Aller au contenu
  1. Carte sim

  2. Loveformylife.com...

  3. Cloner telephone

  4. MIUI 10 pour Lenovo

  5. redmi k20

  6. Déverrouillage OEM

  • Billets

    • Par calisto06 dans Blog de calisto06 0
      Bonjour à tous , je me propose de poster en clair un des nombreux tutoriel que Abdelhafid propose gracieusement en téléchargement ici tutoriels  . Vous pourrez constater leur grande utilité et vous en servir en vue de dépannages sur Windows 10 .
      RESTAURATION DE L'OPTION ACTIVER LA DERNIERE CONFIGURATION VALIDE CONNUE DANS LES PARAMETRES DE WINDOWS 10
      La dernière configuration valide connue sous Windows Vista et Windows 7 (ou dernière bonne configuration sous Windows 2000 et XP) permettait de démarrer Windows depuis les options de démarrage avancées avec les derniers paramètres fonctionnels. L'ordinateur mémorise les paramètres qu'il a utilisés lors d'un démarrage réussi, il est en mesure de les restaurer en cas de besoin.
      Cette fonctionnalité était très utile car elle permet surtout de récupérer le système quand il n'arrive plus à démarrer en cas d'installation de logiciel ratée, d'un pilote défectueux etc… mais elle n'est pas efficace contre les virus.
      En plus, l'intérêt de cette fonctionnalité est qu'elle permet très souvent de récupérer le système quand la restauration du système à une date antérieure ou d'autres réparations échouent dans la récupération du système.
      Elle a été malheureusement supprimée depuis la sortie de Windows 8 et cela reste à mon avis l'une des grandes plaies de Windows….
      Cependant, il est toujours possible de réactiver cette option dans les Paramètres (Changer le comportement de Windows au démarrage) des options avancées de Windows 10.
      Pour cela, on peut utiliser l'une de ces trois solutions :
      PREMIERE SOLUTION :
      1- Exécuter regedit.
      2- Se rendre à la clé de registre nommée Configuration Manager qui se trouve à emplacement :
      HKLM\System\CurrentControlSet\Control\Session Manager
      3- Sélectionner la clé de registre Configuration Manager et faire un clic droit dans le volet droit de la fenêtre de l'éditeur de registre puis cliquer sur Nouveau ensuite sur valeur DWORD 32 Bits.
      Une valeur de registre nommée Nouvelle valeur #1 sera créée, faire alors un clic droit dessus et sélectionner Renommer et lui donner comme nom : BackupCount
      4- Faire un double-clic sur la valeur de registre BackupCount et inscrire le chiffre 2 dans le champ "Données de la valeur", comme sur cette image :

      5- Toujours dans la clé de registre nommée Configuration Manager qui se trouve à emplacement : HKLM\System\CurrentControlSet\Control\Session Manager
      Sélectionner la clé de registre Configuration Manager et faire un clic droit dans le volet droit de la fenêtre de l'éditeur de registre puis cliquer sur Nouveau ensuite sur clé.
      Une sous-clé de registre nommée Nouvelle clé #1 sera créée dans le volet de gauche, faire alors un clic droit dessus et sélectionner Renommer et lui donner comme nom : LastKnownGood
      6- Sélectionner cette sous-clé LastKnownGood et faire un clic droit dans le volet droit de la fenêtre de l'éditeur de registre puis cliquer sur Nouveau ensuite sur valeur DWORD 32 Bits.
      Une valeur de registre nommée Nouvelle valeur #1 sera créée, faire alors un clic droit dessus et sélectionner Renommer et lui donner comme nom : Enabled
      7- Faire un double-clic sur la valeur de registre Enabled et inscrire le chiffre 1 dans le champ "Données de la valeur", comme sur cette image :

      8- Redémarrer.
       
      DEUXIEME SOLUTION :
      1- Ouvrir le poste de travail (Ce PC) et sélectionner l'onglet Affichage dans la barre des menus puis cocher la case : "Extension de noms de fichiers", comme sur cette image :
      2- Ouvrir le bloc-notes et faire un copier-coller de ce texte :
      Windows Registry Editor Version 5.00
      [HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Configuration Manager]
      "BackupCount"=dword:00000002
      [HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Control\Session Manager\Configuration Manager\LastKnownGood]
      "Enabled"=dword:00000001
      Puis enregistrer le fichier par exemple sur le bureau et en le nommant BackupCount et LastKnownGood.
      3- Modifier l'extension du fichier enregistré BackupCount et LastKnownGood .txt par .reg
      4- Exécuter le fichier BackupCount et LastKnownGood.reg
      5- Redémarrer.
      TROISIEME SOLUTION :
      1- Télécharger et exécuter le fichier BackupCount et LastKnownGood.reg :
      https://www.cjoint.com/c/IGeuWWcMyXV
      2- Redémarrer.
      Important :
      En cas de réparation du système par mise à niveau ou de mise à jour d'une nouvelle version de Windows 10 (mise à jour de fonctionnalités semestrielle), il faut activer à nouveau la sauvegarde automatique du registre en utilisant l'une des trois solutions ci-dessus.
       
      DEMARRER AVEC LA DERNIERE CONFIGURATION VALIDE CONNUE :
      Après avoir restauré l'option "Activer la dernière configuration valide connue" et redémarré au moins une fois (à condition qu'il n'y ait pas de mises à jour en instances dans Windows update), si le système n'arrive pas à démarrer pour une raison quelconque, avant d'essayer toute solution de récupération possible, il est intéressant et recommandé de commencer par essayer de démarrer en essayant cette option.
      Pour accéder à cette option, il faut démarrer en environnement de récupération mais en utilisant celui préinstallé sur le disque dur avec le système car dans celui d'un support d'installation ou clé de récupération de Windows 10, la tuile "Paramètres" n'est pas disponible.
      Pour cela et sachant que le système n'arrive pas à démarrer, procéder comme ceci :
      - Démarrer le PC.
      - Attendre jusqu'à ce que le cercle tournant apparaisse.
      - Forcer l'arrêt du PC avec le bouton d'alimentation.
      - Répéter 3 fois les opérations ci-dessus.
      Le PC devrait alors démarrer sur l'environnement de récupération.
      - Dans la fenêtre Choisir une option, cliquer sur Dépannage.
      - Dans la fenêtre Résolution des problèmes, cliquer sur Options avancées.
      - Dans la fenêtre Options avancées, les options suivantes seront alors disponibles :
      - Outil de redémarrage système.
      - Paramètres (Changer le comportement de Windows au démarrage).
      - Invite de commande.
      - Désinstaller des mises à jour.
      - Restauration système. 
      - Récupération de l'image système.
      - Changer les paramètres du microprogramme UEFI.
      - Cliquer alors sur la tuile Paramètres (Changer le comportement de Windows au démarrage).
      - Dans la fenêtre Paramètres, cliquer sur le bouton "Redémarrer"
      - Au redémarrage, le PC démarre sur la fenêtre "Paramètres de démarrage" :

      Appuyer alors sur la touche clavier 4 ou F4.
      (Remarque : Quand "Activer la dernière configuration valide connue" n'est pas n'a pas été restaurée, les touches clavier 4 ou F4 correspondent à l'option "Activer le mode sans échec").
      Le PC démarre avec la dernière bonne configuration valide connue, c’est-à-dire avec les derniers paramètres fonctionnels.
      Si le système ne démarre toujours pas, il faut essayer d'autres solutions.
    • Par calisto06 dans Blog de calisto06 0
      Bonjour à tous je poste ici un tutoriel écrit par Abdelhafid Zekri qui me l'a aimablement proposé , c'est la même personne avec qui j'avais réalisé les tests pour le support 1809 du tutoriel "Créer une clé USB bootable universelle de Windows 10 version 1809 et ultérieures avec Diskpart et en utilisant l'ISO RTM" que vous pouvez trouver tutoriel 1809 diskpart .
       
      CRÉER ET DÉMARRER LE PC AVEC LE SUPPORT D'INSTALLATION UNIVERSEL DE WINDOWS 10
      -ACCÉDER AUX OPTIONS DE RECUPERATION AVANCÉES-
      SAUVEGARDER LES DONNÉES-RÉPARER-EFFECTUER UNE INSTALLATION PROPRE DE WINDOWS.
       
      I- INTRODUCTION
      Ce tutoriel explique comment créer un support d'installation universel de Windows 10 sur clé USB, comment démarrer le PC avec ce support, comment accéder aux options de récupérations pour effectuer des réparations et comment effectuer une installation propre de Windows 10.
      Il ne concerne ni la mise à jour de Windows vers une version supérieure ni la réparation du système par mise à niveau.
      Dans notre exemple on a pris Windows 10 64Bits Français version 1809 comme version à réparer ou à installer mais le tutoriel reste valable pour toutes les versions de Windows 10.
      II- CREATION DU SUPPORT D'INSTALLATION UNIVERSEL DE WINDOWS 10.
      Il existe plusieurs méthodes pour créer un support d'installation de Windows 10 mais certaines méthodes ne donnent pas un support universel.
      Nous proposons les deux méthodes suivantes qui créent un support d'installation universel fonctionnant en mode BIOS/MBR et en mode UEFI/GPT sans être obligé de désactiver le SecureBoot (démarrage sécurisé) :
      1- EN UTILISANT DISKPART ET L'ISO RTM DE WINDOWS 10 :
      https://www.cjoint.com/c/IFdkCdCDs8N
      Sans rentrer dans les détails, cette méthode est préférable mais ne peut être appliquée que sur un PC sous Windows 10 version 1703 ou ultérieure car les versions et systèmes d'exploitation antérieurs ne reconnaissent pas plus d'une partition sur une clé USB.
      2- EN UTILISANT L'OUTIL MEDIACREATIONTOOL :
      https://www.cjoint.com/c/IFdkEbKZvYN
      Pour cela, il faut préciser que la création de ce support universel, à l'inverse de celle avec Diskpart et l'ISO RTM peut être effectuée sous n'importe quelle version de Windows 10 et même sous n'importe quel autre système d'exploitation (Windows 8.1,8 et 7).
       
      III- DÉMARRAGE AVEC LE SUPPORT UNIVERSEL DE WINDOWS 10.
      1- Arrêter le PC et débrancher de préférence tout périphérique USB (clés USB, disques durs externes etc…) puis brancher la clé USB Bootable de Windows 10 (support d'installation universel de Windows 10 qui aurait été créé comme expliqué au paragraphe I- INTRODUCTION ci-dessus) sur un port USB qui fonctionne.
      2- Démarrer le PC et tapoter pendant le démarrage sur la touche clavier qui permet d'accéder au menu de démarrage.
      Pour connaitre la touche ou la combinaison de touche d'un PC quelconque, voir par exemple la colonne "Boot Menu" de ce tableau :
      https://forum.pcastuces.com/comment_acceder_au_boot_menu_ou_et_au_bios_uefi_differentes_ marques_de_pc-f4s85637.htm
      Ou de ce tableau 
      http://www.killdisk.com/bootdisk-bootmenu.htm
      Ou encore ce tableau :
      http://www.boot-disk.com/quest_bootmenu.htm
      Une fois le menu de démarrage affiché, cesser de tapoter sur la touche d'accès au menu de démarrage et sélectionner la clé USB Bootable de Windows 10 puis appuyer sur la touche clavier Entrée.
       
      Après chargement, une première fenêtre sera affichée : "Installation de Windows", sélectionner Français (France) dans toutes les cases et cliquer sur Suivant.
      Et là, en fonction de la tache à effectuer, il faut cliquer sur :
      -  Réparer l'ordinateur : pour effectuer des réparations.
      -  Installer maintenant : pour effectuer une installation propre de Windows.
      IV- SAUVEGARDE DES DONNÉES.
      Après avoir démarré le PC avec le support universel de Windows 10 en suivant les explications du paragraphe III ci-dessus, si on envisage d'effectuer une installation propre de Windows ou si on envisage de réinitialiser le PC, voire d'effectuer des opérations risquées de réparation, on peut d'abord sauvegarder les données si nécessaire.
      Pour cela, il faut accéder à l'environnement de récupération (WINRE), autrement dit aux options de récupération avancées, comme expliqué au paragraphe V- REPARATIONS DE WINDOWS.
       
      Et là, lancer l'invite de commande puis entrer le mot notepad et appuyer sur la touche clavier Entrée.

      Le bloc-notes va s'ouvrir et là, dans le menu Fichier, cliquer sur Ouvrir et sélectionner en bas : Tous les fichiers (*.*), comme sur cette image 

       
      Maintenant il suffit d'aller rechercher les dossiers et fichiers de données et faire un copier-coller pour les récupérer.
      Remarques :
      1- Ne pas arrêter une opération lors de la copie car l'avancement n'est pas affiché, il faut aller vérifier dans l'emplacement de sauvegarde que toutes les données copiées ont été collées (en vérifiant le contenu et éventuellement la taille d'un dossier ou fichier).
      2- De préférence sauvegarder les données sur un disque dur externe ou clé USB à brancher avant de démarrer avec la clé USB de Windows 10.
       
      V- REPARATIONS DE WINDOWS.
      Pour effectuer des réparations en démarrant le PC avec cette clé universelle de Windows 10, il faut que la version de cette clé corresponde à celle de Windows à réparer et accéder à l'environnement de récupération (WINRE), autrement dit aux options de récupération avancées.
      Pour cela, après avoir passé la première fenêtre "Installation de Windows" en ayant confirmé la langue "Français (France)" dans les deux premières cases et "Français" dans la troisième,
      dans la deuxième fenêtre, cliquer sur Réparer l'ordinateur.
      -   Dans la fenêtre Choisir une option, cliquer sur Dépannage.
      -   Dans la fenêtre Options avancées, les options suivantes seront alors disponibles :
      -   Restauration système.
      -   Désinstaller des mises à jour.
      -   Récupération de l'image système.
      -   Outil de redémarrage système.
      -   Invite de commande.
      -   Changer les paramètres du microprogramme UEFI.
      Et là, choisir l'opération de réparation à effectuer en fonction de la nature de la panne.
      Concernant ce point on s'arrête là car on ne peut pas expliquer ici toutes les réparations possibles tout en rappelant cependant qu'on peut aussi accéder autrement à l'environnement de récupération quand le système ne démarre pas et ce, en procédant comme ceci :
      1- Démarrer le PC.
      2- Attendre jusqu'à ce que le cercle tournant apparaisse.
      3- Forcer l'arrêt du PC avec le bouton d'alimentation.
      4- Répéter 3 fois les opérations ci-dessus.
      Le PC devrait alors démarrer sur l'environnement de récupération.
      Sinon, quand le système démarre et qu'on veut accéder à l'environnement de récupération, il existe plusieurs méthodes pour le faire :
      -  Depuis les paramètres : Paramètres-Mise à jour et sécurité-Récupération-Redémarrer maintenant.
      -  Depuis l'écran de connexion : Appuyer sur la touche Shift et sans relâcher cette touche, cliquer en bas à droite sur le bouton sur bouton d'alimentation et cliquer sur Redémarrer. Ne relâcher la pression sur la touche Shift que lorsque l'environnement de récupération s'affiche.
      -  En utilisant l'invite de commande (admin) : exécuter l'une des commandes suivantes : Shutdown /r /o ou Reagentc /boottore
       
      VI - INSTALLATION PROPRE DE WINDOWS 10.
       
      En cas de panne, si la récupération du système s'avère impossible ou si on veut repartir sur une nouvelle base, on peut effectuer une installation propre de Windows avec cette clé
      universelle de Windows 10 mais dans tous les cas, il faut d'abord sauvegarder ses données.
      Dans l'exemple qui va suivre, il s'agit d'une installation sur un disque au format MBR, donc en mode BIOS mais des remarques seront données là où c'est nécessaire s'il s'agit d'un système en UEFI/GPT.
      Pour effectuer une installation propre de Windows 10 en utilisant la clé universelle indiquée au paragraphe I- INTRODUCTION de ce tutoriel, procéder comme ceci :
      1- Démarrer le PC avec la clé universelle de Windows 10 comme expliqué au paragraphe II- DEMARRAGE AVEC LE SUPPORT UNIVERSEL DE Windows 10 de ce tutoriel.
      Puis, après avoir passé la première fenêtre "Installation de Windows" en ayant confirmé la langue "Français (France)" dans les deux premières cases et "Français" dans la troisième et en ayant cliqué sur Suivant, dans la deuxième fenêtre, comme sur cette image :
       

      cliquer sur Installer maintenant, comme sur cette image :

      2- Attendre quelques instants la fermeture de cette fenêtre :

      3- Dans la fenêtre "Sélectionner le système d'exploitation à installer" :

      Faire très attention à bien sélectionner l'édition qui correspond à votre licence.
      Puis cliquer sur Suivant.
      4- Dans la fenêtre "Avis et conditions du contrat de licence applicables" :

      Cocher la case : "J'accepte les termes du contrat de licence" puis cliquer sur Suivant.
      5- Dans la fenêtre "Quel type d'installation voulez-vous effectuer ?" :

      Sélectionner "Personnalisé : installer uniquement Windows (avancé)" puis cliquer sur Suivant.
      6- Après avoir sélectionné l'option Personnalisé…. La fenêtre "Où souhaitez-vous installer Windows ?" s'affiche :

      Cette étape et celle du point 7 ci-dessous sont les plus importantes.
      Dans cet exemple, il s'agit d'un PC sous BIOS/MBR, c'est pourquoi il n'y a qu'une seule petite partition cachée rattachée à la partition OS.
      Il faut alors sélectionner une par une ces deux partitions :
      Partition 1 : Réservé au système
      Et
      Partition 2 (partition OS)
      Et cliquer à chaque sur le bouton Supprimer.
      Remarque 1 : Si un message d'avertissement de ce genre s'affiche lors de la suppression de ces partitions :

      Cliquer sur OK.
      Remarque 2 : La partition 3 est une partition de donnée, on veut la garder, donc on ne la touche pas, sinon on peut aussi la supprimer.
      Remarque 3 : Dans le cas d'un PC sous UEFI, il doit y avoir, trois petites partitions cachées rattachées à l'OS :
      -  Partition WINRE.
      -  Partition EFI.
      -  Partition MSR.
      Elles sont normalement toutes situées avant elle, donc il y aura au total 4 partitions à supprimer.
      Remarque 4 : Il se peut qu'une ou plusieurs autres partitions WINRE soit présentes et situées après la partition OS, il faut les supprimer elles aussi pour assurer une installation propre, si elles sont adjacentes à la partition OS elles seront incluses dans la partition non allouée obtenue par suppression des partitions, sinon après installation de Windows, ces partitions non allouées peuvent être étendues à une partition de données.
       
      Remarque 5 : En cas de doute sur ce qu'il faut supprimer comme partitions au point 6, prendre une photo de la fenêtre "Où souhaitez-vous installer Windows ?", annuler l'installation et transmettre cette photo avec une demande d'aide sur le forum.
      7- Dans la fenêtre "Où souhaitez-vous installer Windows ?" :

      Il suffit de sélectionner l'espace non alloué obtenu suite à la suppression des partitions au point 6 ci-dessus puis cliquer sur le bouton Suivant.
      L'installation démarre.
      8- L'installation démarre avec la fenêtre "Installation de Windows"- statut, cette étape dure environ une dizaine de minutes :
       

      Puis le PC redémarre automatiquement pour la première fois, comme sur cette image :

      9- Au démarrage, ces 3 fenêtres se succèdent :
      - La fenêtre " Démarrage des services" :

      - La fenêtre " Préparation des périphériques" :
       

      - La fenêtre " Préparation" :

      Cette fenêtre peut durer jusqu'à une dizaine de minutes… et prend fin avec un deuxième redémarrage automatique qui peut durer lui aussi 2 à 4 minutes.
      10- Au démarrage, la fenêtre "Veuillez patenter" reste affichée pendant environ 4 minutes :
       

      11- Cortana fait enfin son apparition :

      Elle affiche rapidement une série de fenêtres de blaba..
      12- Puis, la fenêtre "Commençons par la région. Est-ce bien celle-ci ?" s'affiche :

      Vérifier alors si Français est bien sélectionné puis cliquer sur Oui.
      13- Dans la fenêtre "Est-ce la bonne disposition du clavier ?" :

      Vérifier alors si Français est bien sélectionné puis cliquer sur Oui.
      14- Dans la fenêtre "Vous souhaitez ajouter une deuxième disposition du clavier ?" :
       

      Si on ne souhaite pas ajouter une deuxième disposition du clavier, cliquer sur Ignorer
      15- Dans la première fenêtre "Il est temps de vous connecter à un réseau :

      Vérifier si la connexion est bien détectée et si la case : "Se connecter automatiquement" est bien cochée puis cliquer sur Se connecter.
      16- Dans deuxième fenêtre "Il est temps de vous connecter à un réseau :

      Entrer la clé de sécurité réseau et cliquer sur Suivant.
      17- Dans la troisième fenêtre "Il est temps de vous connecter à un réseau :

      Cliquer sur Oui ou sur Non selon sa convenance.
      18- Cette fenêtre s'affiche pour quelques instants :

      Suivie d'une autre fenêtre avec le message : "Découvrons les nouveautés de Windows".
      19- Dans la fenêtre "Se connecter avec Microsoft" :

      Je recommande de créer un compte d'utilisateur local.
      Pour cela : cliquer en bas à gauche sur : "Joindre le domaine à la place".
      Et dans la fenêtre "Qui sera appelé à utiliser ce PC ?" qui suivra :

      Donner un nom d'utilisateur et cliquer sur Suivant.
      Puis dans la fenêtre qui suivra, attribuer ou pas un mot de passe à ce compte selon sa convenance.
      Remarque :
      Une fois l'installation terminée et après avoir été connecté au compte d'utilisateur local, il est
      possible de basculer vers son ancien compte Microsoft comme ceci :
      http://forums.cnetfrance.fr/topic/1289015-windows-10--changer-un-compte-microsoft-en-compte-local-et-vice-versa/
      20- Après la création du compte d'utilisateur, cette fenêtre de Cortana s'affiche :

      et à partir de là une série de fenêtres de configuration se succèdent mais là, chacun fait ce qu'il veut.
      21- Une fois la configuration terminée, les fenêtres suivantes se succèdent :
      -   "Bonjour".
      -   "Cette opération peut durer plusieurs minutes".
      -   "Laissez-nous tout…".
      Et enfin le bureau s'affiche :

      22- Avant de vérifier s'il y a ou pas un ou des problèmes de pilotes dans le gestionnaire des périphériques, vérifier :
       
      -  Si l'édition installée est bien celle qui a été choisie lors de l'installation, pour cela exécuter la commande winver.
      -Le statut d'activation dans la fenêtre :
      Bouton démarrer-Paramètres-Mise à jour et sécurité-Activation.
      *  S'il s'agit d'une licence numérique, Windows devrait être activé automatiquement.
      *  S'il s'agit d'une licence par clé de produit, activer Windows avec sa clé de produit achetée.
      Voir paragraphe :
      Quelle méthode d’activation est-ce que j’utilise, une licence numérique ou une clé de produit ?
      De cet article :
      https://support.microsoft.com/fr-fr/help/12440/windows-10-activation
      Vos remarques sont les bienvenues si vous constatez une anomalie , erreur , etc .
       
       
    • Par calisto06 dans Blog de calisto06 0
      Bonjour à tous je poste une fois encore un tutoriel qu'Abelhafid Zekri a composé à l'attention des utilisateurs novices qui seraient pris au dépourvu avec un système Windows 10 qui présente un message d'erreur concernant le démarrage de leur système Windows 10.
      Tutoriel sur la réparation du boot sous Windows 10
      RÉPARATION DU BOOT SOUS WINDOWS 10
      Au démarrage de Windows, il peut arriver pour une raison ou une autre que le système que le système n'arrive pas à démarrer en affichant un message d'erreur concernant le BCD (Boot Configuration Data) de Windows qui contient les informations de démarrage.
      Si ce dernier est mal configuré ou endommagé, il empêchera Windows de démarrer.
      Le message d'erreur est généralement accompagné d'un code d'erreur comme :
      - 0xc000000f
      - 0x0000225
      - 0x0c0000034
      - 0x0000098
      - 0xc0000605
      - 0xc0000428
      -Etc….
      Dans ce cas, le PC est bloqué sur cette page bleu "Recovery" ou "Récupération" ou bien il redémarre en boucle sur la réparation automatique.
       
      Dans cette situation, ce présent tutoriel, explique comment réparer le Boot afin de tenter de récupérer le système et ce dans les cas d'un système en Legacy ou en UEFI.
      I- DÉMARRER EN ENVIRONNEMENT DE RECUPERATION EN UTILISANT L'UNE DE CES DEUX MÉTHODES :
      Première méthode :
      - Démarrer le PC.
      - Attendre jusqu'à ce que le cercle tournant apparaisse.
      - Forcer l'arrêt du PC avec le bouton d'alimentation.
      - Répéter 3 fois les opérations ci-dessus.
      Le PC devrait alors démarrer sur l'environnement de récupération.
      Deuxième méthode :
      Démarrer avec un support d'installation ou clé de récupération de Windows 10 avec la même édition et version de Windows 10 que celle installée et accéder à l'environnement de récupération (WINRE), autrement dit aux options de récupération avancées.
      Pour cela, après avoir passé la première fenêtre "Installation de Windows" en ayant confirmé la langue "Français (France)" dans les deux premières cases et "Français" dans la troisième, dans la deuxième fenêtre, cliquer sur Réparer l'ordinateur.
      On accède alors à l'environnement de récupération.
      Pour créer un support d'installation de Windows 10, utiliser l'une des trois méthodes indiquées au paragraphe :
      II- CRÉATION DU SUPPORT D'INSTALLATION UNIVERSEL DE WINDOWS 10
      De ce tutoriel :
      https://answers.microsoft.com/fr-fr/windows/forum/all/tutoriel-complet-de-recuperation-et-dinstallation/d9f85b18-002b-429c-893e-ee89ab10f472
      Pour démarrer le PC avec le support d'installation ou de récupération de Windows 10, voir le paragraphe :
      III- DÉMARRAGE AVEC LE SUPPORT UNIVERSEL DE WINDOWS 10
      De ce même tutoriel.
      Remarques :
      a- Dans la mesure du possible, il faut toujours privilégier la Première méthode car dans ce cas les Paramètres (Changer le comportement de Windows au démarrage) seront disponibles, ce qui peut être bien utile.
      b- Que ce soit en utilisant la Première méthode ou la Deuxième méthode, en accédant à l'environnement de récupération :
      - Dans la fenêtre Choisir une option, cliquer sur Dépannage.
      - Dans la fenêtre Options avancées, les options suivantes seront alors disponibles :
      - Restauration système.
      - Désinstaller des mises à jour.
      - Récupération de l'image système.
      - Outil de redémarrage système.
      - Invite de commande.
      - Changer les paramètres du microprogramme UEFI.
      - Paramètres (s'il s'agit de la Première méthode).
      Cliquer alors sur la tuile "Invite de commandes".
      La fenêtre de l'invite de commande s'ouvre sur :
      X:\Windows\system32>
      II- RÉPARER LE BOOT LEGACY (BIOS/MBR) :
      Après avoir lancé l'invite de commande sous l'environnement de récupération suivant l'une des deux méthodes du paragraphe I ci-dessus, entrer le mot notepad et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Le bloc-notes va s'ouvrir et là, dans le menu Fichier, cliquer sur Ouvrir et :
      Explorer le disque dur pour repérer la lettre attribuée sous l'environnement de récupération à la partition réservée du système.
      Même si cette partition est cachée sous Windows, qu'aucune lettre ne lui est assignée, sous l'environnement de récupération, une lettre lui est assignée et cette lettre peut même prendre la lettre de la partition OS sous Windows, comme dans cet exemple :

      Où la lettre attribuée sous l'environnement à la partition réservée du système est la lettre C alors que la lettre de la partition OS est la lettre D et non la lettre C qui lui est assignée sous Windows et qui est prise dans cet exemple par la partition réservée du système sous environnement de récupération.
      Dans cet exemple aussi : La partition de donnée ayant la lettre D sous Windows, a reçu la lettre E en environnement de récupération.
      Une fois la lettre de la partition réservée du système repérée, exécuter dans l'ordre les commandes suivantes :
      bootrec /fixmbr
      bootrec /fixboot 
      Si le message Accès refusé s'affiche, ignorer cette commande et continuer.
      attrib C:\Boot\BCD -h -r -s
      (Remplacer C par la bonne lettre de la partition réservée du système repérée avec le bloc-notes dans votre cas.).
      ren C:\boot\bcd bcd.old
      (Remplacer C par la bonne lettre de la partition réservée du système repérée avec le bloc-notes dans votre cas.).
      bootrec /rebuildbcd 
      Le message suivant doit s'afficher :
      Nombre d'installations Windows identifiées : 1
      [1] D:\Windows
      Ajouter l'installation à la liste de démarrage ? Oui(O)/non(N)/Tout(T) :
      Inscrire alors la lettre O et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Le message "L'opération a réussi" doit s'afficher. Fermer alors l'invite de commande et cliquer sur "Eteindre le PC" puis démarrer.
      (Ceci, en supposant que la lettre de la partition OS est la lettre D, sinon, c'est la lettre qui correspond à votre cas qui sera affichée).
      Remarques :
      1- En exécutant la commande bootrec /rebuildbcd, si message suivant est affiché :
      Nombre d'installations Windows identifiées : 0
      entrez dans l'ordre les commandes suivantes : 
      bcdedit /createstore bcd
      bcdedit /import bcd 
      puis :
      bootrec.exe /rebuildbcd
      (Répondre Oui).
      Fermer l'invite de commande puis Eteindre le PC et démarrer.
      2- Si le PC ne démarre toujours pas, essayer de reconstruire intégralement la BCD :
      Démarrer en environnement de récupération et accéder à l'invite de commande puis exécuter la commande :
      bcdboot D:\Windows /l fr-fr /s C: /f ALL
      Où C représente toujours la lettre attribuée à la partition réservée du système et D celle attribuée à la partition OS.
      3- Sous Windows, on peut consulter en cas de besoin (sinon s'abstenir) le contenu de la partition réservée du système.
      Pour cela :
      a- Afficher les fichiers et dossiers cachés et protégés du système d'exploitation comme ceci :
      https://pcastuces.com/pratique/astuces/4563.htm
      b- Attribuer une lettre à la partition réservée du système.
      - Exécuter la commande Diskmgmt.msc pour accéder à la gestion des disques.
      - Faire un clic droit sur la partition réservée du système.
      - Sélectionner : "Modifier la lettre de lecteur et les chemins d’accès... "
      - Cliquer sur "Ajouter".
      - Cocher la case "Attribuer la lettre de lecteur suivante" et choisir une lettre.
      - Cliquer sur OK.
      - Fermer la fenêtre de la gestion des disques.
      Le contenu de la partition réservée du système se présente normalement comme ceci :

      Une fois avoir consulté le contenu de cette partition pour une raison quelconque, supprimer la lettre de lecteur de cette partition pour la cacher à nouveau et cacher les fichiers et dossiers cachés et protégés du système d'exploitation.
      III- RÉPARER LE BOOT UEFI (UEFI/GPT) :
      A- REPÉRER LA LETTRE ATTRIBUÉE A LA PARTITION OS EN ENVIRONNEMENT DE RECUPERATION.
      Après avoir lancé l'invite de commande sous l'environnement de récupération suivant l'une des deux méthodes du paragraphe I ci-dessus, rappelons que l'invite de commande s'ouvre sur : X:\Windows\system32>
      Entrer le mot notepad et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Le bloc-notes va s'ouvrir et là, dans le menu Fichier, cliquer sur Ouvrir et
      Explorer le disque dur pour repérer la lettre attribuée sous l'environnement de récupération à la partition OS (partition sur laquelle est installé le système d'exploitation).
      On va prendre comme exemple ce cas où sous Windows, les partitions du disque système au format GPT sous UEFI sont :

      On voit ici :
      - La partition cachée de 450 Mo qui est la partition de récupération (WINRE).
      - La partition cachée de 100 Mo au format fat32 qui est la partition réservée du système (partition EFI).
      - La partition C de 249,45 Go qui est la partition OS
      - Les partitions D et E qui sont des partitions de données.
      Dans cet exemple, en environnement de récupération, ces partitions sont devenues  :
      - C La partition cachée de 450 Mo qui est la partition de récupération (WINRE).
      - La partition cachée de 100 Mo au format fat32 qui est la partition réservée du système (partition EFI).
      Cette partition n'a toujours pas de lettre.
      - D : La partition de 249,45 Go qui est la partition OS.
      - E et F : qui sont des partitions de données.
      Le tout, comme sur cette image :

      Conclusion :
      On a donc repéré dans cet exemple la lettre de la partition OS qui est la lettre D
      B- RÉPARATION DU DÉMARRAGE (RECONSTRUIRE LE BCD) - Enregistrement de démarrage principal (MBR)- Secteur d'amorçage et Magasin de données de Configuration de démarrage (BCD).
      Une fois la lettre de la partition OS repérée (dans notre exemple il s'agit de la lettre D), exécuter dans l'ordre les commandes suivantes :
      bootrec /fixmbr
      bootrec /fixboot
      Si le message Accès refusé s'affiche, ignorer cette commande et continuer.
      Bootrec /ScanOs
      (À utiliser dans le cas d’un Dual Boot si un système manque dans le menu de démarrage).
      Et appuyer sur la touche clavier ENTREE.
      Attendre quelques secondes la recherche d’installations Windows.
      Si des entrées ne sont pas actuellement dans le magasin BCD, elles seront affichées.
      Le message : L’opération a réussi doit s’afficher.
      bootrec /rebuildbcd    
      Le message suivant doit s'afficher :
      Nombre d'installations Windows identifiées : 1
      [1] D:\Windows
      Ajouter l'installation à la liste de démarrage ? Oui(O)/non(N)/Tout(T) :
      (Ceci, en supposant que la lettre de la partition OS est la lettre D, sinon, c'est la lettre qui correspond à votre cas qui sera affichée).
      Inscrire alors la lettre O et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Le message "L'opération a réussi" doit s'afficher. Fermer alors l'invite de commande et cliquer sur "Eteindre le PC" puis démarrer.
      C- RECONSTRUCTION INTEGRALE DE LA BCD
      Si la réparation du paragraphe B ci-dessus ne donne pas de résultat, il faut essayer d'effectuer une reconstruction intégrale de la BCD.
      Pour cela, accéder à nouveau à l'invite de commande en environnement de récupération qui s'ouvre sur : X:\Windows\system32>
      et exécuter dans l'ordre les commandes suivantes :
      diskpart
      list volume
      Et là, dans la liste des volumes, il faut noter le numéro de volume attribué à la partition réservée du système (partition EFI) au format fat32, dans l'exemple que nous traitons, voilà ce qui est affiché avec la commande list volume :
      Donc, le volume qui nous intéresse est le volume 5
      Exécuter alors les commandes suivantes :
      select volume 5
      assign letter=v
      Un message sera affiché informant que diskpart a correctement assigné la lettre de lecteur ou le point de montage.
      - Fermer l’Invite de commande.
      - Revenir encore une fois à l’invite de commande.
      Nous avons donc assigné la lettre v à notre partition de démarrage EFI.
      Fermer l’Invite de commande.
      - Revenir encore une fois à l’invite de commande qui va s'ouvrir à nouveau sur :
      X:\Windows\system32>
      Saisir commande : cd /d v:\EFI\Microsoft\Boot\
      Et appuyer sur la touche clavier ENTREE pour obtenir :
       v:\EFI\Microsoft\Boot>
      Remarque :
      Dans la commande cd /d v:\EFI\Microsoft\Boot\ la lettre d est fixe, il ne s'agit pas de la lettre D attribuée à la partition OS sous l'environnement de récupération dans notre exemple.
      En restant sur : v:\EFI\Microsoft\Boot>
      - Exécuter la commande : bootrec /fixboot
      Si le message Accès refusé s'affiche, ignorer cette commande et continuer
      - Saisir commande : ren BCD BCD.old
      Et appuyer sur la touche clavier ENTREE
      - Saisir commande : bcdboot D:\Windows /l fr-fr /s v: /f ALL
      Et appuyer sur la touche clavier ENTREE
      Ce message s'affiche : Les fichiers de démarrage ont bien été créés.
      - Fermer l’invite de commande, cliquer sur Eteindre le PC.
      - Démarrer
      - Une fois sous Windows, il n'est plus nécessaire de cacher la partition de démarrage EFI qui a été nommée v car sous les nouvelles versions de Windows 10 elle est recachée automatiquement au démarrage du système.
      Remarque :
      Dans la commande bcdboot D:\Windows /l fr-fr /s v: /f ALL :
      D représente la lettre attribuée à la partition OS sous l'environnement de récupération dans notre exemple.
      fr-fr concerne la langue installée, dans ce cas il s'agit de la langue Français-France.
      v représente la lettre qui a été assignée en ligne de commande à la partition réservée du système (partition EFI) au format fat32.
    • Par calisto06 dans Blog de calisto06 0
      Bonjour à tous,
      Le logiciel rufus n’étant plus en mesure de créer une clé bootable d’installation de Windows 10 1809 sans que certains PC UEFI ne soient obligés de désactiver le secure boot il m’a semblé intéressant d’évoquer le sujet sur Microsoft community . Des tests ont étés réalisés et avec l’aide de certaines personnes un tutoriel de création de clé bootable universelle avec diskpart a été écrit par Abdelhafid Zekri (tutoriel s’inspirant de celui-ci http://www.msnloop.com/installer-windows-10-cle-usb-uefi-wim-4-go/mais considérablement enrichi)
      Les résultats des tests du sujet initial ici ont été inscrits dans un tableau sur le tutoriel suivant :
      CREER UNE CLE USB BOOTABLE UNIVERSELLE DE WINDOWS 10 VERSION 1809 ET ULTERIEURES AVEC DISKPART ET EN UTILISANT L'ISO RTM.
      Préalable :
       Ce support ne peut pas être créé sur un PC sous une version de W10 antérieure à 1703 et sur les PC sous W7 8 et 8.1.
       Dans ce cas utiliser l'outil MCT qui permet de créer ce support universel sur n'importe quel PC et sous n'importe quel système d'exploitation, sauf Windows Vista et Windows XP.
       Il faut cependant préciser que dans la mesure du possible, nous recommandons de privilégier la méthode Diskpart à celle de l'outil MCT  sans expliquer les raisons car  c'est très long  à faire ici.
      I- INTRODUCTION.
      Tout d'abord il n'est pas nécessaire de préciser si cette clé est une clé UEFI/GPT ou bien BIOS/MBR car il s'agit d'une clé universelle qui fonctionne dans les deux cas.
      Cette méthode de Diskpart et ISO RTM, nécessite la création de deux partitions sur la clé USB, l'une au format NTFS destinée à contenir les fichiers d'installation et l'autre (d'une toute petite taille), au format FAT32 et destinée à recevoir les fichiers de démarrage (Boot) devant permettre le démarrage de n'importe quel PC sur cette clé dite universelle.
      Ensuite, il faut préciser qu'il existe plusieurs méthodes pour créer cette clé universelle ou une clé non universelle, que ce soit avec l'ISO RTM ou bien avec l'ISO téléchargé par l'outil "médiacréationtool" mais le présent tutoriel se limite à la méthode Diskpart et l'utilisation de l'ISO RTM.
      Concernant ces différentes méthodes et les la nature de la clé obtenue par chaque méthode, les tests effectués et confirmés sont les suivants
       

      II- TÉLÉCHARGEMENT ET CONTRÔLE DE l'ISO RTM.
       
      On va prendre comme exemple l'ISO RTM de Windows 10 1809 Français en 64 Bits.
      Pour cela :
      1- Télécharger ici l'ISO et l'enregistrer par exemple dans le dossier Téléchargements :
      https://tb.rg-adguard.net/index.php
      en faisant cette sélection :

      2- Vérifier le Hash de l'ISO :
      Important :
      - L'ISO doit être nommé par défaut : Win10_1809Oct_French_x64.iso
      - Le Hash de l'ISO téléchargé doit être contrôlé, son sha1 doit être :
      sha1 = 9C0CC504CCF1412A124C46863CC2D46C36327666
      Pour contrôler le Hash :
      - Télécharger et installer "HashTab" :
      http://www.gratilog.net/xoops/modules/mydownloads/singlefile.php?cid=194&lid=1412
       Pour lire le Hash, faire un clic droit sur le fichier ISO et cliquer sur Propriétés puis sur l’onglet "Hashages" qui sera disponible après installation de "HashTab".
      Remarque :
       
      Pour ce qui est de l'ISO RTM de Windows 10 1809 Français en 32 Bits.
      Il est nommé par défaut :
      Win10_1809Oct_French_x32.iso
       
      Et son Hash est :
      SHA1= d363480055eb103a8347393849659f39ef930bcd
      III - PRÉPARATION DE LA CLE USB.
       
      1- La clé USB à utiliser doit avoir une capacité minimale de 8 Go.
      2- Il faut sauvegarder les données contenues dans cette clé car elle sera formatée.
      3- Il n'est pas nécessaire de formater au préalable cette clé, ni de la repartitionner si elle contient plus d'une partition ni la reconvertir en MBR ou en GPT….
      4- Important : Avant de commencer le processus de création de la clé universelle de Windows 10, il faut débrancher tout disque dur externe, toute autre clé USB, carte SD etc… car les risques d'effacement par erreur d'un autre disque sont grands, beaucoup d'utilisateurs font des erreurs graves dans l'utilisation de Diskpart ou de Rufus ou tout autre outil de gravure sur USB et perdent leurs données par effacement de disque.
      5- Brancher la clé USB sur un port USB et vérifier que cette clé a été bien détectée dans le poste de travail et quelle fonctionne.
      IV- CREATION DE LA CLE UNIVERSELLE DE WINDOWS 10.
      1- La clé USB étant branchée, lancer l'invite de commande (admin).
       
      Pour accéder à l'invite de commande (admin), taper le mot cmd dans la zone de recherche de la barre des tâches et faire un clic-droit sur l'icône Command prompt ou bien Invite de commande qui sera affichée dans les résultats de recherche et cliquer sur : Exécuter en tant qu'administrateur.
      Sinon, l'invite de commande se trouve dans le menu démarrer, lettre S, dossier "Système Windows".
      Mais là, il faut sélectionner Invite de commande et faire un clic droit dessus puis sélectionner Plus et cliquer sur Exécuter en tant qu'administrateur.
      La fenêtre de l'invite de commande (admin) doit s'ouvrir sur :
      C:\WINDOWS\System32>
      En supposant que C: soit la lettre de la partition du système d'installation.
      2- Passer à la fenêtre Diskpart.
      Pour cela, taper le mot Diskpart dans la fenêtre de l'invite de commande (admin), après C:\WINDOWS\System32>
      C’est-à-dire avoir : C:\WINDOWS\System32>Diskpart
      Puis appuyer sur la touche clavier Entrée.
      La fenêtre Diskpart sera comme ceci :

       
      3- Repérer le chiffre attribué à la clé USB par Diskpart : cette opération est d'une très grande importance car si on se trompe de chiffre, donc de disque, il y aura effacement d'un autre disque avec toutes les conséquences qui en découlent.
      Pour cela, dans la fenêtre Diskpart, taper list disk
      Pour avoir DISKPART> list disk
      Puis appuyer sur la touche clavier Entrée.
       
      Dans mon exemple, ma clé est une clé de 16 Go, j'ai un seul disque dur interne et pas autre chose de branché en USB, ni carte SD et voilà ce qui s'affiche :

       
      Donc, ma clé USB est celle qui est affichée avec une taille de 14 G, le chiffre attribué à cette clé est 1 et par conséquent la clé est le Disque 1 qui correspond en Anglais à Disk 1.
      4- Création des 2 partions sur la clé USB :
      En supposant que la clé USB a été repérée comme étant le Disque 1 (ça peut être chez d'autres utilisateurs : Disque 2, Disque 3 etc…), exécuter dans l'ordre précis dans la fenêtre Diskpart les commandes suivantes :
      Select disk 1
      Clean
      Convert mbr
      Create partition primary size=500
      Format fs=fat32 quick Label="Boot"
      Active
      Assign
      Create partition primary
      Format fs=ntfs quick Label="Install"
      Assign
      Il est bien entendu qu'après avoir tapé chaque commande ou bien l'avoir inscrite en faisant un copier-coller à partir de ce tutoriel (ce qui est d'ailleurs plus sûr), il faut appuyer sur la touche clavier Entrée.
       
      Une fois toutes ces commandes exécutées, ouvrir le poste de travail et vérifier si les 2 partions ont bien été affichées dans le poste de travail, la première nommée Boot et la deuxième nommée Install.
      Puis fermer la fenêtre Diskpart (ou tapez deux fois la commande « exit »).
      5- Copie des fichiers de démarrage sur partition FAT32 nommée Boot :
      a- Copier à la racine de cette partition les dossiers boot et efi et les fichiers bootmgr et bootmgr.efi à partir de la racine de l'ISO de Windows 10.
      b- Créer à la racine de cette partition un dossier nommé sources  puis copier dans ce dossier le fichier nommé boot.wim qui se trouve à la racine du dossier sources de l’ISO de Windows 10 qui a été téléchargé et contrôlé au point II de ce tutoriel.
      Le fichier ISO peut être ouvert avec l'explorateur.
      Voici ce que doit contenir la partition Boot :

      6- Copie des fichiers d’installation sur partition NTFS nommée Install :
      Copier à la racine de cette partition les dossiers Sources et support et le fichier setup.exe à partir de la racine de l'ISO de Windows 10.
      (On peut aussi copier tout le contenu de l'ISO mais ces 2 dossiers et ce fichier sont suffisants).
      Voici ce que doit contenir la partition Install :

      La clé crée est universelle et permet de booter sans désactiver le sécureboot sur un PC UEFI ou sur un PC Légacy .
      Modifié 2 février 2019 par Delta
      Ajout de la commande "exit" cf. réponses ci-dessous    
    • Par calisto06 dans Blog de calisto06 0
      Bonjour à tous , 
      Je vous présente un autre tutoriel qu'Abdelhafid m'a autorisé à publier sur le forum . Merci à lui pour son travail qui nous aide beaucoup à rendre compréhensibles et applicables par le plus grand nombre certaines manipulations de réparation de Windows . 
      TUTORIEL SUR LA VÉRIFICATION ET RÉPARATION DE L’IMAGE ET DES FICHIERS SYSTÈME DE WINDOWS 10 EN ENVIRONNEMENT DE RECUPERATION.
      VÉRIFICATION ET RÉPARATION DE L’IMAGE ET DES FICHIERS SYSTÈME DE WINDOWS 10 EN ENVIRONNEMENT DE RECUPERATION
      Ces opérations sont utiles surtout quand le système n'arrive pas à démarrer, ce qui permet dans certaines situations de récupérer le système quand les autres options de récupérations ne fonctionnent pas.
      On peut cependant effectuer ces opérations en environnement de récupération même quand le système arrive quand même à démarrer, d'ailleurs elles s'effectuent dans cette situation avec le maximum de chances de leur réussite.
      I- RÉPARER L’IMAGE DE WINDOWS 10.
      1- Démarrer le PC avec la clé USB de Windows 10 en s'assurant que la version de cette clé correspond bien à la version de Windows 10 installée à vouloir réparer, pour cela, tapoter au démarrage sur la touche clavier correspondant au PC concerné dans la colonne Boot menu de ce tableau :
      https://forum.pcastuces.com/comment_acceder_au_boot_menu_ou_et_au_bios_uefi_differentes_marques_de_pc-f4s85637.htm
      2- - Après chargement, une première fenêtre sera affichée : "Installation de Windows", sélectionner Français dans toutes les cases et cliquer sur Suivant.
      - Cliquer sur "Réparer l’ordinateur"
      - Dans la fenêtre Choisir une option, cliquer sur Dépannage.
      - Dans la fenêtre Options avancées, cliquer sur Invite de commande.
      3- Taper notepad dans l'invite de commande et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Puis dans le menu Fichier du bloc-notes, sélectionner Ouvrir et aller noter les lettres de :
      - La partition contenant le système.
      - La clé USB de Windows 10.
      Supposant que ces lettres sont respectivement C et D
      Après avoir noté ces lettres, fermer le bloc-notes.
      4- Entrer la commande :
      DISM /Image:C:\ /Cleanup-Image /RestoreHealth /Source:WIM:D:\sources\install.wim:1
      Et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      La réparation démarre
      Remarques :
      - Si le message : "La taille du répertoire de travail peut être insuffisante pour effectuer cette opération…" s'affiche, ne pas en tenir compte
      - Remplacer les lettre C et D par les lettres notées au point 3 ci-dessus.
      - l'index 1 correspond à Windows 10 professionnel, s'il s'agit de Windows 10 Famille, inscrire le chiffre 2.
      Sachant que par exemple l'ISO de Windows 10 est multi-éditions et qu'il contient 11 éditions, s'il s'agit 'une autre édition que Windows professionnel ou famille, pour savoir quel index il faut prendre, il faut utiliser cette procédure :
      https://winaero.com/blog/how-to-see-which-build-and-edition-of-windows-10-the-iso-file-contains/
      - Faire attention à respecter minutieusement les espaces dans la commande.
      - Si la clé USB a été créée par l'outil "mediacreationtool" ou bien avec l'ISO téléchargé par cet outil, il faut remplacer WIM par ESD et install.wim par install.esd
      La commande sera alors :
      DISM /Image:C:\ /Cleanup-Image /RestoreHealth /Source:ESD:D:\sources\install.esd:1
      - Si l'opération échoue, il sera difficile de résoudre le problème afin de tenter une autre fois d'exécuter la commande du point 4 ci-dessus et dans ce cas, si le système est accessible, il est recommandé de réparer le système par mise à niveau, sinon, recherche d'autres solutions.
      5- Une fois l'opération terminée (elle dure environ 20 à 30 minutes), sans fermer l'invite de commande, continuer avec le paragraphe II ci-après.
      II- VÉRIFIER ET RÉPARER LES FICHIERS SYSTÈME DE WINDOWS 10.
      1- Taper notepad dans l'invite de commande et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      Puis dans le menu Fichier du bloc-notes, sélectionner Ouvrir et aller noter les lettres de :
      - La partition réservée du système qui contient les fichiers de démarrage.
      - La partition contenant le système.
      Supposant que ces lettres sont :
      D pour la partition réservée du système.
      C pour la partition contenant le système.
      Après avoir noté ces lettres, fermer le bloc-notes.
      Remarques :
      a- En mode UEFI/GPT, la partition réservée du système est la partition cachée EFI au format Fat32 (ayant généralement 100 Mo de capacité).
      b-  En mode BIOS/MBR, la partition réservée du système est la partition active qui peut être une partition cachée au format NTFS ou bien la partition contenant le système.
      2- Entrer la commande :
      sfc /scannow /offbootdir=D:\ /offwindir=C:\Windows
      Et appuyer sur la touche clavier Entrée.
      3- La commande s'exécute mais l'état d'avancement de l'opération ne s'affiche pas, on dirait que rien ne se passe mais en réalité le scan est en train de s'effectuer, il ne faut donc pas fermer l'invite de commande et attendre jusqu'à ce que le message informant sur la réussite de l'opération s'affiche.
      Fermer alors l'invite de commande et cliquer sur "Eteindre le PC" puis démarrer.
      Remarque :
      Si on s'est trompé sur les lettres de la partition réservée du système et de la partition contenant le système, il n'y a pas de risque, la commande ne s'exécute pas et un message d'erreur sera affiché.
       Il se suffit alors dans ce cas de relancer le bloc-notes et de revérifier ces lettres.
  • Statistiques des forums

    7 055
    Total des sujets
    88 674
    Total des messages
  • Statistiques des membres

    9 185
    Total des membres
    1 033
    Maximum en ligne
    Thigat
    Membre le plus récent
    Thigat
    Inscription

×
×
  • Créer...