 ou une version plus ancienne, il faut veiller à ce que la défragmentation planifiée soit désactivée. Appuyez simultanément sur +R puis tapez dfrgui. Validez par entrée. Dans la fenêtre qui s'ouvre, cliquez sur Sélectionner les disques puis décochez la/les case(s) qui correspondent à la (aux) partition(s) de votre SSD. Validez deux fois par OK. Votre SSD ne sera alors plus défragmenté automatiquement. Si vous pouvez faire une capture d'écran sans copyright ça serait cool. (Je n'ai pas de Windows 7 sous la main)  Si vous tournez sur une version de Windows 8 ou supérieur, il n'y a pas de soucis à se faire. Windows reconnaît automatiquement la nature des différents disques présents sur votre PC, et leur applique alors une opération d'optimisation adéquate. Pour les HDD, cela sera une défragmentation et pour les SSD, une commande TRIM qui réinitialisera l'ensemble des secteurs du disque marqués comme libres. Du coup, il faut cette fois-ci activer l'optimisation planifiée des disques durs : Appuyez simultanément sur +R puis tapez dfrgui. Validez par entrée. En cliquant sur Modifier les paramètres, vous avez la possibilité de modifier la fréquence d'optimisation des disques. D) Désactiver l'indexation des fichiers sur un SSD  L'indexation des disques est conçue pour accélérer la recherche de fichiers. Cela se révèle très utile sur les HDD (par définition lent) mais un peu moins sur les SSD. Pourquoi ? Parce que l'indexation entraîne aussi des opérations d'écriture supplémentaires. En pratique, on effectue bien plus souvent des recherches sur des disques de données que sur le disque système. Il est donc pertinent de désactiver l'indexation sur la partition système et éventuellement sur les autres. La différence de temps de recherche est perceptible cependant. L'indexation des partitions est gérable depuis les propriétés : E) Désactiver la restauration du système  De nombreux sites préconisent de désactiver la protection système (restauration du système) afin d'économiser des opérations d'écritures et gagner de l'espace disque. C'est une très très mauvaise idée ! En cas de problème Bah, ça ne m'arrivera pas à m Je disais donc, qu'en cas de problème, vous serez bien content de pouvoir revenir à une date antérieur afin de retrouver un Windows fonctionnel. Ce qu'il est en revanche possible de faire c'est limiter le nombre de point de restauration système stockés sur le SSD. Appuyez simultanément sur +R puis tapez sysdm.cpl. Validez par entrée. Une fois arrivé dans les propriétés système, sélectionnez l'onglet Protection du système : La question est savoir quel pourcentage fixer. En fonction de votre partition, la taille des points de restauration est très variable. Tout cela reste très flou, je vais donc demander directement sur les forum Microsoft parce d'après les données empiriques que j'ai pu récolter, impossible d'en déduire quelque chose. Une chose est sûr cependant. J'ai n'ai vu aucun point de restauration dépasser les 3Go. Fixer la taille maximale à 6Go est donc un bon point de départ. F) Désactiver (ou non) la mise en veille prolongée  Veille vs Veille prolongée : Lors d'une mise en veille simple, l'ordinateur reste dans un état de fonctionnement minimal. La consommation électrique est très faible mais existante. Il suffit alors d’effleurer la souris du PC pour le faire redémarrer est retrouver quasi-instantanément votre session telle qu'elle était avant la mise en veille. La veille prolongée permet également de sauvegarder l'état de votre session (même la position du curseur est conservée ). La différence étant que l'ordinateur est totalement éteint ce qui n'entraîne aucune consommation électrique. Pour ce faire Windows va effectuer une copie intégrale de la RAM et des registres d'état des processus dans le fichier hiberfil.sys. Mettre son PC en veille prolongée peut être sérieusement utile en cas de panne de batterie soudaine, et c'est d'ailleurs ce que fait par défaut Windows dans ce cas. Le seul problème évident avec la veille prolongée c'est la taille du fichier hiberfil.sys qui est par défaut beaucoup trop gros (75% de la taille totale de votre mémoire vive). Deux choix s'offrent alors à vous : le supprimer ou réduire sa taille (ce que je recommande). Remarque : Ce que beaucoup de sites oublient de dire (sauf qu'ils devraient parce que ça change toute la donne) c'est que Windows active par défaut le démarrage rapide (aussi appelé démarrage hybride) qui utilise lui aussi le fichier hiberfil.sys. En fait l'arrêt du PC devient une sorte de veille prolongée partielle. Windows copie les processus qui sont normalement lancés après chaque démarrage classique dans le fichier hiberfil.sys pour permettre un démarrage plus rapide. Si vous voulez vraiment libérer de la place, vous pouvez supprimer le fichier hiberfil.sys. Le démarrage sera ralenti tout au plus de quelques secondes et vous ne pourrez pas profiter de la veille prolongée. Il faut bien se rendre compte que la veille prolongée perd un peu en utilité avec les SSDs. Déjà, demandez vous combien de fois vous vous êtes trouvés dans la situation suivante : faible batterie avec aucun moyen de se brancher aux alentours ? Demandez vous ensuite si la veille prolongée vous aurait été vraiment utile ? Sauvegarder vos données et éteindre votre PC (qui redémarra tout presque aussi vite vu qu'il dispose d'un SSD) ou bien simplement le mettre en veille n'aurait pas convenu ? C'est à vous de juger. Manipulation pour supprimer le fichier hiberfil.sys : Depuis un invité de commande en mode administrateur tapez : powercfg.exe -h off Une solution intermédiaire intéressante consiste à assigner une taille plus faible au fichier hiberfil.sys. Windows compresse la mémoire avant de la copier dans hiberfil.sys ce qui lui permet grosso modo de gagner 25% de la taille normale. À vous de voir mais pour ceux qui disposent d'au moins 8Go de RAM je pense pouvoir vous conseiller sans trop de risques d'abaisser la taille maximum du fichier à 50% de la taille de votre RAM. Avec cette valeur cela vous permet d'utiliser la veille prolongée tant que vous ne consommez pas plus de ~67,5% de votre RAM. Je vous donne une simple valeur repère, faites des tests et ajustez la en fonction de votre usage et votre RAM surtout si vous avez seulement 4Go car je pense que 50% n'est pas suffisant. Remarque : La pire chose qui pourrait vous arriver si vous essayez de mettre le PC en veille prolongée avec un fichier hiberfil.sys trop petit c'est voir une erreur apparaître à l'écran vous expliquant que le veille prolongée est impossible. Remarque 2 : Il y a une fonctionnalité potentiellement intéressante à utiliser : la veille hybride (qui remplacera alors la veille). Oui, vous l'aurez deviné, il s'agit un mix de veille et veille prolongée. Concrètement, lorsqu'elle vous mettrez en veille votre PC, Windows sauvegardera l’état des sessions utilisateur en cours d’exécution ainsi que de l’état du système dans le fichier hiberfil.sys et mettra le PC en fonctionnement minimal (veille). Les données contenus dans la RAM n'étant pas perdues (PC toujours sous tension), le redémarrage est aussi rapide qu'à la sortie du mode veille. Second avantage, si le PC n'est plus sous tension la session en cours n'est pas perdue. Ce que je suis en train actuellement d'expérimenter c'est fixer la taille du fichier la plus basse possible pour pouvoir profiter du démarrage rapide mais pas forcément de la veille prolongée. Expérimentez, il n'y a que ça de vrai ! Manipulation pour fixer la taille du fichier hiberfil.sys : Depuis un invité de commande en mode administrateur tapez : powercfg hibernate size XX /**** où XX est la valeur en pourcentage souhaitée ****/ Ressources qui m'ont aidées à la rédaction : G) Désactiver le Prefetch et le Superfetch  Oui c'est une bonne idée. Sur plusieurs forums certains internautes affirment que Windows 10 a automatiquement désactivé le Prefectch et le Superfetch après avoir détecté un SSD. Ce n'est pas très clair. Sur tous les PCs avec SSD que j'ai eu l'occasion de manipuler, je n'ai constaté aucune désactivation par défaut. Avant tout, quelques éclaircissements : Prefetch : Algorithme qui place les fichiers les plus utilisés (principalement ceux nécessaire au fonctionnement de l'OS) dans un endroit particulier du disque dur afin qu'ils puissent être chargés le plus rapidement possible. Ces fichiers sont stocké dans C:\Windows\prefetch. Superfetch : Charge automatiquement en mémoire les programmes les plus utilisés (donc les fichiers du prefetch) pour accélérer les temps de chargement du système. Ces deux fonctionnalités se révèlent très utiles pour compenser la latence importante des HDD mais deviennent inutiles avec des SSD. En particulier le Prefetch. Contrairement au HDD, tous les fichiers stockés sur le SSD sont lus/chargés à la même vitesse. La latence sur un SSD étant 200 fois plus faible que sur un HDD, la désactivation du Prefetch/Superfetch n'aura aucune conséquence visible sur les performances du PC. En revanche, cela évite des cycles de lecture/écriture inutiles sur le SSD (et libère au passage un poutième de place sur le disque). Manipulation pour les désactiver : Dans le registre ( +R ==> regedit), sélectionnez la clef suivante. HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Memory Management\PrefetchParameters Puis mettez la variable EnablePrefetcher à 0. Vous pouvez ensuite supprimer le répertoire Prefetch (C:\Windows\Prefetch). Le Suprerfetch se désactive dans les services ( +R ==> services.msc) : H) Désactiver l'interface graphique pendant le boot (No GUI Boot)  Ce n'est pas de l'optimisation à proprement parler mais si vous voulez gagner une autre fraction de seconde, vous pouvez empêcher Windows d'afficher le logo de boot pendant le démarrage. Appuyez simultanément sur +R puis tapez msconfig. Validez par ↲ Entrée. Dans l'onglet Démarrage, cochez Ne pas démarrer la GUI. I) Désactiver la date de dernier accès  Je ne comprends pas comment on peut se passer de cette date. Vous pouvez le faire, vous gagnerez des cycles d'écriture mais c'est perdre en confort pour pas grand chose je trouve (cf. robustesse des SSD) J) Désactiver la miniature des fichiers images  Idem. K) Réduire la taille de la corbeille  Par défaut, Windows alloue une taille dynamique à la corbeille qui peut atteindre au maximum 5% de la taille du disque système. Là encore ce n'est pas une optimisation mais un conseil. Je connais beaucoup de personnes qui oublient de vider leur corbeille et très vite elle prend de la place sur le disque ce qui peut engendrer, si le disque comment à être plein, des baisses de performances. Ce que j'aime bien faire, c'est limiter la taille maximale de corbeille à une valeur plus raisonnable (< 10Go). Une chose intéressante à savoir : Vous pouvez définitivement supprimer un fichier (sans passage par la case corbeille) en appuyant sur Maj.⇑+suppr. L) Le cache  En voulant supprimer ou déplacer le cache d'un logiciel sur un HDD vous pouvez être certain de sentir une plus ou moins grosse baisse de performance. Toujours est-il que je ne conseillerai à personne de perdre en performance pour gagner quelques jours de durée de vie. ==== CONLUSION ==== La chose la plus importante à retenir est sans doute : Ne sous-estimez pas la robustesse de votre SSD. Les SSD actuels, en fonction des modèles, sont prévus pour encaisser à minima 20 à 60 Go d'écriture par jour pendant 5 ans. Une utilisation classique se limite à 5-15Go d'écriture quotidien. Je connais plusieurs personnes qui font tourner leur machine sous SSD 24h/24h depuis plusieurs années ( > 2 ans) et qui ne se sont même pas pris la tête avec ces optimisations. Vraiment, les SSD actuels sont très très endurants et leur durée de vie va bien au delà des données du constructeur (et ça fait plaisir !). Pour vous donner une idée, une équipe allemande s'est amusée à faire le test avec SSD 850 PRO. Samsung spécifiait qu'il pouvait écrire 150 To avant de claquer et au final, après plus d'un an de test, le SSD cobaye a subit plus de 9 100 To de test d’écriture avant d’être HS ! (source) Pensez y avant d'entreprendre quoi ce soit. Un peu de longévité en plus vaut-elle cette perte en confort d'utilisation et/ou performance ? Remarque : Ne pas confondre panne et fin de vie. Votre SSD peut très bien tomber en panne à cause d'un défaut technique par exemple sans que cela ne signifie pour autant que votre SSD avait atteint sa fin de vie.n et/ou performance ? Remarque : Pour un usage serveur, évitez de prendre le premier SSD qui vous tombe sous la main. Préférez un modèle entreprise (type mémoire eMLC ou mieux : SLC)
  11. 4 points
    Salut à tous, Après EASUS, c’est au tour de AOMEI BackUpper Pro d’offrir une version Pro gratuite, pour une durée de 24 heures seulement ! Voici le lien : http://www.aomeisoftware.com/download/adb/ABPro.exe Et voici le code : AMPR-ZPH3T-6YX5K-7865Z Voici l’interface avec toutes les options incluses A+
  12. 4 points
    oooohlala .... honteux .... une petite recherche Whois ensuite, recherche sur LigneWeb Services SARL, l'hébergeur (qui a obligation de fermer le site si plagiat), qui donne le nom du gérant https://www.societe.com/societe/ligne-web-services-450453881.html et ensuite, en qualité de responsable de la publication LeCrabeInfo, courrier direct à la CNIL. Qui n'appréciera pas, puisque ce site est à but commercial ....
  13. 4 points
    Salut @Stef2109, Si le fichier .txt n’est pas sur le « Bureau », tu le trouveras en suivant le chemin ci-dessous : Je vais attendre les résultats de ta nouvelle analyse. A+
  14. 4 points
    Bonjour à tous, Je me permets d'intervenir sur ce topic malgré ma jeune expérience du forum et du site en particulier mais convaincu qu'un avis extérieur ne vous serait pas inutile.(quelle arrogance, ça commence mal...!) Tout d'abord, le positif ! ( si, si , il y en a !) Vous (nous) êtes une communauté qui prenez à cœur votre "travail", cherchant à rendre service à toutes personnes quémandant de l'aide, croisant vos informations pour une meilleure approche du problème et cela est en tout point remarquable. Le fait de remettre les choses en ordre ne peut apporter que du bon et certains non-dits ont pu éclore aux yeux de tous ! Ensuite est apparu une saine concurrence entre plusieurs membres très actifs (et très compétents) du forum. Et soudainement, le système de points , qui paradoxalement fait la force et l'originalité du forum à dégénéré en une course folle à qui sera le mieux noté, le mieux vu, qui aura la plus grosse ( ...) Le caractère de certains membres à resurgit et, comme dans un groupe d'amis (mais virtuel celui-la), des affinités et des antagonismes ce sont créés. (Je ne citerais pas de noms, rien n'est jamais arrivé de bon en citant de noms !) Le but d'un forum est de conseiller des personnes en attente réelle d'aide. J'imagine ces mêmes personnes venues pour un soucis se retrouvant entre des tirs croisés, des remarques , des insultes... C'est l'image même du site qui en pâtit avec des répercussions sévères sur ses membres et son administrateur. Si je pouvais faire un bond en arrière et qu'au moment de mon inscription sur ce site j'avais vu une telle ambiance , il est certain que je n'aurais pas demandé mon reste ! Je remarque depuis quelques temps un désintéressement pour les sujets de dépannage et, curieusement, une activité profuse concernant des sujets (celui la en fait parti) stériles et puériles.( oui je sais mon post l'alimente, mais moi j'ai le droit je suis nouveau !!) Il est temps , comme le disent plus hauts certaines personnes, de tourner la page et de nous recentrer sur ce qui fait que ce site existe; l'entre-aide et le partage. Enfin pour finir et pour le bien de la communauté , ne serait-il pas préférable de passer ce post en résolu ? Merci d'avoir pris le temps de me lire , et n'oubliez pas: "la vie est trop courte pour retirer ses périphériques USB en tout sécurité !" Cordialement, MateLeot
  15. 4 points
    LOL! Ça me rappelle une autre vacherie du genre : en classe d'électronique, des petits malins s'étaient amusés à bidouiller un peu tout sur le PC de leur prof laissé 5min sans surveillance. Résultat : combo de toutes les bêtises. Capture du bureau en fond d'écran + masquer les éléments du bureau, masquage automatique de la barre de tâche, inversion des boutons de la souris, passage en QWERTY, déclenchement du narrateur et activation du mode contraste élevé, et pour finir, kill du processus explorer.exe Le professeur n'a pas cherché à comprendre : il a formaté son PC.
  16. 4 points
    Salut @SOS70, Donc, si j'ai bien compris tu as initialement Windows 7 Pro x 32 bit, et tu tente d'installer Windows 10 (quelle version?) x 64 bit avec un fichier ISO. C'est normal que cela ne fonctionne pas. Tu dois télécharger et installer la même version correspondante, soit : De Windows 7 Pro x 32 bit ---> A Windows 10 Pro x 32 bit. En outre, j'ai bien peur que la configuration de ton matériel ne supporte pas cette migration vers Windows 10. Enfin et pour finir, je te recommande plutôt de conserver ton OS original (Windows 7) qui est un bon système d'exploitation et très stable. Cordialement,
  17. 4 points
    Bonjour, voici un petit truc concernant le gestionnaire des tâches de W10 pour le transformer en widget. Ouvrir le gestionnaire des tâches donc, par le menu "démarrer" ou clic droit sur la barre des tâches. Afficher tous les détails et se rendre à l'onglet "performance". Comme indiqué sur la 1ère capture, il est possible par double clic ou un clic droit (afficher le résumé) de n'avoir plus qu'un graphique à l'écran ou un résumé de toutes les performances. Et avec l'option toujours visible, nous pouvons avoir un p'tit widget au premier ou en arrière plan à l'écran.
  18. 4 points
    Bonjour à toutes et à tous Je me suis fait la remarque dernièrement, on vous propose des "Commandes" pour réparer ou régler Windows etc... Mais en réalité, bien des gens ne comprennent pas le pourquoi et le comment, et je crois que démarrer de A serait préférable, notre Z s'arrêtera bien avant car trop long, mais les commandes principales et bien comprendre le système " Invite de commande" Tout le système est basé sur le DOS, mais amélioré par Microsoft ( Microsoft Disk Operating System ) pondu par Microsoft à la demande de IBM début des années 1980 Bon, on passera "Comment ouvrir l'invite de commande" tout le monde peut consulter les Tutos à ce sujet... A savoir, que le "Slash" n'existait pas sous DOS le "Slash" c'est ça / et " Anti-slash" \ l'origine de ce mot proviendrait d'un terme employé pour désigner quelqu'un qui a bu et penche ( dangereusement) vers l'avant... Actuellement, il a été incorporé dans les commandes, on verra pourquoi après... Nous allons commencer par " Anti-Slash " et son usage. Pour l'exemple, j'ai cliqué n'importe où, dans l'explorateur, le tout est de comprendre le système, j'ai choisi un dossier au hasard dans Winsows, si vous cliquez maintenant sur la barre d'adresse, le chemin s'indique tel que vous le verrez dans l'invite, que vous pouvez d'ailleurs "Copier/Coller" dans l'invite. C:\Windows\Media\Quirky C: m'indique que je suis dans le répertoire disque C et les différents dossiers sont séparés par des "Anti-Slash" tout simplement... Donc je suis dans C:\j'ai choisi Windows\J'ai sélectionné Media\et dans Media je suis sur Quirky il permet tout simplement de bien séparer les différents dossiers, voir même fichiers, donc, il fait fonction de séparateur! Quant au "Slash" réintroduit par Microsoft préparera une action à effectuer dans le dossier ou fichier sélectionné, un ordre en quelque sorte... Pour connaître les principales commandes il vous suffit de taper "HELP" et vous obtenez ceci: ( heu pas tout, trop long ) Vous avez déjà un bel éventail de commandes, mais chaque commande possède des attributs, donc pour les connaître vous tapez la commande, dans notre exemple ATTRIB + Espace+ Slash suivi d'un point d'interrogation et là vous aurez tous les attributs concernant cette commande: vous pouvez combiner plusieurs attributs dans votre invite! Signification de la "Barre verticale" qui se situe sur la touche clavier "1" pour, presser Alt à droite de la barre d'espacement et vous obtenez " | " qui se traduira par un genre de 2 points, cette commande veut dire "OU" tout simplement, ben oui... " C'est ça OU ça..." Bon, ça ne vous intéresse pas de bosser sur Win system 32, mais bien sur l'entièreté du répertoire C: bien vous tapez simplement C: en commande et au return, vous serez directement dans la "Racine" du disque C: très utile. Vous voulez aller sur D: bien vous tapez simplement D: et return! Oui mais bon, ça commence drôlement à se remplir et je voudrais dégager tout ça, pas compliqué, vous tapez simplement "CLS" return et boum tout est effacé, sauf C:wi32... Vous avez tapé une longue commande mais un erreur au moment du return "Cette commande n'est pas gnagnagna" un s manque ou n'importe quoi, pas la peine! Ah mince j'ai oublié un S je dois tout refaire!! Meuuu non, vous n'avez qu'à presser la touche "Haut" de votre clavier directionnel et vous revenez d'office à la même commande que vous pouvez rectifier avant de presser return à nouveau... Mais voilà, vous voulez aller dans un dossier bien précis, pas celui proposé à la base, là nous luis taperons la commande "CD" Change Directory donc, changer de répertoire et là vous lui dites où vous voulez aller, bien oui, si vous êtes infectés, plus d'accès à votre explorateur, la console vous permettre d'aller où vous voulez, modifier, supprimer... Etc... Donc, dans l'exemple je dois me rendre dans "C:\Users\Roro\Documents" Bien voilà : Une fois là, vous tapez un "DIR" Directory et vous aurez tous les dossiers que contiennent cet emplacement de ce chemin: Là vous pourrez avoir accès à tous les fichiers et même qui vous pourrissent la vie pour les éradiquer efficacement! Mais là, ça commence à devenir long, ce sera en plusieurs étapes, je n'aurais pas assez de la nuit... C'est une petite base, mais faut commencer par le début, pour comprendre au moins ce qu'on fait!
  19. 3 points
    Je crée un fil de discussion pour tous les bugs et autres erreurs que vous pourriez constater au niveau du site afin de les faire remonter plus facilement à notre ami Le Crabe. Liste des bugs/erreurs constatés à ce jour : Les pseudos apparaissent dans la liste qui est en ligne même en étant connecté anonymement Impossible d'inclure une citation dans un message édité [ajout du 11 juillet 2016] Toujours ce problème de pseudos qui ne s'affichent pas correctement dans l'encadré activité [ajout du 21 août 2016] Capture d'écran ci-joint Problème similaire mais cette fois sur les notifications : Capture d'écran ci-joint [ajout du 31 août 2016] Dans les préférences de suivi, le bouton qui permet de valider/mettre à jour ces préférences n'est pas cohérent : Capture d'écran ci-joint [ajout du 31 août 2016] 2 petit bugs d'affichage : Capture d'écran ci-joint et ci-joint (le panneau d'activité ne s'actualise plus) [ajout du 11 février 2017] Confirmation courriel anormale après identification [11 février 2017] Capture d'écran ci-joint [ajout du 11 février 2017] Petit bug (mineur) dans la reconnaissance des pseudos pour apostropher un membre [23 février 2017]. Ce message sera régulièrement mis à jour /!\ N'envoyez plus de MP au Crabe concernant les problèmes du site : Tout se passe ici ! /!\
  20. 3 points
    Bonjour, savez-vous que les membres "helpeur" utilisent aussi Google pour donner et faire des recherches & infos lors de demande de certains membre. Il vous suffit aussi de faire ses même recherche pour avoir vos réponses très facilement et en ne perdant pas de temps inutile en attendant qu'un helpeur vous la donne. Comment faire une recherche Google efficace ? Comment ne pas se perdre dans la multitude d’informations que ce moteur de recherche peut fournir ? Apprenez avec le Doc’ à faire des recherches pertinentes sur Google. > Chercher une expression exacte. « Recherche » –Si vous souhaitez faire une recherche précise comprenant tous les mots de votre phrase, utilisez les guillemets. Attention, Google va chercher uniquement les pages où votre expression apparaît telle que vous l’avez écrite entre guillemets. > Exclure un mot. « – » – Si vous souhaitez exclure un mot de vos résultats, il suffit de le faire précéder du signe moins accolé au mot dans votre recherche. Par exemple, vous cherchez une recette de cuisine mais ne souhaitez pas consulter le site marmiton, il vous suffit de taper dans la barre de recherche Google : « recette gâteau au chocolat -marmiton » > Chercher dans un site. « Site : » – Cette syntaxe est parfaite pour demander à Google de se limiter aux pages d’un site ou d’un domaine. Ainsi, vous ne serez pas noyé sous la multitude d’informations > Rechercher des sites similaires. « Related : » – Une syntaxe qui va vous permettre de demander à Google d’élargir votre recherche en vous proposant des sites similaires à un site pertinent. Reprenons l’exemple de la recette de cuisine, vous pouvez chercher des sites semblables au site Marmiton en tapant : related:marmiton.org > Recherche de fichiers dans un format particulier. « Filetype : » – Avec la fonction Filetype vous allez pouvoir limiter la recherche à des fichiers d’un format particulier. Si vous ne recherchez que des fichiers en PDF, vous pouvez taper par exemple : Traité de la Commission Européenne filetype:pdf > Rechercher des mots dans le titre. » Allintitle : » – Cette fonction demande à Google de vous afficher seulement les pages qui contiennent tous les mots de votre recherche dans le titre de la page. > Rechercher des mots dans la page. « Allintext : » –A l’inverse de la précédente syntaxe, ici vous obtiendrez les pages contenant tous les mots de votre requête. Pour les questions plus techniques, n’hésitez pas à demander l'aide d'un helpeur qui se fera un plaisir de vous aider. Source
  21. 3 points
    Slt, un câble droit si même un croisé pourrait fonctionner si on veut vraiment suivre la règle définie cela sera un droit pc a modem : droit pc a pc : croisé
  22. 3 points
    attention a la compatibilité entre elles !! il y a beaucoup de membre sur le forum et ailleurs qui se retrouve avec un pc qui ne veut plus démarré ou se retrouve instable c'est pas conseillé de mélanger des fréquences " mhz " et des " CL " la latence entre elles.. les barrettes vont se mettre a tourner a la fréquences de la plus faible etc maintenant si tu prend une CL11 a la place de CL10, il faudra mettre la CL11 en slot 1, si instabilité aller voir au Bios pour les réglage de latence
  23. 3 points
    Bonjour à tous, aujourd’hui je vais vous parler de comment installer un bloqueur de pub directement sur votre routeur avec un firmware LEDE ou OpenWrt (il s’agit de firmware alternatifs disponibles pour bon nombre de routeurs, j’ai fait un tuto pour installer LEDE sur le routeur Xiaomi Mi Routeur 3G, et voici les tutos pour installer LEDE sur TP-Link Archer C7 v2, ou v4, ou TP-Link TP-WR902AC v1, ou bien sur TP-Link TL-MR3020, merci @Le Crabe pour ces tutos) Pourquoi installer un bloqueur de pub directement sur mon routeur ? En installant un bloqueur de pub directement sur votre routeur, tous les appareils qui sont connectés dessus, via Ethernet et via Wi-Fi, bénéficient du blocage de pub lors de la navigation sur internet. C’est particulièrement intéressant pour les appareils sur lesquels on ne peut pas installer d’extension pour navigateur (Adblock etc…), comme les smartphones, les TV connectées, les box Android, et tout autre objet connecté. Mais un bloqueur de pub directement sur le routeur permet d’aller plus loin : là ou une simple extension pour navigateur bloque les pubs uniquement lors de la navigation sur internet via ce navigateur, le bloqueur de pub sur routeur bloque toutes les pubs. Il peut en effet potentiellement bloquer les pubs dans les logiciels qui accèdent à Internet, comme par exemple Spotify sur ordinateur, ou bien les applications sur les smartphones, type YouTube etc. De plus comme les pubs sont directement bloquée sur le routeur, elles ne sont pas du tout téléchargées (contrairement il me semble à une extension bloqueur de pub), cela permet donc d’économiser de la bande passante internet et du débit. Mais attention, il faut bien avoir conscience (comme avec tout bloqueur de publicité) qu’une grande partie du Web vie grâce aux pubs. En les bloquant on prive les auteurs de revenus. Donc il est préférable de ne pas bloquer les pubs sur les sites/auteurs que l’on souhaite soutenir. Pour cela nous verrons comment ajouter des sites en « liste blanche ». Prérequis : - Un routeur avec LEDE ou OpenWrt installé, connecté à Internet - Une interface graphique installée sur votre routeur : par exemple Luci - Un moyen de se connecter en SSH sur le routeur (par exemple le logiciel Putty) Installation du bloqueur de pub : Connectez vous via votre client SSH (Putty par exemple) sur votre routeur entrant l’adresse IP de celui-ci (par exemple 192.168.1.1 ou 192.168.2.1 etc… selon comment vous l’avez configuré) L’interface en ligne de commande vous demande votre login : en général c’est « root », taper entrée puis votre mot de passe (attention comme il s’agit d’un système sur base de Linux, le mot de passe n’apparait pas lorsque vous tapez avec votre clavier, c’est normal, il faut faire comme si le texte apparaissait) puis faire entrée Entrer les commandes suivantes : opkg update puis entrée opkg install luci-app-adblock puis entrée Maintenant le bloqueur de pub est installé sur votre routeur mais il faut le configurer. Pour cela il faut aller dans votre navigateur internet et vous rendre sur l’interface graphique du routeur. Il faut donc entrer, dans la barre d’adresse, l’adresse IP de votre routeur, puis vous connecter avec le même login et mot de passe que précédement. A noter qu’un message de sécurité peut apparaitre sur votre navigateur comme quoi la page n’a pas le certificat nécessaire… Il faut cliquer sur « accéder à la page » (souvent après avoir cliqué sur « détails ») Sur l’interface, un nouvel onglet « Service » est apparu, avec un sous menu « Adblock ». Il faut cliquer dessus. Sur la page de configuration d’Adblock il faut tout d’abord cocher la case « Enable Adblock ». Puis dans la liste « startup strigger » selectionner « LAN », ainsi Adblock démarrera en même temps que la première connexion LAN sur le routeur si jamais celui-ci venait à redémarrer. Enfin cliquer sur le bouton à coter de « suspend/resume » pour démarrer adblock A coté de Adblock Status vous devriez voir « enabled » : Enfin dans « Blocklist Sources » vous pouvez choisir les sources des listes de blocage. Pour ma part j’ai choisi de cocher : « adaway », « adguard », « bitcoin », « blacklist », « disconnect » et « yoyo ». Cliquer sur « sauvegarder et appliquer » en bas. Dans l’onglet « Advanced » puis le sous onglet « edit blacklist » vous pouvez rajouter vos blocages personnels supplémentaires. C’est dans l’onglet « edit whitelist » que vous pouvez ajouter les sites que vous ne souhaitez pas bloquer, pour supporter l’auteur par exemple. En bonus je vous passe en fichier joint ma black list personnelle (cf lien en bas du tuto): elle bloque une bonne partie des publicités sur YouTube (mais certaines passe directement depuis le serveur de la vidéo en elle-même, via www.youtube.com, et donc sont impossible à bloquer, mais sur mon téléphone je n’ai plus du tout de pub au milieu de vidéo, il ne reste que rarement des pubs en début de vidéo). Ma liste perso bloque également les publicité sur Spotify : sur la version PC (obtenue sur le Microsoft Store pour ma part) je n’ai plus aucune pub ni sous forme audio entre les musiques ni sous forme de bandeau publicitaire. Pour ajouter ma liste perso il faut aller dans « edit blacklist », coller le contenu du fichier texte que j’ai joins puis cliquer sur sauvegarder. Attention, les navigateurs gardent en cache les publicités des sites que vous avez déjà visités. Donc pour que le bloqueur de pub fonctionne, il faut vider le cache de votre navigateur (en général ça se passe dans les paramètres du navigateur). De plus, les pubs bloquées via le bloqueur de pub sur le routeur laissent un espace blanc, ou un carré avec « cette page n’a pas pu être chargée ». Si vous voulez faire disparaitre cette case, il faut installer un bloquer de pub comme extension pour votre navigateur. De plus pour que le bloqueur de pub supprime les pubs de Spotify, il faut supprimer celles qui sont en mémoire. Je conseille de carrément le désinstaller puis de le réinstaller (c’est rapide si on l’a installé via le Microsoft Store) C'est tout pour ce tuto. N'hésitez pas à me dire s'il y a des coquilles dans ce tuto Black list adblock.txt
  24. 3 points
    Salut. Ça dépend, tu veux un traducteur technique ou pas ? Si oui t'as Deepl Si non t'as les standard type Google translate etc
  25. 3 points
    Bonjour, si j'ai bien suivi le sujet et l'evolution des posts de ce fil, il semblerait que la clé USB ne soir pas formatable avec les diverses solutions tentées. J'en propose une autre, que j'emploie moi-même depuis quelques années, me donnant entière satisfaction, tant pour les clés USB, que divers types de mémoires, ainsi que les disques durs. Il permet de formater le support à bas niveau, le remettant à son état d'origine, en sortie d'usine. Selon la capacité du support, le formatage prend un certain temps, ne pas s'impatienter ou imaginer un plantage du logiciel, et attendre sa finalisation. Ce petit utilitaire "HDD LLF Low Level Format tool. Auteur/Editeur: HDDGURU Il se trouve facilement sur le net. Et ce qui ne gâte rien, il est gratuit pour un usage personnel. Je joins le lien pour télécharger ce précieux petit utilitaire: http://hddguru.com/software/HDD-LLF-Low-Level-Format-Tool/ Un petit aperçu de cet utilitaire en fonction: Bonnes vacances.
  26. 3 points
    Bonjour, URL Blocker est un outil qui permet de bloquer un site Web via la modification du fichier Hosts. Ce programme est portable, simple d'emploi et muni d'une interface agréable. Téléchargement : https://www.wintools.info/index.php/url-blocker
  27. 3 points
    Super ! Je contribue : Jetez d'abord un œil sur ÇaPeutServir.com, c'est une mine de liens utiles. Ensuite : Calculatrice de durée : soustraire ou additionner du temps. Pour plus d'options, utilisez ce logiciel indémodable : TimeCalc Calculatrice de fractions. Conversion d'unités diverses. Bugmenot : un site de partage d'identifiants de connexion pour compte gratuit voué à un usage épisodique et éviter l'inscription. URLdecoder : outil pour décoder les caractères échappés dans les URL de redirection. Par exemple : déduire "http://sitecible.net/" de l'url de redirection "https://sitededepart.com/redirect.php?url=http%3D%2F%2Fsitecible.net%2F" Jetable.org : création d'alias temporaire d'adresse e-mail. Toggl.es : (EN) portail de recherche Youtube sans effet de bulle, vous restez anonyme et votre recherche n'est pas personnalisée. ViewPure : (EN) même genre de site. Synonymo : nuage de synonymes. TraducteurSMS.com : décodeur de langage SMS. RepetitionDetector : outil de détection de répétitions. DownForEveryoneOrJustMe.com : (EN) petit service de test pour savoir si un site répond normalement ou si le problème vient de notre propre connexion. NonSurtaxé.com : base de numéros gratuits alternatifs à des numéros surtaxés. The Unisearcher : (EN) moteur de recherche de caractère spécial. Faites une recherche, puis si vous n'avez pas de résultat, cliquez sur le lien « Unisearch Clipboard » et collez votre caractère spécial avant d'actualiser le formulaire sur ce caractère pour trouver tous les codes correspondant à ce caractère. AsciiFlow : outil web pour réaliser des schémas en texte brut. … Bon bah c'est déjà pas mal ! Edit : Pour URL Decoder, vous pouvez créer votre propre page Web. Enjoy !
  28. 3 points
    oui!!!! LinuxMint sur clé !!!! c'est génial !!! je fais ça tout le temps maintenant, c'est top !!!!
  29. 3 points
    en même temps sat viendra et remettra vite des plus un a tout ses @potto no mais! !!
  30. 3 points
    oui, je l'ai fait. Avec un lecteur dvd externe, branché en USB 2. ça marche très bien (avec les dvd d'installation d'un vieux sony, si tu vois ce que je veux dire ;-))) du vieux avec du vieux, mais ça marche !).
  31. 3 points
    c'est pas increvable une clef USB même si ça se réincarne en lecteur de CD ... (la partie contrôleur est ok mais la mémoire flash en elle même est ko d'après les résultats )
  32. 3 points
    je tiens à remercier Le PoissonClown pour ses encouragements et Kristobal, djrophare et S@T pour votre participation. ça fait toujours plaisirs de se sentir entouré. Le Résultat est là.
  33. 3 points
    Très bien ça là par contre y a un copyright attention !!! tu vas me devoir des crevettes
  34. 3 points
    Salutation l'ami ! DNS est un service qui permet de faire l'association entre un nom de domaine (lecrabeinfo.net) et une adresse IP (213.32.22.96). Sans ce service, on devrait taper les adresses IP des sites web que l'on souhaite consulter dans la barre d'adresse du navigateur, pas très pratique As-tu quelque chose tel qu'une interface de configuration pour les répeteurs ? Si oui, peut-être commencer par là Sinon, en attendant et en partant du principe que tu est sous Windows, essaye sur un poste connecté aux répéteurs, de faire Clic droit sur l'icône "Réseau" --> Ouvrir les paramètres réseaux et Internet --> tout en bas "Centre Réseau et Partage" --> Modifier les paramètres de la carte" --> Clic droit sur ta carte Wifi --> Propriétés --> Double clic sur "Protocole Internet version 4 (TCP/IPv4). Puis effectue les réglages suivants : 8.8.8.8 et 8.8.4.4 sont les serveurs DNS de Google, je les utilises car étant chez free, leurs serveur sont pas top et parfois indisponibles. Voilà, du coup essaye avec ce que je t'ai proposé et reviens pour nous annoncer le résultat !
  35. 3 points
    @MateLeot C'est très gentil d'avoir pensé à moi ! Cependant je viens de commander l'ordinateur (les avis plus haut ont appuyés mon choix ) C'est un plaisir partagé, j'aime beaucoup l'esprit qui règne ici, vous avez là une très belle communauté ! Yep, j'avais déjà prévu le coup ! (Et je compte bien agrandir la liste!)
  36. 3 points
    Bonjour, Je passe rapidement pour vous communiquer les infos afin de patcher vos Windows 7 et versions inférieures et empêcher le virus Wannacrypt qui défraye la chronique en ce moment : Pour Windows 7, installer la KB4012212 Pour Windows Vista, XP, server 2003 et 2008, installer la KB4012598 Pour lister dans un fichier texte vos KB déjà installées, ouvrez CMD, tapez ces deux commandes : wmic qfe > InstalledKB.txt InstalledKB.txt Les versions de Windows 8, 8.1 et 10 ne sont pas (encore) affectées par le virus, mais mieux vaut installer la KB4012598 quand-même car cela permet de stopper la propagation du virus sur le réseau local (protocole SMB) [correction : le virus est déjà stoppé, mais une nouvelle vague de propagation de ce virus en version améliorée est plus que probable]. Source. Bonne journée, et faites des backup !
  37. 3 points
    Hello, J'étais partie voler plus ailleurs. Je reviens à tire-d'aile pour le meilleur.
  38. 3 points
    yea!! (*^▽^*) I am happy oh so happy merci Delta et S@T le conseil de S@t a fonctionné ça y est W2k est installé! merci maitredj67 pour tes conseils j'ai réussi à réinstaller W2k, maintenant je vais pouvoir le changer pour XP ou otre chose, peut-être même Ubuntu. Le disque dur ne fait que 12GB c'est très limité. Merci !!
  39. 3 points
    yop là la room ... pourquoi ne pas crée une petite section téléphonie, je pense que nous avons deux membres @jejemc78 et @S@T peut être d'autres aussi qui ont de l’expérience précise dans la téléphonie Nous avons pas mal de personne qui commence a venir avec des pannes vus les news technologie la téléphonie commence a rentré vraiment dans le monde du connecté... Les pannes commence a apparaitre de plus en plus sur le site et il ne savent pas toujours bien où posté leur demande d'aide. @Le Crabe @Le PoissonClown @Mreve qu'en pense vous... ++
  40. 3 points
    Comment faire cuire 9 patates dans l'eau froide ?
  41. 3 points
    ben voilà !......20 mn pour cloner, j'avais coché " aligner la partition pour optimiser le SSD " le HDD a été enlevé ( je le mettrai dans un boitier et il servira de DD externe ) et fixé le SSD. L'opération a été concluante....merci pour toutes vos interventions car sans vous, on ne pourrait pas avancer. Un amical bonjour au Grand Renard Aquatique ( Mreve ) je lui avais perdre son temps au sujet d'un VPN il doit se souvenir de moi, le vieux Ernest Monnot. vous êtes une bonne équipe et le forum est bardé de tutoriels à faire pâlir le café Arabica, c'est peu dire ! a bientôt ....dans l'allégresse, demain j'vais p'et bouffer un crabe, ne dites rien à l'administrateur !
  42. 3 points
    Hé mais c'est bon ! Tranquille les gars, les constructeurs vont rapidement sortir un patch pour corriger tout ça !
  43. 3 points
    Bonjour, Lire l'article complet : http://www.easy-pc.org/2017/10/se-premunir-du-minage-de-crypto-monnaie-a-votre-insu.html
  44. 3 points
    Auparavant, applique ces conseils http://www.windowshelp.org/forums/discussions-generales-f21/topic4401.html Puis télécharge le dernier fichier ISO de Windows 10, soit la version Fall Creators Update https://www.microsoft.com/fr-fr/software-download/windows10ISO/ Clique à droite sur l’ISO et choisis "Monter" ou double-clique sur l’ISO. Lance la mise à niveau en exécutant le SETUP du lecteur virtuel qui se crée.
  45. 3 points
    @Firebird, l'essentiel ce n'est pas qu'un tel ou un tel ait raison, c'est de résoudre le problème de l'utilisateur ensemble
  46. 3 points
    J'ai été bien guidé ! Merci pour tout, sans toi et les autres membres qui m'ont aidé, je n'aurai jamais réussi ! Donc un grand merci à vous tous !! J'attends de voir si c'est stable avant de tout réinstaller effectivement...
  47. 3 points
    Merci pour ce gentil compliment, j'enlève vite mes chaussettes, mes chevilles explosent !
  48. 3 points
    Bonjour @Etienne jolicoeur La concision est certes parfois une qualité mais sur un forum d'assistance l'"abondance" de détails l'est tout autant. .Il faudrait nous en dire davantage sur la "nature" du problème et la façon dont celui ci est survenu, et notamment retranscrire précisément le message d'erreur de Windows et mieux encore joindre une photo de l'écran lors de l'affichage du message. Cordialement Kristobal
  49. 3 points
    Bref, reprenons : Le signal numérique qui caractérise ta musique va être converti en signal analogique soit par un DAC spécialisé, soit par ta carte son. Ce signal analogique va alors arriver dans l'ampli. Il existe différents types d'amplificateurs mais cette fois-ci je ne vais pas du tout rentrer dans les détails parce que ça sera trop compliqué (pour moi comme pour toi). Disons simplement que l'ampli a pour but de fournir suffisamment d'énergie (ou de puissance) au signal audio, issu de la source pour alimenter des enceintes acoustiques. Un ampli hifi ne possède que 2 voies car il n'alimente que 2 enceintes (stéréo). Il est aussi équipé d'une sortie pour caisson de basse. On parle d'installation 2.1 dans ce cas. L'ampli joue un rôle crucial dans une installation audiophile. La chose la plus importante c'est de regarder s'il est capable d'alimenter correctement les enceintes choisies. Le reste c'est au ressenti. La meilleure chose à faire pour choisir son couple enceintes-ampli c'est de faire des essais. C'est facile quand on habite dans une grande ville mais à la compagne c'est impossible (c'était mon cas avant). Un ampli va véritablement influer sur la couleur du son qui va sortir des enceintes. Il est d'ailleurs préférable de choisir son ampli en fonction des enceintes. Une enceinte réputé vive et dynamique ne devra pas être associée avec un ampli musclé et vif. J'ai trouvé ce message sur un forum très pertinent qui t'expliquera tout ça mieux que moi : Si tu as un petit budget (~300€) c'est très simple parce qu'il n'y a pas beaucoup de choix et j'ai déjà fait beaucoup de recherche dans cette gamme de prix. La meilleure enceinte entrée de gamme (oui c'est de l'entrée de gamme ^^) que je peux te conseiller c'est la Monitor Audio MR2 (200€) A ce prix, la critique (la vraie, pas le marketing) est unanime, c'est la meilleure enceinte qui soit en terme de fidélité. Comme le choix d'une enceinte est très subjectif, il se peut que cette enceinte ne te plaise pas mais il y a de grandes chances que ça soit le contraire. Pour sa taille (format bibliothèque) elle a de bon graves et les aigus ne sont pas trop agressifs. Si tu n'a pas besoin de sonoriser une salle immense je te conseille un tout petit ampli chinois qui ne paie peut-être pas de mine au début mais il fait bien mieux que des amplis de marques réputées et pour bien moins cher SMSL SA-50 (70€) SMSL Q5 Pro (140€) : La gamme au dessus, un peu plus puissant. Un investissement qui vaut vraiment le coup ! Pour ce qui est des DAC pas chers: SMSL M2 ou Audiophonics U-SABRE Edition TCXO Si tu as besoin de plus de puissance, il faut que tu te tournes vers des enceintes colonnes et des amplis plus puissants Maintenant il faut câbler tout ça... Voici un schéma de câblage classique (ne t'embête pas avec de la bi-amplification). C'est dingue comme le marketing est présent dans le marché des câbles pour enceintes. Personne n'entend la différence entre un câble à 15€ le mètre et un à 80€. Une expérience a démontré que l'on ne percevait pas la différence entre un cintre en métal et un câble à 100€. J'ai été agréablement surpris qu'un guide de la Fnac sur les câbles ne soit pas pollué par le marketing. Je te conseille d'y jeter un coup d’œil Il n'y a que deux choses à savoir avant d'acheter un câble. 1) Les câbles en argent favorisent un peu les aigus (il vaut mieux privilégier les câbles en cuivre) 2) Plus la câble va être long et plus il faudra prendre un câble épais. Dans 99% des cas, du 2,5 mm² suffit. Un bon câble doit être suffisamment bien isolé pour être fiable dans le temps. Mes recommandations (ce n'est pas parce que c'est plus cher que c'est forcément mieux. En théorie ça l'est mais dans la pratique est-ce que ça s'entend ?) : Câbles pour enceintes (ampli-enceintes) : NorStone CL250 Classic ou Sommercable SC-ORBIT Câbles de modulation (DAC-ampli) : Pour les fauchés ou Sommercable ONYX Câble Jack-RCA (si pas de DAC ; PC => Ampli) : Jack 3.5mm vers 2xRCA Câble USB-DAC : Câble USB-A Male / Micro USB-B Male 2.0 (pour le DAC SMSL) ou Câble USB-A Male / USB-B Male 2.0 (pour le DAC Audiophonics) D'autres articles/sites que je t'invite fortement à visiter : Marketing et réalité Le mystère des câbles francis.audio Mon PC Audiophile Voilà, j'espère avoir pu t'aider ! Passe un bon week-end
  50. 3 points
    http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-mise-a-jour-windows-10-microsoft-condamne-a-verser-10-000-$-a-un-utilisateur-65280.html
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00
  • Lettre d’informations

    Voulez-vous être tenu au courant de nos dernières nouvelles et informations ?
    S’inscrire
×
×
  • Créer...