Aller au contenu

Classement


Contenu populaire

Affichage du contenu avec la meilleure réputation depuis le 19/09/2018 dans toutes les zones

  1. 5 points
    Salut à tous, Ce sujet liste tous les problèmes connus concernant la dernière mise à jour de Windows 10 : Windows 10 1809 aka. October 2018 Update. Problèmes identifiés N°1 : utilisation excessive du CPU Problème avec le pilote Intel Display Audio pour les utilisateurs équipés d'un processeur Intel Core de 6è génération qui provoque une utilisation excessive du processeur. Les versions de 10.25.0.3 à 10.25.0.8 du pilote sont ciblées. Correctif : le problème a été corrigé dans la version 10.25.0.10, incluse dans le pilote graphique 24.20.100.6286. L’assistant de mise à jour de Windows 10 prévient l’utilisateur d’un risque avec ce pilote si une ancienne version est détectée : Source : https://www.intel.fr/content/www/fr/fr/support/articles/000030792/graphics-drivers.html -- N°2 : suppression des fichiers personnels de l'utilisateur Après l'installation de la mise à jour October 2018, les fichiers personnels de l'utilisateur (situées dans le répertoire utilisateur, ex. : C:\Users\Le Crabe\) sont purement et simplement supprimés. "Heureusement", ce problème ne touche que certains utilisateurs. Microsoft recommande de ne pas installer la mise à jour Octobre 2018 jusqu'à ce que la source du problème soit clairement identifiée et qu'un correctif soit publiée dans une nouvelle build. Pour plus d'informations : https://forums.lecrabeinfo.net/topic/8213-windows-10-1809-microsoft-suspend-la-mise-à-jour/ Correctif : le problème a été corrigé dans la mise à jour qualité KB4464330 (build 17763.55). Si vous avez perdu vos fichiers personnels après l'installation de Windows 10 1809, arrêtez d'utiliser votre PC et contactez au plus vite le support de Microsoft qui vous fournira des outils pour restaurer vos données : Tél. : 09 70 01 90 90 Web : https://support.microsoft.com/fr-fr/contactus/ Source : https://support.microsoft.com/en-us/help/4464619/windows-10-update-history -- N°3 : Microsoft Edge et les applications du Microsoft Store n'arrivent plus à se connecter à Internet Correctif n°1 : 1. Rendez-vous dans Paramètres > Réseau et Internet > Modifier les propriétés de connexion. 2. Dans Profil réseau, cochez Public. 3. Si ça ne fonctionne toujours pas : Paramètres > Réseau et Internet > Réinitialisation du réseau. Correctif n°2 : 1. Rendez-vous dans Connexions réseau en entrant ncpa.cpl dans la commande Exécuter (touches Windows + R). 2. Cliquez droit sur la connexion réseau > Propriétés. 3. Cochez la case Protocole Internet version 6 (TCP/IPv6). 4. Validez en cliquant sur OK. Source : https://answers.microsoft.com/en-us/windows/forum/windows_10-networking/microsoft-edge-and-other-microsoft-store-apps/75ac54dd-cd56-41d8-a205-7948e54f39be -- N°4 : BSoD (écrans bleus) sur les PC HP Le 11 octobre 2018 Après l'installation de la mise à jour qualité KB4464330 (build 17763.55) déployée pour corriger les bugs de l'ancienne build de Windows 10 1809 (build 17763.1) dont celui qui supprimait les fichiers personnels de l'utilisateur, certains utilisateurs de PC HP se heurtent à des BSoD (écrans bleus de la mort) : Correctif : téléchargez et installez la mise à jour KB4468304. Si le problème persiste, suivez ces instructions : https://support.microsoft.com/en-us/help/4468372/hp-devices-may-experience-blue-screen-error-wdf-violation-after-instal Sources : https://support.microsoft.com/en-us/help/4468304 et https://support.microsoft.com/en-us/help/4468372/ -- N°5 : plus de son après l'installation du pilote Intel Smart Sound Technology Le 13 octobre 2018 Intel a accidentellement publié la version 9.21.00.3755 du pilote Intel Smart Sound Technology (ISST) via Windows Update et l'a proposé par erreur à un certain nombre d'appareils exécutant Windows 10 1803 et 1809. Si votre ordinateur possède un contrôleur audio utilisant ce pilote, la nouvelle version du pilote remplace la version actuellement installée et entraîne l'arrêt du son sur votre système. Microsoft assure que dès qu'ils ont eu connaissance du problème le 11 octobre, ils ont fait en sorte que le pilote ne soit plus proposé sur Windows Update. Correctif n°1 : si le nouveau pilote s'est installé sur votre ordinateur, vous devez le désinstaller pour que le son fonctionne de nouveau. Source : https://answers.microsoft.com/en-us/windows/forum/all/windows-10-audio-stops-working-after-installing/5a541c88-89e1-4bf3-b356-2837d564b109 Correctif n°2 : la mise à jour KB4468550 supprime désormais automatiquement le pilote bogué sur les ordinateurs qui l'ont installé via Windows Update. Source : https://support.microsoft.com/en-us/help/4468550/audio-stops-working-after-installing-intel-audio-driver-from-windows-u
  2. 5 points
    Bonjour tout le monde ! Mon Windows 10 perso est passé en version 17134 il y a peu, et forcément, Microsoft réinitialise beaucoup de choses… Y compris tous ses mouchards. Donc je suggère à tout un chacun de faire comme moi : 1. Passer WPD Windows Privacy Dashboard permet de désactiver la plupart des trackers. TÉLÉCHARGER WPD Sauf si vous utilisez OneDrive, Cortana, et des applications du Store nécessitant micro, webcam, ou GPS, vous pouvez sans crainte désactiver toutes les fonctions dans la partie « Privacy » (icône en forme de cadenas). Dans la partie « Firewall », vous pouvez activer le premier niveau de filtrage (« Spy ») sans plus de crainte, et même le second (« Extra ») si les services connectés de Microsoft ne vous intéressent pas (Cortana, OneDrive, Skype, Windows Live-machin… ). Note : il se peut qu'apparaisse dans les paramètres, le message "Cette fonctionnalité à été désactivé par des paramètres de votre entreprise". C'est normal. Si vous voulez réinitialiser les changements effectués par WPD, relancez-le, et ré-activez tout. 2. Désactiver les services de tracking restants Vous croyez que c'est tout ? Détrompez-vous, Windows balance encore vos données sur le réseau dès le démarrage. Dans le gestionnaire de tâches, vous remarquerez ces services se terminant par un tiret du bas suivi d'une chaîne de caractères : OneSyncSvc WpnUserService CDPUserSvc Pour les éliminer, ouvrez le registre (+R, « regedit » et valider). Puis déployez l'arborescence suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services Dans ce dossier (ou plutôt cette clé), recherchez les clés portant les noms des services listés ci-dessus. Puis pour chacune des clés, sélectionnez-la, afin de faire apparaître leurs valeurs à droite. Double-cliquez sur la valeur « Start » et changez la valeur (2 ou 3) par la valeur 4. (Si vous souhaitez rétablir ceci à l'avenir, alors notez les valeur par défaut que vous remplacez.) Faites de même avec son doublon (ici CDPUserSvc_55bba). Puis répétez la même opération pour les autres services cités. Info : la valeur 4 signifie que le démarrage du service est désactivé. 3 signifie qu'il est en manuel, et 2 en automatique. Plus d'infos ici. 3. Désactiver complètement Cortana Si vous considérez à juste titre Cortana comme le principal mouchard de Windows, alors vous souhaitez certainement le désactiver, ce que vous avez certainement fait avec WPD. Mais ceci ne suffit pas, preuve en est qu'elle figure toujours dans votre gestionnaire de tâches. Et pour cause : Microsoft ont souhaité fusionner Cortana avec la recherche Windows du menu Démarrer/Barre de tâches. Si cette barre de recherche ne vous manque pas ou que vous utilisez un outil comme Everything, vous pouvez désactiver l'ensemble : Je vous invite donc à suivre le tuto réversible de @Roger1, qui consiste à renommer le dossier de Cortana : Et si un jour, vous souhaitez ré-activer Cortana, renommez le dossier en retirant le "back" ou "old" ajouté et ré-activez Cortana depuis WPD. Voilà ! Si ce tuto ne vous paraît pas exhaustif, j'attends vos remarques ci-dessous. Merci d'avance. En vous souhaitant un quotidien serein sous Windows 10 !
  3. 5 points
    Salut à tous, Le Crabe Info se dote d'un tout nouveau footer (bas de page) beaucoup plus complet qu'avant : Il vous permet de voir les articles les plus consultés du site depuis sa création (Best of), depuis 7 jours (Tendance), les dossiers du site et des petites statistiques qui font plaisir ! Il y a juste le nombre d'abonnés Facebook qui est en dur car Facebook a durci les règles d'accès à son API, j'ai fait une demande pour avoir accès au nombre d'abonnés de la page du Crabe Info, j'attends leur réponse. Voilà ! J'espère que... vous ne vous en footrez pas
  4. 4 points
    Salut à tous ! Premier “bug” de la version 1803, dont je fût victime ! ... L’Indexation des fichiers ne fonctionnait plus (pourtant activé sous les version précédentes), et j’avais un message d’erreur me disant que je n’avais pas les autorisations nécessaires ! W.T.F. !!! Dans la fenêtre « Options d’indexation », il n’y avait aucun dossier à indexer, et tout était grisé ! Et pareillement, si je cliquais sur « Avancées », une foi rendu là, tous les champs de renseignements étaient vide !!! J’avais beau cliquer sur « Reconstruire » ... rien à faire ! Après quelques recherches (ce qui coutumié avec Windaube 10 !), j’ai trouvé ce tutoriel de Malekal. com : Réparer indexation des fichiers. En premier, j’ai utilisé les “merveilleux” utilitaires de résolution de problèmes sous Winbidule 10 ... résultat, comme à chaque fois ... PURE PERTE DE TEMPS !!! Je me suis plongé dans le tutoriel de Malekal, section “Réparer le service d’indexation des fichiers”, j’ai Téléchargé, et installé le fichier Subinacl.exe, suivit les instructions à la lettre, et ... Tadaa ! Après vérifications, tous les dossiers sont de nouveaux présent, et l’indexation fonctionne ! En espérant que cela puisse servir à d’autres ! Voilà, c’est tout ! A+ Vérifier dans services.msc que suite au passage à la 1803 que le service « Branch Cache » n’ait pas été réactivé, ce fût le cas pour le mien !
  5. 4 points
    Salut à tous Une nouvelle fonctionnalité a été ajoutée sur la partie site : la possibilité d'ajouter des images en pièce jointe dans un commentaire ! Depuis la fermeture du site https://framapic.org, il fallait trouver une alternative. N'en ayant pas trouvé, j'ai développé un système d'upload d'images propre à Le Crabe Info Si vous constatez des bugs ou souhaitez proposer des améliorations, n'hésitez pas à intervenir !
  6. 4 points
    Voilà, je viens de prendre le temps de le lire attentivement et j'ai juste une petite remarque. Non, il n'y a pas de problème en vrai. Alors oui, dans certains cas, un champ magnétique peut endommager des composants électriques mais il faudrait un aimant très puissant. En occurrence, il n'y a strictement aucun danger à utiliser des tournevis aimantés pour démonter un PC. C'est d'ailleurs extrêmement pratique. Je ne peux plus m'en passer. Pour info, un champ magnétique ne peut potentiellement endommager que du matériel électronique utilisant un stockage magnétique (HDD, RAM etc...). Il faut aussi savoir que les composants sensibles dans un PC sont protégés par un blindage (type cage de Faraday). Et puis même si ce n'était pas le cas. Je peux t'assurer qu'un aimant aussi faible que celui d'un tournevis ne peut rien faire de mal du tout Autre chose, en imaginant que tu approches un aimant très puissant (type aimant au néodyme), il faut que tu fasses bouger rapidement ton aimant pour générer de la tension (EDIT : pour plus de détails, voir ici). Alors, dans ce cas, le champ magnétique induira une hausse de la tension dans ton composant. Si cette tension dépasse la tension max acceptée et bien ton composant est foutu.
  7. 3 points
    Cool ça ! Tu as testé cette configuration pendant plusieurs jours en dual-boot ? Je ne connaissais pas Pantheon, ça a l'air bien clean ! Moi je suis aux anges depuis que j'ai abandonné Windows 10 pour Ubuntu + Gnome. Avant c'est ce que je faisais pour justement voir les bugs en "avant-première" et proposer des solutions dans les meilleurs délais. Depuis je teste tout ça sur machine virtuelle ! C'est un vrai fiasco. Comme mentionné plus haut (cf. ce tweet), ces problèmes avaient déjà été reportés par les utilisateurs sur l'application Hub de commentaires mais ils ont été noyés dans la masse car très peu plussoyés contrairement à ceux qui réclament des supers nouvelles fonctionnalités... Et ce sont ces derniers qui sont lus en priorité par Microsoft. Cette année 2018 pour Microsoft, c'est deux déploiements de mise à jour de fonctionnalité de Windows 10 et deux ratés. Ils feraient mieux de se concentrer sur la stabilité de leur OS et de ne proposer au mieux qu'une mise à jour par an. Deux c'est du grand n'importe quoi !
  8. 3 points
    Bonjour, je suis le webmaster de DriversCloud. Je suis tombé par hasard sur ce sujet. Même si c'est un peu tardif je voulais y répondre. Depuis environ un an, il est désormais possible de télécharger et installer directement ses drivers d'une application dédié. Effectivement le bouton installer manquait d'explications j'y ai remédié.
  9. 3 points
    Salut @le poisson clown, Ton astuce est bonne surtout qu'on ne pense que trop rarement à enlever toutes les cochonneries de tracking après une MAJ Windows ! J'ai juste une remarque concernant le tutoriel pour supprimer Cortana . Il faut savoir qu'en renommant le dossier en .old, on désactive par la même la fonction recherche de Windows ( Cortana fonctionne avec ), donc bien penser à utiliser un logiciel tiers de recherche ( everything est magique !) le cas échéant ! A bientôt, MateLeot
  10. 3 points
    Coucou tout le monde ! J'ai décidé de passer par une extension Firefox pour hacker le forum, je veux dire pour réaliser mon projet de sauvegarde des MP. Ceci me permettra d'ajouter en plus d'autres fonctions intéressantes, comme : Retirer cet affreux fond de bannière du forum, Un bouton pour remonter en haut de la page, Une fonction pour ajouter un encart de texte personnalisé, Une fonction pour ajouter un tableau… Entre autres idées… N'hésitez pas à me soumettre les vôtres, soyons fous !!! Attention : cette extension ne sera compatible qu'avec Firefox Quantum. Haters gonna hate. Pour le moment, j'ai réussi à : Lui donner un nom et lui faire une icône (facile), Rétablir l'ancien fond de la bannière du forum (assez facile), Faire apparaître un bouton quand on rétrécit la fenêtre en-dessous de 800px (mais euh… ça n'apparaît pas avant), Faire apparaître "Sauvegarder la discussion" dans le menu Options des MP et faire réagir ceci au clic (OMG! Rien que ça c'était chaud !). Je fais une pause pour le moment. Le JavaScript me rend un peu nerveux. Si vous souhaitez me donner un coup de main dans le développement de la chose, je vous joins le code source commenté. Voici comment tester l'extension : Téléchargez l'archive ci-jointe , Décompressez-là où vous voulez, puis ouvrez Firefox, Tapez « about:debugging » dans la barre d'adresse et validez, Cliquez sur « Charger un module temporaire », Naviguez jusqu'au dossier de l'extension, Sélectionnez le fichier « manifest » et validez. Vous pouvez supprimer le test de l'extension depuis cette page (ou actualiser les changements si vous avez modifié un fichier de l'extension). Elle sera de toute façon retirée dès la fermeture du navigateur. (N'oubliez pas de rafraichir la page du site lorsque vous effectuez un changement sur l'extension.) Pas d'inquiétude : l'extension est garantie sans bisphénol ni paraben. Bonne continuation !
  11. 2 points
    Salut ! Avec 64 Go de stockage et 4 Go de RAM, on peut faire tourner Windows 10 dessus. Mais il ne faudra pas vouloir faire du montage vidéo, stocker des films ou installer un gros jeu… Et de toute façon le disque va être vite plein. Penses à un DD externe. Si une distribution Linux te plaît, pourquoi pas !? Ça te fera plus de place et ça restera fluide. Mais il faut que tu puisse démarrer sur le support d'installation et que ta machine soit compatible, sinon c'est rédhibitoire. PS : @rodriguem7973 il n'a pas encore acheté le PC.
  12. 2 points
    Salut @Duke, si tout s'est bien passé pour toi, tant mieux ! C'est une recommandation pour ceux qui n'ont pas encore fait la mise à jour, il vaut mieux attendre que le problème soit corrigé avant de l'installer.
  13. 2 points
    ca coule un télécharger via update et je télécharger iso w10.1809 vous coulez une update! roro
  14. 2 points
    Bonjour @lucasdm Il faut donner ton modèle précis de PC pour qu'on puisse voir les drivers à réinstaller pour ton matériel
  15. 2 points
    Yep, Bon à savoir tout ça ! Merci @Delta Juste une simple précision avec quelques approfondissements en extra (ça m'aide vérifier mes connaissances). Donc pour les lecteurs curieux : D'abord, à quoi sert une alimentation ? Vous vous en doutez, elle a pour objectif de transformer la tension électrique alternative provenant d'une prise secteur (entre 220V et 240V suivant les normes en Europe) en une tension continue compatible avec les différents composants du PC (en l’occurrence entre -12V et 12V). On ne va pas rentrer dans les détails mais en gros il y a plusieurs type d'alimentation et pour les PC on utilise une alimentation à découpage par souci de compacité, de légèreté et de rendement. Il s'avère qu'en contrepartie, ce type d'alimentation génère beaucoup de parasites/bruit en hautes fréquences (des interférences électromagnétiques). Ce problème est plus ou moins réglé avec les filtres (filtre EMI) et des cages de Faraday. En tant que consommateur vous n'avez pas à vous en soucier. Ce qui vous intéresse c'est plutôt le rendement et ce rendement est directement lié à l'émission de chaleur. Le rendement électrique d'une alimentation est défini comment étant le rapport entre la puissance (pour rappel puissance = énergie/temps) entrante (côté secteur ─ alternatif) et la puissance fournie en sortie pour les composants (tension continue). Le reste est dissipée sous forme de chaleur (effet Joule) Aujourd’hui le rendement est au minimum de 80. On trouve ensuite différentes certifications (Bronze, Silver, Gold etc...) pour des rendements supérieurs. En fonction de la puissance en entrée, ce rendement peut un peu bouger (cf. ce tableau). Prenons un exemple simple : Alim 500W 80Plus Gold Imaginons que pendant un moment mon PC ait besoin de 400W pour tourner correctement. ==> en considérant que le rendement soit de 87% entre 50% et 100% de charge : 400/0.87 = 460 W On se retrouve donc avec une consommation électrique de 460W et une dissipation de chaleur de 60W. CONCLUSION : Plus l'alimentation a un rendement élevé moins elle dégagera de chaleur
  16. 2 points
    Bonjour à tous, Suite à des demandes par MP où certains s'interrogeaient sur le nombre de ventilo sur un PC, je vais tenter d’y apporter des éclaircissements. Ce tuto aborde la ventilation mécanique et non le refroidissement liquide, ou système watercooling. Pour le watercooling c'est ici : Tuto sur le watercooling de Safami Tout d’abord, sachons qu’un pc en fonctionnement produit de la chaleur. Quelle sont les éléments qui produisent de la chaleur ? Éléments calorifiques : Les CPU Ceux-là, ce sont les champions de la production de chaleur ! Sachez qu’un CPU peut monter a 100°c. et au-delà si on le laissait faire. Et cela jusqu’à créer un incendie, c'est pour dire comme il monte le bougre ! La carte graphique La carte graphique, plus vous la sollicitez, plus elle chauffera. Imaginez donc ce qu'une belle grosse carte de 11 Go de RAM à pleine puissance va vous produire comme chaleur !!! Et vu que c'est une longue et imposante carte rectangulaire, c'est une masse qui emmagasine la chaleur. Vous pourriez peut-être vous en servir de chaufferette à mettre au fond de votre lit pendant les périodes hivernales… Le boitier d'alimentation* ** Et oui ! Une alimentation est d’abord un circuit électrique non-négligeable. Tout le monde sait qu’un circuit électrique produit une chaleur, car il y a les transistors, les bobinages, etc. Celui-ci, normalement, devrait être régulé, et ne pas monter trop haut. Mais bon… 30 - 35 ° quand même ! Que faire de l'air chaud ? Nous voici donc en présence de plusieurs producteurs de chaleur, tout ce petit monde est embarqué dans un boitier ! Vous allez me dire « ouais mais on a des ventilateurs de CPU, des ventilateurs de GPU et même un ventilateur dans la boite d’alimentation ». (*) Parlons directement de l’alimentation, tiens ! L’alimentation a un ventilateur intégré, et en toute logique, ce ventilateur est un extracteur d’air chaud. Ce qui veut dire qu’il tire l’air hors du boitier d'alimentation pour ensuite l’éjecter vers l’extérieur. Des fois, cette boite d’alimentation qui est placé en bas, n’a d’autre choix que d’éjecter cette chaleur, non pas vers vers l’extérieur, mais à l’intérieur du boitier du pc. Cela pose problème, et on y reviendra plus tard. Cette boite est très souvent placée en haut, et à cet endroit, il y a une grille (ou un espace vide) sur votre boitier pc pour que l’air extrait soit éjecté vers l’extérieur. Vous m’aviez dit : « oui mais j’ai un ventilateur de cpu, de gpu » … Ventilateurs qui extraient l’air ou l'injectent sur le radiateur, qui pour qu'il devienne alors plus frais et transmette sa fraîcheur au corps du cpu ou du chipset graphique. Très bien ! Mais que font ces ventilateurs de l'air chaud ??? Chaleur aspirée, ou air soufflé, où va l'air chaud ?!!! Ben vi, vous l’aurez compris : elle reste dans le boitier… C’est un circuit fermé, les ventilateurs ne brassent plus, pour finir, que de l’air a température élevée. Il faut donc transmettre un air frais et à température plus basse pour refroidir ce petit monde et que ce circuit de refroidissement se reproduise. Types de ventilation Un peu de science ! Vous connaissez cette règle simple : L’air chaud, monte L’air froid, descend L'air chaud étant moins dense, il pèse moins que l'air froid. Il y a donc 2 modes de refroidissement de l'air : Le mode actif Le mode passif Le passif Le mode passif profite du phénomène naturel de pesée/légèreté de l'air en fonction de la température : C'est en fait l'air qui est aspiré par les ouvertures en bas, grâce à un ventilateur qui se situe en haut, en mode extracteur. Ce ventilateur aspire l'air chaud de la machine pour le souffler vers l'extérieur (il y a donc un effet de dépression dans le boitier du pc). L’actif Est un ventilateur qui aspire l'air par en bas vers l'intérieur du boitier pc, et un autre ventilateur en haut qui se charge de l'extraire. Certains boîtiers ne sont munis que d’un ventilateur : Soit un injecteur, Soit un extracteur. Selon le principe de ventilation que vous posséderez, l’autre fonction sera en mode passif CAD dire qu’il sera contraint de suivre un certains mouvement naturel. Certains boîtiers sont muni de plusieurs ventilateurs, à ce moment-là on retrouvera un injecteur d’air et un extracteur d’air et nous somme en mode actif. Problèmes de placement (**) Revenons brièvement sur l’alimentation : je vous avais dit qu’elle pouvait se retrouver soit en bas, soit en haut. Si elle se retrouve en haut Lorsqu'elle est en haut, cela ne posera guère de problème car elle est munie d’un ventilateur de type extracteur, et donc elle se régule d’elle-même, de façon autonome. De plus, elle éjecte l’air chaud via le même mode opératoire que l’extracteur de boitier pc. Si elle se retrouve en bas Lorsque l'alim est en bas, cela pourrait poser des problèmes d’échange d'air, car ayant sa ventilation autonome, elle rejettera sont air chaud dans la caisse et cet air chaud éjecté se retrouvera dans le chemin de l’air frais, l’échange air frais sera donc amoindri. Je vous rassure tout de suite, des caisses « bizarres » de ce genre, j’en vois de moins en moins. Identifier le matériel Je vous entends dire : « ouais mais il va clôturer le tuto sans nous dire comment reconnaître un ventilateur injecteur d’air et un ventilateur extracteur d’air… Et comment je vais demander cela au vendeur de mag sans passer pour la nouille !? ». Ha ha ! Eh bien il y en as pas… se sont les deux même. C’est juste le sens du ventilateur qui fera office d’injecteur ou extracteur d’air. Une façon simple de le savoir est de mettre sa main devant : vous sentirez soit de l’air sur votre main ou soit vous n'en sentirez pas. Une autre astuce : si vous prenez un briquet, vous l’allumez et vous verrez la flamme se faire aspirer ou se faire éjecter et s’éteindre, voilà ! Vous avez trouvé le sens de la ventilation suivant son futur mode de travail. Allez ! Encore une astuce, qui est même marrante :si vous fumez (fumer tue) vous pouvez crachez votre fumée à proximité, et si elle est aspirée, vous voyez ainsi le sens de ventilation et sa fonction injection - extraction. Voilà j’espère que je vous ai donné quelques astuces et avoir répondu à vos questionnements sur le « pourquoi un boitier avec un ou plusieurs ventilateurs » et leurs fonctions principales. Sachez donc qu'une bonne ventilation et un pc entretenu évitera ceci :
  17. 2 points
    Bonjour à tous ?. Aujourd’hui je vous fais un tuto sur comment créer un serveur OpenVPN sur votre routeur OpenWrt / LEDE. A) A quoi ça sert, qu’est-ce que c’est ? Pour savoir ce qu’est un VPN, je vous redirige vers l’article de @Le Crabe qui explique tout ça. Mais alors pourquoi s’embêter à créer un serveur VPN si des sociétés proposent déjà ces services sur lesquels on peut se connecter en n’ayant besoin de quasiment rien configurer ? C’est gratuit : le serveur que vous créez vous appartient, il est donc gratuit, contrairement à tous les bons VPN, qui coutent entre 5 et 10 euros par mois en moyenne. Ainsi si vous allez dans un pays dans lequel il y a des restrictions géographiques sur internet voire de la censure, vous pourrez vous connecter à votre VPN en France (ou depuis le pays où vous avez votre routeur avec le serveur VPN) et accéder à internet comme si vous étiez chez sur votre réseau local, et tout ça gratuitement !! ? Lorsque vous vous connecterez sur votre VPN, vous aurez accès à votre réseau local (celui où est votre routeur avec le serveur VPN) de façon sécurisée à distance. Vous configurez le VPN comme vous le souhaitez, avec le cryptage que vous souhaitez etc. Plus besoin de faire confiance à ces entreprises qui vendent des VPN en ce qui concerne la conservation des données (même si ça parait peut probable, on n’a que très rarement la preuve que les sociétés qui vendent des VPN ne gardent pas des infos nous concernant voire ne nous espionnent pas). En effet, c’est vous qui gérez tout ? Mais cette solution a des inconvénients : C’est assez complexe à mettre en place, mais votre serviteur est là pour vous aider ? . Néanmoins une fois configuré, l’utilisation est la même que pour n’importe quel autre VPN Vous ne pouvez pas choisir le pays depuis lequel vous souhaitez vous connecter contrairement aux VPN payants (qui permettent souvent de se connecter depuis de très nombreux pays) : lorsque vous vous connecterez à votre VPN personnel, vous passerez par la connexion internet du routeur sur lequel vous avez installé le serveur VPN, et serez donc localisé dans le pays correspondant à votre connexion internet (la France pour la plupart d’entre nous) et aurez l’adresse IP de votre connexion. Ainsi si vous souhaitez contourner les restrictions géographiques qui s’appliquent en France (ou depuis le pays depuis lequel vous avez la connexion internet de votre routeur), cette solution n’est pas faite pour vous. Le débit internet des appareils clients que vous connectez à votre VPN va être limité par la connexion internet du routeur sur lequel vous avez installé le serveur VPN. Et ce qui va limiter votre débit va être le débit montant (en upload) de cette connexion, qui est souvent bien inferieur (en ADSL en tout cas) au débit descendant. Le débit internet des appareils clients que vous connectez à votre VPN peut être limité par la puissance CPU de votre routeur : en effet comme tout ce qui passe dans le VPN est crypté, il faut que le routeur le décrypte. Parfois les CPU des routeurs ne sont pas assez puissants et limitent donc al vitesse du VPN. En ce qui me concerne sur mon routeur (un Xiaomi Mi Routeur 3G), je ne suis pas limité par la puissance du routeur (pour info le CPU est à environ 10-15% de charge, mais la connexion internet de mon routeur est vraiment nulllllllle, avec 5 Mbit/s descendant et 0,5 en montant !!! peut-être que si vous avez une connexion plus rapide vous serez limités par la puissance de votre routeur) B) Matériel nécessaire - Un routeur avec un firmware OpenWrt ou LEDE installé dessus (cf mon tuto pour installer OpenWrt sur un Xiaomi Mi Routeur 3 G) - Un PC (ou Mac) connecté sur ce routeur pour pouvoir le configurer, avec un moyen de se connecter en SSH dessus (par exemple le logiciel Putty) - Un peu d’huile de coude, de débrouille et pas mal de temps ? C) Installation des packets nécessaires sur le routeur Connectez vous en SSH à votre routeur (via le logiciel Putty par exemple), et identifiez vous (le plus souvent l’identifiant est « root ») puis entrez votre mot de passe (les caractères que vous tapez n’apparaissent pas, c’est normal sur les systèmes Linux, faites comme s’ils apparaissaient et tapez « entrée ») Entrez les unes à la suites des autres les commandes suivantes : opkg update opkg install openvpn-openssl opkg install openvpn-easy-rsa opkg install luci-app-openvpn opkg install luci-i18n-openvpn-fr opkg install openssh-sftp-server D) Configurer l’interface VPN et le pare-feu Maintenant nous allons créer une interface réseau pour notre VPN. Entrez les commandes suivantes dans l’ordres : uci set network.vpn0="interface" uci set network.vpn0.ifname="tun0" uci set network.vpn0.proto="none" uci set network.vpn0.auto="1" uci commit network Maintenant nous allons créer une exception dans le pare-feu pour autoriser le VPN et créer une redirection pour que l’interface du VPN puisse avoir accès à internet et au réseau local du routeur. Entrez les commandes suivantes dans l’ordre : uci add firewall rule uci set firewall.@rule[-1].name="Autoriser-OpenVPN" uci set firewall.@rule[-1].target="ACCEPT" uci set firewall.@rule[-1].src="wan" uci set firewall.@rule[-1].proto="udp" uci set firewall.@rule[-1].dest_port="1194" uci add firewall zone uci set firewall.@zone[-1].name="vpn" uci set firewall.@zone[-1].input="ACCEPT" uci set firewall.@zone[-1].forward="ACCEPT" uci set firewall.@zone[-1].output="ACCEPT" uci set firewall.@zone[-1].masq="1" uci set firewall.@zone[-1].network="vpn0" uci add firewall forwarding uci set firewall.@forwarding[-1].src="vpn" uci set firewall.@forwarding[-1].dest="wan" uci add firewall forwarding uci set firewall.@forwarding[-1].src="vpn" uci set firewall.@forwarding[-1].dest="lan" uci commit firewall /etc/init.d/network reload /etc/init.d/firewall reload E) Configurer les certificats de connexion pour notre routeur Pour sécuriser une connexion VPN, des certificats sont utilisés. Il s’agit de fichiers qui permettent de « crypter » et « décrypter » tout ce qui passe dans le VPN. Nous allons devoir créer ces certificats (et oui c’est nous qui gérons tout ?). Exécutez les commandes suivantes : cd /etc/easy-rsa easyrsa build-ca nopass Exécutez la commande suivant en remplaçant « NOMDUSERVEUR » par le nom que vous souhaitez donnez à votre serveur OpenVPN. easyrsa build-server-full NOMDUSERVEUR nopass Exécutez la commande suivant en remplaçant « NOMDUCLIENT » par le nom que vous souhaitez donnez aux clients qui accéderont au serveur VPN. Pour ma part j’ai mis « user ». easyrsa build-client-full NOMDUCLIENT nopass Maintenant on va créer une clé qui va permettre de sécuriser encore notre connexion avec le protocole TLS openvpn --genkey --secret /etc/easy-rsa/pki/ta.key Maintenant nous allons créer la clé Diffie-Hellman. Cette clé est trèèèès longue à créer. La commande suivante risque de prendre entre 1 à 2h à être exécutée sur votre routeur. Donc soyez patient… easyrsa gen-dh F) Configurer le serveur OpenVPN Nous avons maintenant toutes les clés en mains (merci le jeux de mots :p ) pour configurer notre serveur OpenVPN. Connectez-vous en SSH à votre routeur, identifiez-vous puis entrez votre mot de passe. Entrez la commande suivante en remplaçant « NOMDEVOTRESERVEURVPN » par le nom que vous voulez donnez à votre serveur (sans espace et en évitant les caractères spéciaux), souvent on met le même que dans la partie E : uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN =NOMDEVOTRESERVEURVPN Puis entrez les commandes suivantes : uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.dev='tun' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.ifconfig='10.0.0.1 10.0.0.2' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.keepalive='10 60' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.verb='3' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.log='/var/log/openvpn.log' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.status='/var/run/openvpn.status 5' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.mute='5' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.mode='server' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.port='1194' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.route_gateway='dhcp' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.persist_tun='1' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.persist_key='1' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.server='10.8.0.0 255.255.255.0' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.client_to_client='1' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.tls_server='1' Puis entrez les commandes suivantes en remplaçant « NOMDUSERVEUR » par le nom que vous avez donné à votre serveur dans la partie E uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.cert='/etc/easy-rsa/pki/issued/NOMDUSERVEUR.crt' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.key='/etc/easy-rsa/pki/private/NOMDUSERVEUR.key' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.tls_auth='/etc/easy-rsa/pki/ta.key 0' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.user='nobody' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.group='nogroup' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.dh='/etc/easy-rsa/pki/dh.pem' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.enabled='1' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.ca='/etc/easy-rsa/pki/ca.crt' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.comp_lzo='yes' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.push='persist-key' 'persist-tun' 'user nobody' 'topology subnet' 'route-gateway dhcp' 'redirect-gateway def1' 'dhcp-option DNS 208.67.222.222' 'dhcp-option DNS 208.67.220.220' 'block-outside-dns' uci set openvpn.NOMDEVOTRESERVEURVPN.proto='udp' uci commit Bravo ! Votre serveur VPN est configuré. Maintenant nous allons le démarrer. Pour cela entrez les commandes suivantes : /etc/init.d/openvpn start /etc/init.d/openvpn enable Vous pouvez vérifier que le serveur soit bien configuré et démarrer en vous rendant, via votre navigateur, sur l’interface graphique de votre routeur (entrez dans la barre d’adresse l’adresse IP de votre routeur puis identifiez-vous et connectez-vous). Rendez-vous, dans l’onglet « Services » puis « OpenVPN ». Vous devriez avoir une interface semblable à celle-ci-dessous. La case correspondant à votre serveur est normalement cochée et le serveur est démarré puisque vous avez un bouton « stop » si jamais vous souhaitiez l’arrêter. Vous pouvez vérifier la configuration du serveur VPN, en cliquant sur « éditer » à droite de la ligne correspondant à votre serveur. Cliquez en haut sur « Afficher les paramètres de configuration avancé » pour pouvoir accéder à tous les onglets de la configuration, comme ci-dessous : Dans le premier onglet (« Service »), vous devriez avoir quelquechose comme ça : De même dans l’onglet « Networking » : De même dans l’onglet « VPN » : Comme vous pouvez le voir, dans « push » on choisit des adresses IP de serveur DNS : j’ai mis ceux d’OpenDNS. C’est important car cela permet d’éviter les fuites DNS. Enfin pour l’onglet « cryptography » : G) Configurer le DDNS Vous avez configuré votre serveur. Le problème c’est que pour y accéder, il faut connaitre l’adresse IP que votre fournisseur à internet vous fournis pour votre routeur. Or retenir cette dernière n’est pas pratique. De plus selon votre fournisseur d’accès à internet elle peut changer régulièrement. Il existe une solution : mettre en place un DDNS. Sans rentrer dans les détails, ce système permet de faire correspondre une adresse que vous choisissez à votre adresse IP. Et lorsque votre FAI vous change d’IP, la correspondance est automatiquement changée. Pour mettre en place ce système, vous pouvez passer par le fournisseur de DDNS que vous voulez. Je fais mon tuto avec celui que j’ai utilisé et qui est gratuit. Rendez-vous sur l’adresse suivante : http://www.changeip.com/dns.php Cliquez sur le bouton jaune « Map your Free DNS ». Sur la page qui apparait, rentrez le nom que vous voulez à votre adresse. Celle-ci sera VOTRENOM.dynamic-dns.net. Cliquez sur « checkout ». Puis sur la page qui apparait cliquez sur l’adresse que vous venez de créer. Elle apparait dans le champs à gauche. Cliquez de nouveau sur « checkout ». Puis inscrivez-vous. Maintenant il faut configurer la box qui permet l’accès à internet à votre routeur (exemple sfr box, freebox etc…). Si vous ne savez pas faire, recherchez des tutos sur google en cherchant le nom de votre box et DDNS. En général il faut se rendre sur la page de configuration de votre box en entrant son IP dans la barre d’adresse du navigateur, puis aller dans la partie DynDNS ou DDNS. Il faut activer le service (en choisissant le bon (pour nous c’est changeip.com) puis se connecter avec l’adresse email qui a servi à l’inscription au service et le mot de passe correspondant. Enfin il faut faire la redirection de port pour que les requêtes du VPN soit dirigées vers votre routeur sur lequel est installé le serveur OpenVPN. Rendez vous dans la page NAT de votre box opérateur. Donnez un nom à votre redirection, choisissez le protocole UDP, le port 1194 et pour l’IP de destination mettez celle du routeur OpenWrt sur lequel est installé le serveur OpenVPN (l’IP que la box de votre opérateur lui attribue, qui n’est pas forcement la même que celle que vous avez configurée lors de la configuration d’OpenWrt). Enfin activer / enregistrer. H) Configurer les clients pour votre VPN Maintenant que tout est en place, il faut connecter les clients qui souhaitent se connecter sur votre VPN. Pour cela il va falloir récupérer les certificats que nous avons créés précédemment. Le plus simple est de passer par un programme qui permet de naviguer dans les fichiers de votre routeur via SSH. Sur Windows téléchargez et installez WinSCP : https://winscp.net/eng/download.php. Pour Mac il doit y avoir des programmes équivalents. Connectez avec WinSCP vous via le SSH à votre routeur en entrant son IP, puis l’identifiant et le mot de passe. Sur la fenêtre de droite il y a les fichiers de votre routeur. Naviguez dans les fichiers, dans le dossier « etc » puis « easy-rsa » puis « pki ». Faites clic droit sur « ca.crt » puis télécharger et enregistrer le dans un dossier sur votre ordinateur. Faites de même pour « ta.key ». Allez dans le dossier « issued » et faites de même avec le fichier « user.crt » (user étant le nom que vous avez donné à vos utilisateur dans la partie sur les certificats). Sortez de ce dossier (double clic sur les « .. » en haut puis allez dans le dossier « private » et faite de même avec « user.key ». Allez dans le dossier sur votre ordinateur où vous avez mis tous les certificats, et créez un nouveau fichier texte. Renommez le « client.ovpn » (attention « .ovpn » doit remplacer l’extension .txt). Ouvrez avec le bloc note ce fichier et mettez ce texte dedans en remplaçant « LENOMDEVOTREDOMAINE » par l’adresse que vous avez créée en G) dans la partie sur le DDNS :d Enregistrez et fermer. Ca y est tous les fichiers sont prêts pour vos clients. Ils peuvent se connecter avec le client OpenVPN qu’ils souhaitent. Il y en a pour quasiment toutes les plateforme (Windows, Mac, Android, Iphone etc). Pour qu’ils puissent se connecter vous devez mettre tous les certificats et clés que vous avez téléchargés sur ces appareils dans le même dossier que le fichier « client.ovpn ». Puis indiquer à votre client OpenVPN ou se trouve le fichier « client.ovpn » Par exemple pour Android il faut télécharger sur le Play Store l’application « OpenVPN Connect » puis la lancer. Il faut ajouter une connexion, et naviguer dans les fichier de votre téléphone jusqu’au fichier « client.ovpn » et le sélectionner. La configuration devrait se faire seule et vous devriez pour vous connecter à votre VPN ? ? Pour vérifier que tout fonctionne connectez vous au VPN puis allez sur https://www.dnsleaktest.com/ .L’adresse Ip devrait être celle de votre routeur et non celle de votre appareil. Si vous cliquez sur « standard test », en dessous de ISP il devrait y avoir « OpenDNS, LLC » ce qui signifie que normalement il n’y a pas de DNS leak ! Bravo si vous êtes arrivé au bout du tuto. En cas de soucis n’hésitez pas à le dire / demander ?
  18. 2 points
    yop là, si il y a eu linux, le mieux tu shoot tout et format ntfs et ensuite re installation du système W7 si tu veut avoir une partition pour dossier jeux etc tu la crée avant de lancer l'installation ++
  19. 2 points
    Salut @Le PoissonClown, J’ai trouvé le même problème sur un Forum Anglophone, et la “victime” a renommé les dossiers suivant : microsoftedge et microsoftedgecp, situés dans : C:\Windows\SystemApps\Microsoft.MicrosoftEdge_8wekyb3d8bbwe, en supprimant la partie “microsoft” devant Edge. Cela a fonctionné pour lui. Tiens nous au courant A+ P.S.: Par contre,il ne peut plus se servir de Edge.
  20. 2 points
    bonjour, il vous pour cela désinstaller avast, avec sont des-installeur ici : https://www.avast.com/fr-fr/uninstall-utility le faire avec avastclear ++
  21. 2 points
    Depuis que CCleaner appartient à Avast, je recommanderais plutôt BleachBit Sinon ZHPCleaner est aussi efficace que ADWCleaner ++
  22. 2 points
    salut gégé je te déconseil pour faire un partition du 100 mo ne supprime jamais! parce que c'est la boot mbr amd ryzen r5 ne supoort pas windows 7 et 8.1 et 8 et merci vos attentif alors installer windows 10
  23. 2 points
    bonjour @roddysat, à tout hasard, jette un oeil ici
  24. 2 points
    Salut @zelandonii, Est-ce que tu as vérifié avec « Driver Cloud » ? Car j’ai eu un “magnifique” BSOD ce matin, et en utilisant l’utilitaire de « DriverCloud », après analyse, une fois sur le site, tu sélectionne « Écran Bleu », et tu devrais avoir un rapport très détaillé (en voici une partie de celui que j’ai eu) : Ce n’est qu’une petite partie, mais, la source du “crash” est identifiée. Pour tes erreurs « DistributedCOM », c’est typique à Windows 10, et Microsoft suggère de les ignorer ... Toute une solution ! Honnêtement, je ne me prends plus la tête avec les BSODs de Windows 10 ! En autant que l’ordinateur redémarre ! Peut importe la version, j’en ai toujours eu plusieurs, certaines versions étaient pires ... Bon courage A+
  25. 2 points
    @Uxy_ Bonjour, Dans la boite de la carte graphique tu n'avais pas un CD de pilotes ? Tu peux essayer de réinstaller avec et puis après mettre à jour éventuellement .
Ce classement est défini par rapport à Paris/GMT+02:00
  • Lettre d’informations

    Voulez-vous être tenu au courant de nos dernières nouvelles et informations ?

    S’inscrire
×